Décolonisons !

2103 visites
3 compléments

Une semaine de festival à Lyon pour comprendre et agir du 25 au 30 mars 2008


- Que dit la loi scandaleuse du 23 février 2005 : « Les programmes scolaires
reconnaissent en particulier le rôle positif de la présence française outre-mer,
notamment en Afrique du Nord... » !!!
- Comment l’histoire de la période coloniale française éclaire-t-elle les
problèmes actuels de discriminations et de racisme d’État
et de société ?
- Sous quelles formes se perpétue un néocolonialisme ?
- Comment reconnaître les acquis des luttes pour en finir avec la colonisation ?

Mardi 25 mars, 18h30-21h

- Conférence-débat d’Abdellali Hajjat (doctorant de sociologie - Ghorba) sur le concept
d’intégration et l’utilisation du terme « post-colonial » aujourd’hui, dans une
optique scientifique et militante. Dans quelle mesure peut-on parler d’héritage
colonial aujourd’hui ? Quels usages politiques peut-on faire de l’histoire ?
Université Lyon 2, 4 bis rue de l’Université, Lyon 7°, salle CR06

Mercredi 26 mars, 18h

- Conférence-débat sur le Génocide Rwandais et l’implication de la france
avec Ida Zirignon et Yves Bonnardel
Faculté catholique, 23 place Carnot, Lyon 2°

Jeudi 27 mars, 18h

- Film d’Agnès Fouilleux : "Un aller simple pour Maoré"
sur la politique coloniale actuelle de la france aux îles Comores : Mayotte, Anjouan, Grande Comore, Mohéli...
suivi d’un débat avec Dhouh Anrif (DIASCOM) et Pierre Caminade (SURVIE Rhône)
Grand Amphi de Science Po - IEP, 14 avenue Berthelot, Lyon 7°

Vendredi 28 mars, 16h

- Café ethno par l’ARA
(Association Rhône-Alpes d’Anthropologie), sur le thème
"Racisme et Sexisme : une double oppression"
Bar De l’Autre Côté du Pont, 25 cours Gambetta, Lyon 3°

Vendredi 28 mars, 19h

Soirée "Décolonisons !"

- Théâtre de la troupe Brut de décoffrage
petites saynètes à partir de textes anticoloniaux,
- Entracte apéro : à boire bio et à manger,
- Conférence-débat avec Samuel Foutoyet (Renseignements Généreux, Survie
Isère), et Didier Laurencin sur le thème Colonialisme et idéologie du
développement
(Question de la dette, idéologie du progrès, colonisation de
l’imaginaire)
à l’Atelier, 91 rue Montesquieu, Lyon 7°

Samedi 29 mars, 16h

Débaptisons les rues de Lyon aux noms horribles

- On renomme la rue Bugeaud, militaire français
tortionnaire décomplexé pendant la guerre d’Algérie,
en rue Lalla N’Soumeur, résistante de la même époque.
Rendez-vous devant la passerelle du Collège, côté Lyon 6°

Samedi 29 mars, 20h

Concert anticolonial :

- Mad a Skank, reggae sénégalais
- Cyber Moujaheideen, dub techno
- Mary Read, hip hop
Bar bio et entrée à prix libre (on donne ce qu’on veut/peut)
au Splash, 50 rue Descartes, Villeurbanne (M° République)
Attention ! Changement de lieu :
Grnd Zero - Gerland 40, rue Pré-Gaudry Lyon 7e (M° Jean Jaurès)

Dimanche 30 mars, 15h-19h

- Conférence de Saïd Bouamama (sociologue)
sur la déconnection entre les mouvements de gauche et les combats des immigré-es
et héritier-ères de l’immigration des quartiers populaires. Lecture
socio-historique du délaissement des populations immigrées et des quartiers
populaires par les organisations de gauche, notamment à partir des années 80.
Comment expliquer la césure qui s’est opérée dans le monde ouvrier par rapport
aux questions relatives à l’immigration ? Comment envisager le report important
des votes de la classe ouvrière vers les partis d’une droite "décomplexée".
- Débat avec la participation du Collectif Lyon
du Mouvement des Indigènes de la République
au Splash, 50 rue Descartes, Villeurbanne (M° République)
Attention ! Changement de lieu :
Maison des Passages - 44, rue St Georges Lyon 5e (M° Vieux-Lyon)

Du 25 au 27 mars 2008

- Expo Palestine : "Les Palestiniens, un peuple depuis 60 ans colonisé, occupé,
dépossédé, envahi, meurtri"
de Génération Palestine
dans l’Atrium de l’IEP, rue Appleton, Lyon 7°

Pendant toute la semaine Décolonisons !

- Tables de presse, Infokiosk à chaque évènement
.
.

JPEG - 109.8 ko

A voir

Contact et mise à jour :
- https://rebellyon.info/article5046.html

Pour plus d’infos sur le sujet :
- http://www.anticolonial.net/spip.php?article169
- http://www.indigenes-republique.org
- http://survie-france.org

P.-S.

Avec la participation de : Survie Rhône, Ghorba, Collectif des Féministes Indigènes,
Karité, Collectif Lyon du Mouvement des Indigènes de la République,
Génération Palestine, DiverCité, Témoins,...

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 9 avril 2008 à 19:39

    Bugeaud était surtout un incendiaire, et ne se gênait pas pour faire étouffer, mourir de soif et de faim, blesser, brûler des parties du corps, nombre de ses prisonniers, qu’ils faisaient entassés les uns sur les autres. On peut assimiler cela à des tortures, avant de les faire mourir.

    Voir cet article de Rebellyon :
    Le 24 janvier 1845 en Algérie : « Je brûlerai vos villages et vos moissons » (Bugeaud)

  • Le 27 mars 2008 à 11:20

    Contrairement à ce qui est dit dans l’article Bugeaud n’a jamais été tortionnaire pendant la guerre d’Algérie, il a en revanche été exterminateur en chef lors de la conquête coloniale de l’Algérie au XIXème siècle et gouverneur de cette nouvelle colonie mise à feu et à sang (les enfumades c’est sur son ordre... Voir la rubrique Histoire du site noir du colonialisme ). C’était aussi un farouche antisémite et il a été un adversaire résolu du décret crémieux qui accordait la citoyenneté française aux juifs d’Algérie... Honteux de voir une rue qui porte un nom pareil ! Surtout dans une ville donneuse de leçons qui se proclame "ville humaniste" sur des panneaux d’affichage et qui construit un mémorial du génocide arménien à la mémoire de tous les génocides au lieu de balayer en premier devant sa porte et de préciser clairement quels sont es génocides !

    Mais l’erreur de l’article montre bien que les lyonnais ne connaissent de toute façon pas Bugeaud pourtant également grand massacreur d’ouvriers en métropole.

    Au lieu de rebatiser la rue symboliquement, certains seraient peut être mieux inspirés d’exiger que Lyon reconnaisse officiellement le génocide pérpétré par Bugeaud comme elle reconnaît le génocide arménien ! Il serait temps d’appeler les choses par leur nom ! (lire : Coloniser Exterminer d’Olivier Le Cour Grandmaison Fayard, 2005)

  • Le 26 mars 2008 à 00:57

    Je crains que le concert du 29 et le débat du 30, qui devaient avoir lieu au Splash, ne soient annulés. Ou alors ils sont déplacés (voir avec les organisateurs).

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info