Employés de Carrefour-Vénissieux en grève lors de la super-consommation de Noël

1752 visites
5 compléments

Les courses de Noël pourraient bien s’avérer chaotiques au magasin Carrefour de
Vénissieux. Une centaine d’employés ont décidé de se mettre en grève dès mercredi 22 décembre à l’appel de l’intersyndicale jusqu’à jeudi
23 et vendredi 24 décembre, jours traditionnels d’affluence. Les grévistes
réclament une revalorisation salariale, une augmentation des embauches, mais surtout la suppression d’une nouvelle organisation du travail qui implique une taylorisation maximale ainsi que le
travail de nuit : « Un employé va passer son temps à charger et décharger des objets lourds tout au long de sa journée de travail et en plus de nuit, alors qu’aucune nécessité économique impérieuse ne l’exige ».

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 29 décembre 2010 à 20:33, par babaiaga

    29-12-2010
    Nouvelle grève au Carrefour de Vénissieux

    Les salariés du Carrefour Vénissieux ne baissent pas les armes.
    3 syndicats appellent à une nouvelle grève demain et vendredi au Carrefour de Vénissieux alors que la grande surface attend beaucoup de monde les deux prochains jours pour les préparatifs du réveillon. Ils réclament notamment la suppression d’une nouvelle organisation du travail. Un premier mouvement avait rassemblé une centaine de personnes les 23 et 24 décembres dernier, mais cela n’avait pas eu d’incidence sur le fonctionnement de l’hypermarché, car des cadres d’autres magasins avaient été réquisitionnés.

  • Le 26 décembre 2010 à 22:26

    ça fait plaisir, mais vraiment.

    à vénissieux, des gens travaillent à toute heure. certains employés « réguliers » (en cdi ou cdd « reconductible » espérant le cdi) m’ont expliqué lorsque j’y travaillais qu’ils terminaient à 22 heures. l’un d’entre eux m’a déclaré qu’un jour où il avait demandé un aménagement d’horaires pour pouvoir s’occuper de ses enfants, le directeur lui a répondu qu’ici, on ne faisait pas les horaires à la carte... et pour cause !

    le carrefour de vénissieux est un de ceux qui fait le plus de chiffre d’affaire en france. en juillet 2010 (à moins que ce ne fut juin mais je ne crois pas), le carrefour de vénissieux a fait le chiffre d’affaires le plus important de toute la france de tous les temps. la raison ? des intérimaires étaient embauchés pour guider les clients cherchant un produit jusqu’à ce produit. la récompense desdits intérimaires ? la direction leur a « promis » qu’ils seraient prioritaires sur la liste les prochains temps. certains d’entre eux y ont bossé au moins 4 semaines.

    alors voilà, le carrefour de vénissieux, comme beaucoup d’autres boites, fonctionne avec des cdd de 2 mois voire moins, parfois reconduits. et si l’on parle avec les employés, bien vite ils nous disent que ce n’est pas la belle vie. bien sûr, on le savait déjà... mais vous, vous le saviez déjà que ceux qui bossent au rayon frais se tapent une angine tous les 15 jours ?

    vous le saviez déjà que des gens y bossent la nuit, horaires de nuit de 22 heures à 4 heures du matin ? consommation oblige, certains des intérimaires employés de 15h30 à 23h ont à changer le rayon de café de place pour le mettre à un autre endroit. les clients perdus achètent plus, c’est bien connu. les travailleurs de nuit s’occupent de la manutention, changent les rayons de place à l’aide de machines, refont l’accueil : la décoration, celle qui donnera aux clients l’envie d’acheter à n’en plus finir...

    mais évidemment, ce n’est pas tout. carrefour vénissieux, pour embaucher ses intérimaires, passe par une société d’intérim : Cap Inter. Cap Inter ne te fais pas signer ton contrat de travail avant que tu commences à travailler. Cap Inter te l’envoie plus d’un mois plus tard et te demande de signer un papier comme quoi un jour on t’aurait remis des chaussures de sécurité pour bosser dans ce supermarché. des chaussures de sécurité ? où ça ? pas vu, pas pris. on m’a simplement demandé de me ramener avec un jean, des baskets, et une carte d’identité...

    et puis, les intérimaires, à carrefour vénissieux mais comme partout ailleurs, ce sont des chiens, des moins que rien. une fois qu’on n’a pas besoin de nous, on nous jette, à 22 heures quand on finit à 23 s’il le faut. le directeur nous regarde de haut et nous traite comme moins que rien, nous on demande des explications, mais lui il ne nous en donne pas. et là, t’as envie de l’insulter. c’est qui ce type ? pour qui il se prend ? pourquoi on n’a pas le droit à une explication ? et pourquoi les employés de carrefour forment un groupe à part, et pourquoi certains des intérimaires sont gardés et d’autre dégagés alors qu’on bossait ?

    voilà, c’est aussi ça, carrefour vénissieux et le monde de l’intérim : on te prend, on te jette, et on se débrouille pour qu’aucune solidarité ne puisse se créer. les employés de carrefour ont un t-shirt carrefour, les intérimaires ont leur t-shirt perso avec une petite étiquette que l’on colle et un code barre par dessus lequel est éventuellement aposée une signature.

    c’est ça, carrefour vénissieux, comme partout ailleurs. et c’est révoltant. on s’y brise le dos, on est humilié, et on en peut plus. et quand, intérimaire, on essaie de parler avec les employés, les langues se délient vite. la souffrance se sent et s’entend.

    malheureusement si quelques jours de grève peuvent faire perdre un peu de profit à ces patrons, s’ils peuvent créer des liens et être un premier élément de révolte, car faire grève dans ce genre d’entreprise, c’est bien risqué, ne suffiront pas. c’est la révolte qui gronde, pas celle qui éclate.

    on lâchera rien. courage !

    une ancienne intérimaire. horaires 15h30-23h. qui s’est fait jeter comme un chien avec les autres à 22h le deuxième jour. qui a harcelé la boite de Cap Inter pour obtenir sa paie.

    venceremos, companeros !

  • Le 25 décembre 2010 à 19:54, par roger

    venissieux en greve
    il faut voir l etat des rayons !!
    une catastrophe des rayons vides pas rangés
    rayon coloration par exemple que du vide
    et la direction ose dire que tout est normale !!!
    impossible de trouver la moitie de ma liste !!
    c est la guerre de la com je pense que les grevistes ont reussi leur coup !!

  • Le 24 décembre 2010 à 16:43, par I

    Hier, visiblement les rayons charcuterie et fromage étaient fermés.
    Des rayons étaient fermés et d’autres étaient approvisionnés façon ’Hard-discount’.

    Après dur à dire pour un spectateur (non-consommateur je précise), l’impact réel dans le magasin et pour son CA de cette grève.
    Bien sûr je l’espère grand.

  • Le 23 décembre 2010 à 14:07, par lolo

    pas nécessité économique impérieuse, mais une nécessité financière impérieuse si !
    il faut bien distinguer économie et finance, la dernière à pris en otage la première.

    je salue cet acte en pleine période de fêtes ! mais je pense qu’ils feraient mieux de se mettre en grève pour la destruction du système qu’ils servent. un carrefour respectueux de l’humain, ça n’existera jamais ! alors plutôt d’attendre la saint glinglin avec les syndicats, mieux vaut changer de cap.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info