Djelil toujours enfermé au CRA Saint-Exupéry, rassemblement devant la prefecture

702 visites
1 complément

Djelil- 15 ans et 8 mois- est arrivé à Lyon le 2 février dernier, venu de Côte d’Ivoire via la Lybie et l’Italie. 2 mois de prison en Lybie d’où il est sorti grâce au versement d’une rançon. Echappé de justesse d’une noyade. 2 morts dans son bateau tandis qu’un autre bateau parti peu avant a entièrement disparu. Il est actuellement au CRA de Lyon puisque l’état refuse de le reconnaître comme mineur.

Djelil toujours enfermé au CRA Saint-Exupéry

Un « Juge des Libertés » est-il compétent pour traiter de l’âge des personnes qui le sollicitent ? C’est cette étrange question qu’a commencé par poser vendredi la JLD devant Djelil GUIGMA, 15 ans et 8 mois. Comme si une des premières libertés à faire respecter pour elle n’était pas celle pour un mineur ou (...)

14 juin 2017

Djelil est toujours enfermé au CRA. Le temps est long et l’inquiétude grande pour lui, malgré qu’il se distrait un peu en lisant Lucky Luck... Il dit que tout le monde, y compris les flics, s’étonnent de voir un petit comme lui dans cet endroit...

- Pour faciliter les choses, ci-dessous un exemple de lettre de protestation possible.

- Les adresses principales pour faire parvenir ça au préfet

pref-sg-pref69@rhone.gouv.fr

pref-sg-secretariat@rhone.gouv.fr

- Jeudi 22, rassemblement devant la préfecture de 17h à 18h, avant le rassemblement de "Jamais sans toit" qui viendra après 18h.

Monsieur le Préfet,

La loi française interdit la mise en rétention et l’expulsion des mineurs étrangers, à plus forte raison quand ils sont non accompagnés de leur famille. Suffirait-il donc de déclarer majeur un de ces mineurs isolés pour s’affranchir de la protection due aux enfants ?

Mercredi 7 juin, vous avez délivré une Obligation de Quitter le Territoire Français avec interdiction de retour à Djelil GUIGMA, arrivé à Lyon il y a 4 mois en provenance de Côte d’Ivoire après avoir été emprisonné en Libye et avoir failli mourir noyé en Méditerranée. Vous l’avez immédiatement fait enfermer au centre de rétention Saint-Exupéry.

Je vous demande d’utiliser votre pouvoir discrétionnaire pour le faire libérer.

Djelil a toujours déclaré une date de naissance qui lui donne aujourd’hui 15 ans et 8 mois. Le service d’évaluation de la MEOMIE n’a pas contesté sa minorité mais a fait vérifier son acte de naissance qui a été considéré comme faux par les services de la fraude documentaire.

Quand bien même cet acte de naissance serait faux, cela ne fait pas automatiquement de Djelil un majeur ni un individu dangereux pour la France. Les tests osseux manquant totalement de fiabilité qu’il a subis ne peuvent rien prouver non plus.

Djelil doit être libéré pour retrouver la protection de l’Aide Sociale à l’Enfance, pouvoir s’inscrire à l’école comme il le demande, réparer les traumatismes subis au cours de son voyage. Respecter ses droits, c’est d’abord, en le libérant, lui permettre de chercher et fournir de nouvelles preuves de son état civil et de sa minorité.

Signature

Sur les test osseux :

Inventés dans les années 30 pour soigner des individus des classes moyennes et aisées d’Amérique du nord, les tests osseux ne peuvent pas servir à donner l’âge d’un individu, surtout lorsqu’il est proche de la majorité. C’est le Haut Conseil à la santé publique qui le dit dans un rapport de 2014. Le gouvernement lui-même le reconnaît puisqu’il les autorise en recommandant hypocritement de ne les utiliser qu’en dernier recours, et en tenant compte de leur marge d’erreur.

Les résultats des tests sont grotesques. Ils découpent chaque jeune en morceaux avec un poignet gauche de 17 ans, mais une clavicule droite de 26 ans, et tout ça finit par donner un âge mini de 26, un âge maxi de 35, un âge moyen de 31,7.
L’essentiel pour la police ou le Parquet est de pouvoir faire sortir de l’hôpital un papier signé du médecin disant du jeune suspect que sa minorité est « exclue ».
Stop aux tests osseux à l’hôpital pour jeter des jeunes étrangers en prison ou à la rue !

Un Mineur Isolé étranger de 15 ans est enfermé au CRA de St Exupery

Djelil- 15 ans et 8 mois- est arrivé à Lyon le 2 février dernier, venu de Côte d’Ivoire via la Lybie et l’Italie. 2 mois de prison en Lybie d’où il est sorti grâce au versement d’une rançon. Echappé de justesse d’une noyade. 2 morts dans son bateau tandis qu’un autre bateau parti peu avant a entièrement (...)

9 juin 2017
jeudi 22 juin 2017

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 27 juin 2017 à 12:06, par P’tit Louis

    Pétition pour Djelil sur le site de RESF.

    Quelques jours pour la signer et la faire signer autour de vous très massivement. Merci.

    Il veulent toujours le renvoyer en Italie et ça fait plus de 2 semaines qu’il est enfermé au CRA.

    http://resf.info/P3203

    Faites tourner et préparez vous pour la prochaine manifestation ce vendredi 30 juin

    Départ à 18h devant le Palais de Justice de la rue Servient pour aller à la Préfecture.

    Pour le Collectif Jeunes RESF 69.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Migrations - sans-papiers » :

>Délit de solidarité : le guide est là !

Délit de solidarité : le 6 juillet 2019 marquera le premier anniversaire de la décision du Conseil constitutionnel consacrant la fraternité comme principe à valeur constitutionnelle. Une année où les poursuites et intimidations à l’encontre des solidaires ont gagné en légitimité dans le discours...

› Tous les articles "Migrations - sans-papiers"