Communiqué du comité de grève de Lyon 2 du 30 novembre

5997 visites
Novembre2007-...(LRU et retraites) 7 compléments

Communiqué du comité de grève élu par l’AG de vendredi.

La présidence de l’université Lyon 2 a envoyé par deux fois les forces de l’ordre pour évacuer les grévistes, elle a détruit et déménagé des locaux associatifs et syndicaux, et depuis le départ de la mobilisation contre la loi Pécresse a choisi de diviser les étudiants, d’utiliser la déformation et la rétention d’information pour casser le mouvement de grève.

Maintenant, elle organise un vote à bulletin secret, sous son contrôle, en contradiction avec les décisions des Assemblées Générales étudiantes. Une présidence d’université n’a pas à influer sur les modalités d’action des étudiants : c’est à eux seuls d’en décider, dans un cadre collectif qui permet le débat. C’est d’autant plus vrai pour celle de Lyon 2, après la répétition d’actes violents, autoritaires, et même illégaux, contre les étudiants en lutte. Des éclairages seront par ailleurs apportés sur les événements de cette semaine.

La mobilisation pour l’abrogation de la loi Pécresse doit continuer. Le contenu et le résultat des pourparlers engagés par le gouvernement et la direction de l’UNEF, les effets d’annonce ne nous satisfont pas. La privatisation d’EDF-GDF pour financer la privatisation de l’enseignement supérieur est une sinistre plaisanterie, et il est illusoire de faire des promesses concernant les bourses si les classes populaires sont évacuées de l’université par des dispositifs sélectifs à l’entrée (orientation active) qui seront étendus, quoi qu’en dise le gouvernement, et si les critères sociaux d’attribution sont mis en cause.

Pour cette raison, nous appelons les étudiants à boycotter le vote organisé par l’administration, à venir aux assemblées générales organisées ce lundi, à la poursuite de la grève avec piquets de grève, à la participation massive aux manifestations du mardi et du jeudi.

- Assemblée Générale de Bron : 13h à la Halle des Sports
- Assemblée Générale des Quais : 13h au 4 bis rue de l’Université
- Manifestation mardi à 14h, Place Bellecour
- Manifestation jeudi

Comité de grève des étudiants de Lyon 2, 30/11/2007

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 2 décembre 2007 à 20:42, par Maybe

    Bah moi je l’ai reçu...don’t panic !!

  • Le 2 décembre 2007 à 18:06

    IMPASSE DEMOCRATIQUE CRITIQUE

    LES DEUX PARTIS ?AVEC LES REPRESENTANTS DU MOUVEMENT POUR LA REPRISE DES COURS ?
    Mais voici la politique ; des representants des deux bords, qui ont le meme but, bossent en commun...
    quand estce qu’on verra un mouvement d’autonomie de la base, sans ces representants qui pour la securite de tous, fait de la diplomatie ?

  • Le 2 décembre 2007 à 13:41, par Louloute

    Je pense que la présidence a du intercepter le mail envoyé aux étudiants car je n’ai rien reçu. Encore une belle leçon de démocratie de la part de notre cher président !!!!

  • Le 2 décembre 2007 à 11:25

    Ca m’étonnerait que les personnes présentes au vote en AG dont je parle aient toutes compris qu’il s’agissait de faire un vote à bulletin secret après une AG et pour les personnes présentes.

    Pour aller voter lundi, il va quand même falloir se déplacer, des débats ont déjà eu lieu dans les facs au sujet de la loi et du blocage.... je pense qu’à un moment il faut quand même être cohérent. Quand au contrôle du résultat du vote, il suffit pour cela que des délégués des étudiants soient présents (comme cela se fait lors d’une élection présidentielle par exemple, des représentants ce chaque partie assistent au vote, au dépouillement).

    Apparemment il semble nécessaire de rapeller qu’un mouvement social n’aboutit pas lorsqu’il y a une radicalisation d’une minorité mais lorsqu’il bénéficie du soutien d’une majorité de sympathisants (soutien que nous somme en train de perdre si nous l’avons un jour eu).

    De temps en temps, il faut être stratégique : appeler sans cesse au boycott ne fait que lasser ceux qui pourraient se joindre à la contestation mais hésitent. De plus des actions comme celles de mercredi dernier (« supermarché gratuit ») décrédibilisent le mouvement, et vont largement participer au fait que le vote de lundi sera sans doute en faveur de la reprise des cours. On sait très bien que lors d’un vote les gens ne se prononcent pas uniquement sur la question posée mais sur tout un ensemble de choses, on peut le déplorer, mais pas faire grand chose contre.

    Et pour finir, pour te répondre, je vote en AG (même sous la pluie), j’irai encore voter et je me réserve le soin de décider où bon me semble !

  • Le 2 décembre 2007 à 10:30

    NOUS ETUDIANTS DE L’UNIVERSITE LUMIERE LYON 2, REPRESENTANTS DU COMITE DE GREVE
    ET REPRESENTANTS DU MOUVEMENT POUR LA REPRISE DES COURS, APPELONS POUR LES
    PREMIERS AU BOYCOTT ET POUR LES SECONDS A LA CONDAMNATION DU VOTE DU LUNDI 03
    DECEMBRE 2007.

    Nous n’allons pas perturber ce vote, mais il nous revient d’informer les
    étudiants et sans décider à leur place de leur donner un éclairage sur ce vote.

    Les raisons de critiquer ce vote sont nombreuses :

    - La décision et l’organisation de ce vote se sont faites de façon unilatérale
    par la présidence,

    - Un vote un lundi, ne laisse pas le temps nécessaire au débat, la volonté de
    la présidence a clairement été de prendre de vitesse les étudiants.

    - La présidence a refusé de prendre en compte les négociations entamées par les
    deux parties,

    - Les négociations en cours visaient la tenue d’un vote qui ne pourrait être
    contesté par aucune des parties et assurerait donc aux étudiants une solution
    irréfutable.

    La question qui vous sera posée est la suivante : êtes-vous pour ou contre la
    réouverture de l’Université et la reprise des enseignements ? Dans ce vote le
    choix est inexistant et biaisé : En effet la formulation de la question implique
    que soit nous votons pour la réouverture et la reprise des cours, soit les
    locaux de l’université resteront fermés administrativement. Dans ce second cas
    la présidence brandit la menace sur les diplômes, de plus les grévistes
    seraient dans l’impossibilité de continuer leur occupation. Il serait donc
    absurde de voter pour une solution qui ne satisfait aucune des deux parties, où
    est alors la liberté de choix ?

    Quel sont les dangers d’un tel vote ?

    - Si le vote n’est pas reconnu et que les bloqueurs réoccupent la fac, le
    risque est celui d’une évacuation par les CRS dès le mardi matin et une tenue
    des cours sous protection des forces de l’ordre. Nous rejetons ce genre de
    procédés brutaux.

    - La division entre étudiants est utilisée comme un moyen pour régler une
    crise, ce qui n’est pas acceptable. Nous réclamons la reprise des négociations
    qui permettraient de trouver une solution apaisée entre étudiants.

    - Nous comprenons qu’une partie des étudiants puisse se sentir frustrée par un
    vote qui ne s’appliquerait pas et que l’autre partie se sente lésée par un vote
    qu’ils ne peuvent pas reconnaître. Toutefois, nous condamnons les violences qui
    pourraient résulter de ce vote.

    Les négociations entre les représentants des deux parties sont totalement
    remises en cause par ce scrutin.

    Il nous faut rester calme, respecter l’autre, et éviter l’affrontement.

    ANMOINS, POUR NE PAS BRISER LE TRAVAIL FAIT EN COMMUN, UNE AG SE TIENDRA
    LUNDI À 13h À BRON ET SUR LES QUAIS (AU 16 QUAI CLAUDE BERNARD) ET LES DEUX
    PARTIES APPELLENT TOUS LES ETUDIANTS À VENIR EN MASSE AFIN DE SE TENIR INFORMES
    ET DE DECIDER EUX-MEMES DES SUITES A DONNER A LA SITUATION ACTUELLE.

    RESTONS MOBILISES

    à noter que ce message à été envoyé à tout les étudiants de lyon II par mail (malgré la présidence)

  • Le 2 décembre 2007 à 10:15

    Non, pas de contradiction, un vote à bulletin secret ayant lieu à la fin d’une assemblée générale, après débat et pour les personnes présentes et organisés par les étudiants est autre chose qu’un vote organisé par la présidence sur une journée.

    Va voter, mais aux AGs !

  • Le 2 décembre 2007 à 10:01

    Il me semble quand même qu’à l’AG des quais de Lyon 2 du jeudi 22 novembre, nous (et je fais partie des pro-blocage) avions voté pour le blocage AINSI qu’en faveur d’un vote à bulletin secret (à une courte majorité certes....mais une majorité quand même).....
    Cherchez la contradiction...

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Novembre2007-...(LRU et retraites) » :

› Tous les articles "Novembre2007-...(LRU et retraites)"