Brèves locales du 21 au 27 mai 2007

1808 visites
3 compléments

On peut désormais trouver, lorsqu’il y a matière, le lundi sur Rebellyon, un certain nombre de brèves locales.
Vous pouvez participer à la rédaction de celles de lundi prochain, en rajoutant vos brèves dans le forum de l’article.

Les précédentes...

-  Mardi 22 mai - Trois pousse-culs caladois en garde à vue

Trois huissiers de Villefranche sont interrogés par la police judiciaire de Lyon. Le 25 janvier dernier, c’est le tribunal de Villefranche qui avait fait tomber sur eux des sanctions disciplinaires pour des écritures comptables mensuelles fictives visant à redresser artificiellement leur trésorerie. A ce moment-là, Rémi Jouvinroux a été condamné à l’interdiction temporaire d’exercer pour une durée de deux mois. Ses deux acolytes associés en ont été quitte pour un avertissement. Il s’agit de Pierre-Yves Mignot Saint-Pierre, et de Jean-Louis Burnichon, qui est aussi premier adjoint UMP au maire de Villefranche. Même si des faits de ce genre sont assez habituels, les pousse-culs délinquants étant assermentés, cette enquête judiciaire à Lyon, sans toutefois pouvoir prélever leur ADN, devra permettre d’aggraver les condamnations. L’UMP Burnichon sera-t-il encore premier adjoint ?

-  Mardi 22 mai - Alcatel supprime 12.500 emplois

Sur ses 12.500 suppressions dans le monde, cette entreprise multinationale qui s’appelait Les Câbles de Lyon à l’époque de la fusion avec la CGE et qui vient de fusionner avec l’américaine Lucent, ayant elle-même racheté la funeste ITT fortement impliquée dans les abominations de la dictature chilienne, confirme la disparition de 1468 postes de travail en France, même si on parle de 188 nouveaux postes qui pourraient être créés.

-  Mercredi 23 mai - SFR en grève spontanée

Les 1900 salariés des centres d’appel de Lyon, mais aussi de Toulouse et de Poitiers se sont mis en grève spontanément, SFR ayant décidé de les délocaliser hors de l’hexagone alors que des bénéfices records de 8,6 milliards d’euros ont été engrangés en 2006. A partir de jeudi les 600 employés du centre de Lyon ont décidé de continuer sous forme de grève-escargot en ne répondant pas à tous les appels.

- Pollution du Rhône

Les conseils municipaux de Meyzieu et de Décines, dans la banlieue de Lyon, ont décidé ce mercredi de porter sur la place publique qu’ils ont déposé plainte le 29 mars 2007 pour pollution des eaux du Rhône et abandon de déchets contenant du PCB (polychlorobiphényles, produits de la famille des dioxines). Ils déplorent l’inertie de l’Etat et des conséquences incalculables sur l’environnement et la santé. Meyzieu et Décines sont bordées au nord par le canal de Jonage, particulièrement affecté par cette pollution, les autorités ayant interdit dès 2005 la consommation des poissons pêchés dans ce bras du Rhône. Depuis, la pollution n’a cessé de s’étendre et la zone d’interdiction concerne aujourd’hui 150 kilomètres du fleuve Rhône entre Saint-Vulbas, en amont de Lyon, et Vaugris, en aval. Les PCB, composés chlorés utilisés notamment comme isolant électrique, ont été largement déversés dans le fleuve dans les années 1980. Très peu solubles, ils se sont accumulés dans les sédiments puis dans les graisses des poissons. Interdits à la vente en France depuis 1987, les PCB sont connus pour entraîner chez l’homme, s’ils sont ingérés régulièrement pendant de longues périodes, des problèmes de fertilité ou des cancers.

-  Dans la nuit du Mercredi 23 au Jeudi 24 mai - 0h20 environ, sur la place Sathonay

Pendant que cinq ou six groupes de personnes sont posés sur la place, à discuter calmement, un homme sort de chez lui énervé. Il sort son appareil photo et commence à flasher un groupe d’une dizaine de personne. 6 clichés qu’il apportera sur le champ...au commissariat du premier, à 5 mètres. « Je vais porter plainte ! Maintenant ça suffit ! », crie-t-il en partant.

Deux minutes plus tard, deux flics (un en gilet pare-balle) et une fliquette (armée d’une gazeuse familiale dans la main gauche, d’un talkie walkie dans la droite) sortent du commissariat. Ils demandent au groupe de partir, ainsi qu’à toutes les personnes de la place.
On lui dit qu’on ne fait pas de bruit, qu’on ne fait rien de bruyant. Il nous répond : « ouais, il y en a qui arrivent à faire du bruit en pétant ! » et il rigole... Puis, dans un grand bruit, il claque des mains : « aller, on va pas y passer la nuit ! »

Eh ben, on ne peut définitivement pas dire que les flics sont des lumières...

P.-S.

(La photo de ce magnifique graf a été prise la semaine dernière au-dessus de la place Morel, sur les pentes de le Croix-Rousse, Lyon 1er.)

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 30 mai 2007 à 21:14, par Luc

    EN TANT QUE SALARIE CONCERNE PAR LA DECISION JE VEUX VOUS DIRE QUE MALGRE DES BEAUX DISCOURS SFR NE VAUT PAS MIEUX QUE LES AUTRES !

    Pour avoir des infos ou nous soutenir dans notre lutte contre Goliath notre blog vous attend les ... slashs ouverts !

  • Le 29 mai 2007 à 12:50, par pilouz

    Le 26 mai 2007

    D’après Lyon plus :

    « MANIFESTIVE POUR SON ET LIBERTE »

    « Samedi,ils étaient entre 300 et 400 à participer à la Manifestive »respect-vigilance« entre la place Montplaisir et la place Guichard. Les amateurs de free-party, camion sono en tête, revendiquaient le droit d’organiser des soirées spontanées sans qu’elles soient interrompues par les forces de l’ordre. Des revendications qui s’accompagnaient d’un discour politique très strucuturé. Le défilé c’est déroulé sans incidant, mais après le départ des camions sono certain manifestants ont décidé de prolonger la fête place Guichard. A la suite d’un incident, les forces de l’ordre ont chargé. Des jeunes ont été jetés au sol, des grenades lacrymogènes ont été lancées. la situation est redevenue calme en début de soirée. »

    Lyon plus du mardi 29 mai 2007

    D’apés un témoin au moins une arrestation a été opérée.

  • Le 28 mai 2007 à 20:01

    Je rajoute ce commentaire, témoignage :

    Le 21 Mai vers 22h30, au métro Gratte-Ciel de Villeurbanne, des cris proviennent de la pizzeria... un individu, trentaine d’années, d’origine maghrébine, est à terre, sur le troittoire. Trois CRS sur lui, et il continue de crier. « Mes lunettes !!! attention !!!mes lunettes ! »...Une dizaine de personnes entourent la scène, muets, glacés, trop surpris pour bouger. Une fille court vers les CRS, leur demandant (très fort) pourquoi user de cette violence, et si ça vallait vraiment la peine de s’énerver. Ils lui répondent , d’un sadisme calme : « mais nous ne sommes pas enervés, voyez donc... » ...et il fait une démonstration de clé d’épaule, après celle du coude, pendant que son collège écrase le dos. Belle démonstration. Le mec à terre gueule. C’est insupportable de l’entendre .

    Des gens leur posent des questions, et ils répondent : « vous ne savez pas ce qu’il a fait, ne vous en mêlez pas ». Bref, il est embarqué dans le camion garé juste devant, sous les cris de « c’est ça la république ?! bravo ! n’ayez surtout pas honte !!! » Alors qu’a t-il fait ? Le mec s’est garé près de la pizzeria, dans un angle mort, sort et demande un stylo à la pizzeria. Quand il revient à sa voiture 1min plus tard, les CRS se sont garés et lui demandent des explications quant à sa voiture mal garée... Il reste calme, s’explique, et veut s’en aller quand ils lui disent que ça ne se passera pas comme ça, qu’il n’est pas dans ses droits...Il ne semble pas vouloir se prendre la tête, et remet en cause ce que l’autorité publique lui dit,et se retrouve par terre.

    3 camions débarquent 2 min plus tard. Une dizaine de vigiles de metro sont sortis, pour surveiller le perimètre. Les gens autour disent qu’ils ne pouvaient « rien faire », parce que eux aussi sont d’origine étrangère... UN d’eux a rétorqué : « maintenant, faut faire sa pute. Chacun pour sa gueule ! »

    merci « mon frère » ! On va donc tous se taire devant l’autorité publique, ne pas remettre en cause ce qu’elle dit.Surtout quand on est 10... De toute façon, que tu l’ouvre ou pas, tu te retrouve par terre... C’est cette société de « spéctacle ». C’était le Sarko-show ce soir là ! Et les protagonistes étaient fièrs d’y participer. Quant aux agents TCL, certains étaient en « civils » (eh oui, eux aussi maintenant...) avec des autocollants « TCL » sur la poitrine.
    Etaient-ils en manque d’uniforme, ou est-ce une nouvelle stratégie ?
    En tout cas, pour l’occas’, ils se sont tous rasés les cheveux (jvous jure).

    Une camera a tout filmé (oui, celle qui ressemble a un lampadaire, à 5m du sol, au milieu du carrefour).

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info