Au secours, la Fête des Lumières revient

3962 visites
1 complément

Au milieu des flics, des militaires, de votre location via airbnb et des stands de vin chaud, difficile parfois de savoir quoi penser de la Fête des Lumières. Pour y voir plus clair, une compilation d’articles publiés sur Rebellyon ces dernières années.

Longtemps, la Fête des Lumières n’a été qu’un hommage à la Vierge, célébrée tous les 8 décembre pour avoir supposément protégé Lyon de la peste. Un cortège de fervents catholique sillonnait la colline de Fourvière avec des flambeaux. Certains bigots s’adonnent d’ailleurs encore chaque année à cette curieuse activité. Dans les années 1850 a débuté ce qui est devenu la tradition d’illumination des immeubles avec des luminions.
En 1989, c’est Michel Noir, maire de Lyon de l’époque, qui, le premier, a fait illuminer certains bâtiments publics. L’évènement a ensuite progressivement pris de l’ampleur, passant au format actuel de 4 jours en 1989. Mais c’est l’action de Gérard Collomb et son obsession pour l’attractivité touristique et le rayonnement international de Lyon qui a transformé cette fête mariale en véritable Disneyland ponctuel avec jusqu’à 4 millions de personnes présentes en 2012. Depuis, les attentats de 2015 sont passés par là, entraînant l’annulation de l’évènement cette année-là puis la militarisation de l’espace en 2016.

Fête des Lumières, non merci ! Tout le monde au carnaval du 7 décembre !

L’industrie du tourisme représente à elle seule 10 % du PIB mondial, plus que l’automobile, l’agro-alimentaire et l’industrie pétrolière. Elle participe activement à la destruction de la planète en produisant 8 % des émissions de gaz à effet de serre. Le tourisme transforme notre monde en un gigantesque (...)

4 décembre 2019

À quoi va ressembler la Fête des Lumières 2019 ? On le saura bientôt, et en attendant, voici quelques articles publiés les années passées.

Des lumières bien policées

« Depuis un certain nombre d’années déjà, la Fête des lumières n’était plus que l’ombre d’elle-même. Il faut dire qu’elle était devenue un élément important de la politique événementielle de la ville. » Ce texte revient sur les évolutions récentes de la fête des Lumières en spectacle pour consommateur culturel... (...)

2 décembre 2018
Bénévolat et intérim, l’envers du décor de la Fête des Lumières

Jeudi 8 décembre, des contributeurs de Rebellyon sont allés à la Fête des Lumières. Ils ont discuté avec celles et ceux, bénévoles ou intérimaires, qui s’activent pour guider et orienter les visiteurs. Petit retour sur les dessous de (...)

31 décembre 2016
Lyon, une ville à fuir ? Airbnb, la Fête des Lumières, mes voisins et moi

La Fête des Lumières commence ce jeudi. Comme chaque année les visiteurs vont se presser par milliers dans les rues de la Presqu’île. Pour celles et ceux qui louent des appartements sur Airbnb, c’est la période la plus rentable de l’année. Pour celles et ceux qui goûtent peu les foules immenses et les (...)

9 décembre 2016
De la fête au spectacle

Alors que la ville de Lyon s’apprête, comme chaque années, à s’enluminer de tous les côtés lors de la grande mascarade touristique de cette « Fête des Lumières » qui n’a plus de fête que le nom, cet article est l’occasion de s’interroger sur la disparition historique des anciennes fêtes populaires et leur (...)

4 décembre 2014
Lumières, Lumières, est-ce que t’as une gueule de lumière ?

Ah la belle Fête des Lumières, grand communion populaire, vitrine internationale du convivialisme à la lyonnaise, hospitalité de la France chaleureuse et accueillante. Mais l’insécurité menace de gâcher cette belle Fête : heureusement la Police Nationale veille. Chronique de l’ordinaire en temps (...)

10 décembre 2010
Violences policières sur fond de fête des lumières

J’suis un thug, je me fais frapper par les flics moi !!! Ou comment un sourire de trop a provoqué une bavure policière.

15 décembre 2014
Le 8 décembre marque la résistance des Lyonnais à l’autorité civile ou religieuse

Le 8 décembre 1852, le cardinal de Lyon ayant annulé la fête pour l’inauguration d’une nouvelle vierge dorée sur la chapelle de Fourvière sous prétexte de mauvais temps, les Lyonnais, gones et fenottes, ont décidé de la faire quand-même cette fête en mettant la bougie à la fenêtre et en parcourant la ville (...)

9 décembre 2020

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Logement / Squat » :

>9 avril 1992 : un César pour les squatteurs

Un bout d’histoire des luttes sur logement au début des années 90 à la Croix-Rousse à travers des événements survenus autour de l’inauguration de l’immeuble du « Patineur » dans le sillage de l’expulsion du squat le Rap’Thou.

>Le collectif solidarités cusset fête ses un an !

Le 17 mars 2021 nous a été confirmée l’expulsion sans délai de l’Île Égalité, lieu de solidarités du Collectif Solidarités Cusset, situé au 6 rue de l’Égalité à Villeurbanne. Pour contester cette décision ainsi que l’interdiction préfectorale du Carnaval contre toutes les expulsions, nous vous invitons à un...

>Appel à rassemblement contre l’expulsion du Maria, le vendredi 9 avril

Malgré les promesses de la Métropole de « 0 remises à la rue », son bailleur public Grand Lyon Habitat demande une expulsion sans délai pour les habitant·e·s du squat le Maria Carré, malgré une extension de la trêve hivernale jusqu’au 31 mai. Plusieurs dizaines de personnes, dont de nombreuses familles avec...

› Tous les articles "Logement / Squat"

Derniers articles de la thématique « Quartiers populaires / Discrimination de classe » :

 Minguette blues » : aux origines de l’antiracisme moral

Le texte qui suit a été écrit en octobre 1984 et publié dans le premier numéro de la revue Os Cangaceiros paru en janvier 1985. Il parle des événements qui, à partir des émeutes de 1981 jusqu’à la « Marche contre le racisme et pour l’égalité des droits » fin 1983, marquent le début des années 80. On y...

› Tous les articles "Quartiers populaires / Discrimination de classe"