[Bourg-en-Bresse ] Non à la criminalisation du mouvement social contre le climat : rassemblement le mardi 28 mai

845 visites
Bourg-en-Bresse 1 complément

Soutien aux membres du collectif Alternatiba Beaujolais Val de Saône au tribunal de Bourg-en-Bresse le 28 mai 2019.

  • Le procureur a requis 2000 € d’amende pour cinq des prévenus et 1000 € pour le sixième. Délibéré au 12 juin

    15 H 30 : le procureur Eric Sandjivy a requis 2000 € d’amende pour cinq des prévenus et 1000 € pour le sixième.
    Les trois avocats commencent leurs plaidoiries.

    17 heures : l’affaire a été mise en délibéré au 12 juin

Rendez-vous le 28 mai 2019 dès 10H00 à la Tannerie de Bourg-en-Bresse, puis à 12H30 devant le tribunal pour soutenir les militante-e-s d’Alternatiba Beaujolais Val de Saône, dont une collègue syndiquée à Sud Education.

PNG - 936.6 ko

Communiqué de presse de l’Union Syndicale Solidaires Rhône

Stop à la criminalisation du mouvement pour le climat

Lyon, le 23 mai 2019

Le collectif Action Non Violente COP21 / Alternatiba Villefranche Beaujolais Saône a réquisitionné samedi 2 mars le portrait d’Emmanuel Macron dans la salle des mariages de la mairie de Jassans-Riottier, dans le cadre d’une mobilisation nationale intitulée « Sortons Macron » destinée à dénoncer l’inaction climatique du gouvernement.

Depuis le 21 février, 39 portraits présidentiels ont été réquisitionnés, laissant les murs de mairie vides, à l’image de l’absence de politique du gouvernement face à l’urgence sociale et climatique. Les intimidations en direction des militant·e·s ne faiblit pas : 82 personnes ont été auditionnées dont 46 placées en garde à vue, auxquelles s’ajoutent 36 perquisitions et une saisine du bureau de lutte anti-terroriste... et maintenant c’est un procès qui les attend 6 d’entre elles et eux à Bourg-en-Bresse ce 28 mai.

Cette réquisition temporaire et non violente - les militant·e·s s’engagent à rapporter le portrait du Président de la République une fois que le gouvernement aura amorcé une politique à la hauteur de l’urgence climatique -, est un symbole pacifique destiné à pointer l’urgence sociale et climatique pour laquelle l’Union Syndicale Solidaires Rhône n’a de cesse de se mobiliser.
D’autres portraits ont été réquisitionnés depuis plusieurs semaines partout en France, un appel a été lancé pour multiplier des actions semblables, et l’opération #décrochonsmacron se développe. Sortir le portrait du Président des mairies c’est montrer la gravité de la situation, l’ampleur du changement climatique et le déclin de la biodiversité qui menacent la vie sur Terre dans un futur proche.

L’union Syndicale Solidaires Rhône dénonce fermement la répression policière qui s’abat contre des militant·e·s climatiques et en général contre le mouvement social.

Le 28 mai 2019, pour soutenir les 6 militant·e·s, Alternatiba appelle à un rassemblement dès 10h devant la Tannerie et dès 12H30 devant le tribunal de Bourg-en-Bresse.

Documents associés à l'article :

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 28 mai à 18:11, par P’tit Louis

    15 H 30 : le procureur Eric Sandjivy a requis 2000 € d’amende pour cinq des prévenus et 1000 € pour le sixième.
    Les trois avocats commencent leurs plaidoiries.

    17 heures : l’affaire a été mise en délibéré au 12 juin.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles du groupe « SUD / Solidaires Rhône » :

› Tous les articles "SUD / Solidaires Rhône"

Derniers articles de la thématique « Ecologie - nucléaire - alternatives » :

>Détruire le capital : un combat vital

L’heure n’est pas à une écologie de comptoir où on culpabiliserait ceux qui ne font pas le tri, l’heure est à une écologie radicale, on ne peut pas continuer dans un monde capitaliste il faut s’attaquer aux racines du problème et arrêter de se contenter des guirlandes aux arbres. Continuer avec la...

>Sur la notion de « catastrophe industrielle »

« La société moderne est devenue une société du risque, dans le sens où elle s’emploie toujours plus à débattre des risques qu’elle a elle-même engendrés, à les prévenir et à y faire face. » Ulrich Beck, La société du risque, 1986

› Tous les articles "Ecologie - nucléaire - alternatives"

Derniers articles de la thématique « Répression - prisons » :

>Promotion pour un flic reconnu coupable de violence : la BAC recrute !

Petite rebellion au Progrès ! Notre bon journal local de préfecture est bien obligé, parfois, de faire le relais des condamnations de violences policières quand la justice daigne les condamner. Les faits remontent à la nuit du 21 au 22 février 2019 : deux jeunes se font frôler par une voiture de police...

>Procès de compagnon.nes : appel à manifester à Gap le 17 octobre

Jeudi 17 octobre, trois compas sont jugé•es pour « menaces de commettre un crime ou un délit contre les biens d’une personne dépositaire de l’autorité publique ». Il s’agit de l’adaptation d’une chanson des gilets jaunes entonnée lors de la manif non-autorisée du 26 février 2019 à Montgenèvre, dénonçant les...

>[Villier-le-Bel] Ibrahima est mort

Dur de poser une réaction à chaud et pourtant quasiment tous les médias le font. Twitter déborde de messages dégueulasses à l’encontre d’Ibrahima, mort dimanche 6 octobre à Villiers-le-Bel, alors qu’il fuyait la police.

› Tous les articles "Répression - prisons"

Derniers articles de la thématique « Globalisation - capitalisme » :

>Christophe Colomb découvre l’Amérique : au premier jour d’un ethnocide

Le 12 octobre 1492 Christophe Colomb découvre pour le compte des rois catholiques, Isabelle Ire de Castille (1474-1504) et Ferdinand II d’Aragon (1479-1516), ce que l’on connaîtra bientôt comme le Nouveau Monde. Lui pensera jusqu’à sa mort avoir découvert la route des Indes par l’ouest. A partir de ce...

› Tous les articles "Globalisation - capitalisme"