Fête des Lumières, non merci ! Tout le monde au carnaval du 7 décembre !

1429 visites

L’industrie du tourisme représente à elle seule 10 % du PIB mondial, plus que l’automobile, l’agro-alimentaire et l’industrie pétrolière. Elle participe activement à la destruction de la planète en produisant 8 % des émissions de gaz à effet de serre.
Le tourisme transforme notre monde en un gigantesque parc d’attractions en dévastant la nature, nos lieux et nos modes de vie. Les touristes sont cantonnés au rôle de consommateurs passifs, tout juste bons à payer.
Les habitants, eux, sont réduits aux rôles de figurants dans leur propre ville ou territoire.

JPEG - 310 ko

La "Fête Des Lumières" est la vitrine joyeusement hypocrite d’une politique qui :
- Transforme la ville en objet publicitaire, disponible sur un marché mondial de l’événementiel pour attirer touristes et investissements soi-disant rentables ;
- Favorise le tout-tourisme, alors que les besoins et les demandes des habitants sont méprisées et ignorées ;
-  Entraîne la captation des logements au profit d’Air BNB et des gros propriétaires immobiliers et chasse les foyers les plus pauvres du centre ville pour ne conserver que les « bons habitants » ;
- Accentue la métropolisation en aggravant les inégalités par la mise en concurrence des territoires pour attirer toujours plus de touristes, d’investisseurs et d’entreprises high tech.

Du rêve au cauchemar

Le 8 décembre nous est présenté comme une fête gratuite, lumineuse et populaire : « la fête du rêve et de la poésie ». La réalité est tout autre.
Nous nous verrons imposer au quotidien : 
- Une ville invivable où nos déplacements vont tourner au cauchemar ;
- Un contrôle sécuritaire maximal ;
- Une « fête » qui se résume à se laisser diriger et canaliser, consommer et à nous taire ;
- un slogan religieux, cul-béni partout présent dans l’espace public et qui masque la réalité du catholicisme : répression sexuelle permanente, pédophilie et viols, alliance avec les réacs de tout poil.

Fausse gratuité et destruction de la planète

La Fête des Lumières n’est PAS une fête gratuite. Par nos impôts, nous en payons au moins 50 %.
Et les généreux partenaires qui financent le reste, soignent leur image de marque, alors qu’ils comptent parmi les plus grands destructeurs de l’environnement (chimie, énergie, publicité, aviation, autoroutes, banques, BPT).

Tout le monde contre la Fête de Lumières.

Carnaval, samedi 7 décembre, à 19 h.
RDV pont Lafayette, côté 6e arr. Venez avec vos pancartes, déguisements, banderoles, musiques, bruits...

Collectif fête des lumières non merci

Des affiches et des tracts à reproduire et diffuser :
Affiche Fête des Lumières

PDF - 5.4 Mo
Affiche-Fourvière-Tourisme

Tract Fête des Lumières

JPEG - 1 Mo
tract-FDL-Tourrsme
Le 7 décembre, illuminons Lyon de nos révoltes lors d’un Carnaval

La « Fête des Lumières » est la grand’messe de la consommation touristique et de la destruction de la planète. C’est la fête à Air BNB et aux spéculateurs immobiliers. C’est la fierté de la Métropole de Lyon qui rêve de devenir une métropole mondiale en méprisant et chassant ses habitants (...)

8 décembre
samedi 7 décembre 2019

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Vie des quartiers - urbanisme - initiatives » :

>Au secours, la Fête des Lumières revient

Au milieu des flics, des militaires, de votre location via airbnb et des stands de vin chaud, difficile parfois de savoir quoi penser de la Fête des Lumières. Pour y voir plus clair, une compilation d’articles publiés sur Rebellyon ces dernières...

> Apéro contre Bouygues le dimanche 8 décembre

Venez rencontrer le collectif les Pentes contre Bouygues, récupérer une banderole, partager vos idées pour lutter contre ce projet et tous les autres qui visent à dénaturer les quartiers et chasser les pauvres des centre villes.

>Le 7 décembre, illuminons Lyon de nos révoltes lors d’un Carnaval

La « Fête des Lumières » est la grand’messe de la consommation touristique et de la destruction de la planète. C’est la fête à Air BNB et aux spéculateurs immobiliers. C’est la fierté de la Métropole de Lyon qui rêve de devenir une métropole mondiale en méprisant et chassant ses habitants...

› Tous les articles "Vie des quartiers - urbanisme - initiatives"

Derniers articles de la thématique « Fêtes - Festivals - Vie du mouvement » :

>Lyon Antifa Fest - Acte VII du 12 au 14 décembre

Le Lyon Antifa Fest revient cette année pour son 7 ème Acte ! L’aventure continue dans le but de proposer un évènement festif et fédérateur autour des différentes luttes antifascistes. Rendez-vous les 12, 13 et 14 décembre 2019 !!

>Fête des Lumières, non merci ! Tout le monde au carnaval du 7 décembre !

L’industrie du tourisme représente à elle seule 10 % du PIB mondial, plus que l’automobile, l’agro-alimentaire et l’industrie pétrolière. Elle participe activement à la destruction de la planète en produisant 8 % des émissions de gaz à effet de serre. Le tourisme transforme notre monde en un gigantesque...

>20 novembre 1976 : création du Collectif Utilitaire Lyonnais

C’est le 20 novembre 1976 que le C.U.L. ouvrait au 44, rue Burdeau dans les pentes de la Croix-Rousse, un lieu collectif, ouvert et politique. Plus de 40 ans plus tard ce lieu, s’il a depuis un peu changé, existe toujours. En 1985 une interview dans la journal IRL présentait le projet...

› Tous les articles "Fêtes - Festivals - Vie du mouvement"