Communiqués des personnels de l’éducation grévistes de l’ensemble des établissements scolaires de Vaulx-en-Velin

624 visites
Système Scolaire

Suite au mouvement de grève dans l’éducation nationale voici le communiqués de l’assemblée Général regroupant l’ensemble des personnels de l’éducation grévistes des établissements scolaire de Vaulx-en-Velin

Communiqué de presse de l’assemblée Générale de l’éducation
Les personnels grévistes de l’éducation nationale de Vaulx-en-Velin réunis en Assemblée Générale font le constat alarmant d’un désengagement du service public d’éducation sur tout le territoire et dont les conséquences sont particulièrement sensibles sur Vaulx-en-Velin, de la maternelle au lycée.

Enfance en souffrance abandonnée

Le secteur médico-social est en crise sur la ville de Vaulx-en-Velin :

  • Le Centre Médico-Psychologique est sinistré, il ne prend plus aucun nouveau
    patient.
  • Les enfants en situation de handicap qui devraient bénéficier d’un SESSAD (établissement de soins externalisés) doivent attendre 2 ans pour avoir une place.
  • Il faut attendre aussi 2 ans pour avoir un rendez-vous chez un orthophoniste.
  • Il n’y a qu’une psychologue libérale sur la ville, il n’y a aucun psycho-motricien, aucun ergothérapeute. Les familles doivent se déplacer dans une autre commune et aucune prise en charge financière n’est possible pour ce type de soins.

Pourtant, une prise en charge précoce des besoins particuliers résoudrait nombre de situations qui se dégradent par la suite. Tout repose souvent sur des Accompagnants pour les Elèves en Situation de Handicap qui ne sont pas valorisées ni recrutés en nombre suffisant. Les enfants n’ont donc pas les aides prévues. De plus, pour répartir la pénurie, des personnels AESH, habitués à travailler avec des collégiens, se retrouvent à changer des couches en maternelle.

Un manque d’effectifs

Les écoles souffrent régulièrement du non-remplacement des professeurs absents en raison de recrutements très insuffisants. Là encore, les enfants sont les victimes des politiques d’austérité.
Dans les collèges et les lycées, les personnels Assistants d’Education font face à de nouvelles missions liées à la mise en place du protocole sanitaire, auxquelles il leur est impossible de faire face, en raison d’effectifs insuffisants.

Gestion du protocole sanitaire

Il manque des moyens et personnels supplémentaires pour pouvoir appliquer efficacement les protocoles. Par exemple, aucun bus et local supplémentaires n’ont été prévus pour les collégiens vaudais qui mangent dans les cantines des lycées. Ils sont donc brassés dans les bus et les réfectoires, contrairement à toutes les annonces du Ministre.

Une politique d’éducation prioritaire remise en cause

Les collèges et lycées de Vaulx-en-Velin accueillent un public particulièrement défavorisé socialement. De plus, le nombre d’élèves accueillis à la rentrée 2021 sera en augmentation. Malgré cela, le Rectorat annonce une forte baisse (environ un tiers) de l’Allocation Progressive de Moyens dans tous les établissements de la ville . Pourtant cette APM est censée reconnaître les difficultés particulières de ces établissements en leur accordant des moyens supplémentaires. Cette baisse aura plusieurs conséquences :
augmentation des effectifs par classe, perte de dispositifs d’accompagnement et de soutien, non-financement de projets, etc. Là encore, les élèves seront les victimes de ce manque d’ambition que traduisent ces coupes budgétaires.
Cette baisse de moyens ne peut qu’être aggravée à l’avenir par la suppression du label Education Prioritaire prévue par la Secrétaire d’Etat à l’Education Prioritaire, Nathalie Elimas. Ce label, qui garantit une équité à l’échelle nationale, serait remplacé par des contrats locaux entre établissements et rectorats. L’expérimentation mise en œuvre à larentrée 2021 dans trois académies et sa généralisation prévue – car personne n’est dupe – revient à effacer du paysage la seule politique nationale explicitement pensée pour réduire les inégalités scolaires que subissent les plus défavorisés, comme le rappelait un rapport de 2018 de la Cour des comptes. Après 40 ans d’existence, le gouvernement veut en finir avec les Réseaux d’Education Prioritaire et c’est la formation des élèves des quartiers populaires qui en sera la première victime !

De la maternelle au baccalauréat, les élèves vaudais payent une politique à courte vue qui, au prétexte de coupes budgétaires, sacrifie leur avenir. En grève ce mardi 26 janvier, nous nous engageons pour obtenir les conditions d’apprentissage que nos élèves méritent.

Les personnels grévistes de l’éducation nationale de Vaulx-en-Velin réunis en Assemblée Générale font le constat alarmant d’un désengagement du service public d’éducation sur tout le territoire et dont les conséquences sont particulièrement sensibles sur Vaulx-en-Velin, de la maternelle au lycée.

Enfance en souffrance abandonnée

Le secteur médico-social est en crise sur la ville de Vaulx-en-Velin :

  • Le Centre Médico-Psychologique est sinistré, il ne prend plus aucun nouveau
    patient.
  • Les enfants en situation de handicap qui devraient bénéficier d’un SESSAD (établissement de soins externalisés) doivent attendre 2 ans pour avoir une place.
  • Il faut attendre aussi 2 ans pour avoir un rendez-vous chez un orthophoniste.
  • Il n’y a qu’une psychologue libérale sur la ville, il n’y a aucun psycho-motricien, aucun ergothérapeute. Les familles doivent se déplacer dans une autre commune et aucune prise en charge financière n’est possible pour ce type de soins.

Pourtant, une prise en charge précoce des besoins particuliers résoudrait nombre de situations qui se dégradent par la suite. Tout repose souvent sur des Accompagnants pour les Elèves en Situation de Handicap qui ne sont pas valorisées ni recrutés en nombre suffisant. Les enfants n’ont donc pas les aides prévues. De plus, pour répartir la pénurie, des personnels AESH, habitués à travailler avec des collégiens, se retrouvent à changer des couches en maternelle.

Un manque d’effectifs

Les écoles souffrent régulièrement du non-remplacement des professeurs absents en raison de recrutements très insuffisants. Là encore, les enfants sont les victimes des politiques d’austérité.
Dans les collèges et les lycées, les personnels Assistants d’Education font face à de nouvelles missions liées à la mise en place du protocole sanitaire, auxquelles il leur est impossible de faire face, en raison d’effectifs insuffisants.

Gestion du protocole sanitaire

Il manque des moyens et personnels supplémentaires pour pouvoir appliquer efficacement les protocoles. Par exemple, aucun bus et local supplémentaires n’ont été prévus pour les collégiens vaudais qui mangent dans les cantines des lycées. Ils sont donc brassés dans les bus et les réfectoires, contrairement à toutes les annonces du Ministre.

Une politique d’éducation prioritaire remise en cause

Les collèges et lycées de Vaulx-en-Velin accueillent un public particulièrement défavorisé socialement. De plus, le nombre d’élèves accueillis à la rentrée 2021 sera en augmentation. Malgré cela, le Rectorat annonce une forte baisse (environ un tiers) de l’Allocation Progressive de Moyens dans tous les établissements de la ville . Pourtant cette APM est censée reconnaître les difficultés particulières de ces établissements en leur accordant des moyens supplémentaires. Cette baisse aura plusieurs conséquences :
augmentation des effectifs par classe, perte de dispositifs d’accompagnement et de soutien, non-financement de projets, etc. Là encore, les élèves seront les victimes de ce manque d’ambition que traduisent ces coupes budgétaires.
Cette baisse de moyens ne peut qu’être aggravée à l’avenir par la suppression du label Education Prioritaire prévue par la Secrétaire d’Etat à l’Education Prioritaire, Nathalie Elimas. Ce label, qui garantit une équité à l’échelle nationale, serait remplacé par des contrats locaux entre établissements et rectorats. L’expérimentation mise en œuvre à larentrée 2021 dans trois académies et sa généralisation prévue – car personne n’est dupe – revient à effacer du paysage la seule politique nationale explicitement pensée pour réduire les inégalités scolaires que subissent les plus défavorisés, comme le rappelait un rapport de 2018 de la Cour des comptes. Après 40 ans d’existence, le gouvernement veut en finir avec les Réseaux d’Education Prioritaire et c’est la formation des élèves des quartiers populaires qui en sera la première victime !

De la maternelle au baccalauréat, les élèves vaudais payent une politique à courte vue qui, au prétexte de coupes budgétaires, sacrifie leur avenir. En grève ce mardi 26 janvier, nous nous engageons pour obtenir les conditions d’apprentissage que nos élèves méritent.


Les personnels de l’éducation grévistes de Vaulx-en-Velin réunis en AG ce mardi


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Système Scolaire » :

>Démission d’une AESH parmi tant d’autres

Je suis Accompagnante d’élève en situation de handicap dans un collège et j’ai décidé de démissionner. Voici le mail adressé à ma hiérarchie directe et qui, bien qu’il soit bref et non-exhaustif, tente de rendre compte des formes concrètes que peut prendre la violence institutionnelle. Il s’agit-là d’un...

>Mesures de [foutage de gueule] renforcées

Le Service de médecine de prévention en faveur des personnels de l’académie de Lyon vient d’envoyer à tou·tes les agent·es de l’académie, en mars 2021, un « flash info » spécial pour leur expliquer comment porter le masque

› Tous les articles "Système Scolaire"

Derniers articles de la thématique « Services public / Droits sociaux » :

>Démission d’une AESH parmi tant d’autres

Je suis Accompagnante d’élève en situation de handicap dans un collège et j’ai décidé de démissionner. Voici le mail adressé à ma hiérarchie directe et qui, bien qu’il soit bref et non-exhaustif, tente de rendre compte des formes concrètes que peut prendre la violence institutionnelle. Il s’agit-là d’un...

› Tous les articles "Services public / Droits sociaux"

Derniers articles de la thématique « Travail / Précariat / Syndicalisme » :

>L’organisation des libertaires à Lyon au milieu des années 1980

En mai-juin 1985, la revue IRL (Informations et réflexions libertaires) consacrait un numéro aux « libertaires entre Saône et Rhône », détaillant les groupes, les lieux, les dynamiques des mouvements anarchistes lyonnais. Un texte, intitulé « Organisation libertaire à la lyonnaise » tentait de faire la...

>Du rififi dans la manif du 1er mai

Samedi dernier, mise à part la CFDT qui se mobilisait sur internet, les syndicats, quelques partis de gauche radicale, des gilets jaunes et plein de gens étaient là, tout content de réoccuper la rue après l’annulation de la dernière édition pour cause de covid. Mais la manif n’a pas été de tout repos...

› Tous les articles "Travail / Précariat / Syndicalisme"