Fêtes des lumières : hommage aux femmes victimes de violences

1173 visites

Dans la fan zone de la fête des lumières, ce Vendredi 6 Décembre à 18H00, une chorégraphie géante a été organisée devant le tribunal d’appel de Lyon.

“La coupable ce n’est pas moi, ni mes fringues, ni l’endroit”.
Dans la fan zone de la fête des lumières, ce Vendredi 6 Décembre à 18H00, une chorégraphie géante a été organisé devant le tribunal d’appel de Lyon. Ce happening est inspiré de celui organisé par le collectif féministe Las Tesis à Valparaiso, au Chili, le 20 novembre. La vidéo de leur chant a été reproduite depuis dans le monde entier, comme à Londres, Berlin, Barcelone, Madrid, Paris et aussi à Toulouse, Nantes ou Marseille. Cette action était en soutien aux féministes qui luttent au Chili.
Les féministes apparaissent alignées, les yeux bandés, tapant un rythme des pieds en réalisant des mouvements de bras. “Le violeur c’est toi, c’est la police, c’est la justice, c’est l’État, la société”, ”À nos sœurs assassinées, de leur sang vous êtes tachés”.
Environ 100 féministes ont réalisé la chorégraphie ! C’était fort et aussi très important que ça se déroule devant le tribunal d’appel de Lyon.

Un petit reportage sonore aussi :

“La coupable ce n’est pas moi, ni mes fringues, ni l’endroit”

“Un violador en tu camino” Colectivo Lastesis
El patriarcado es un juez que nos juzga por nacer, 
y nuestro castigo es la violencia que no ves.
El patriarcado es un juez que nos juzga por nacer, 
y nuestro castigo es la violencia que ya ves.
Es femicidio.
Impunidad para mi asesino. 
Es la desaparición.
Es la violación.
Y la culpa no era mía, ni dónde estaba ni cómo vestía. 
El violador eras tú. Son los pacos, los jueces, el estado, el Presidente.
El Estado opresor es un macho violador. 
Duerme tranquila, niña inocente, sin preocuparte del bandolero, 
que por tu sueño dulce y sonriente vela tu amante carabinero.
El violador eres tú. 

Le patriarcat est un juge
Qui nous fait taire pour mieux régner
Et notre punition
C’est la violence réitérée
C’est le féminicide
L’impunité pour mon assassin
C’est le viol
C’est les coups de mon conjoint
La coupable ce n’est pas moi, ni mes fringues, ni l’endroit
Le violeur c’est toi, c’est la police, c’est la justice, c’est l’Etat, la société.
A nos sœurs assassinées
De leur sang vous êtes tâchés
A nos sœurs assassinées
On n’vous oubliera jamais
Le coupable c’est toi.

Documents associés à l'article :

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles du groupe « Radio Canut » :

>31 mars 2002 : en direct du QG assiégé de Yasser Arafat

Suite à une vaste offensive de l’armée israélienne en Cisjordanie, Yasser Arafat se retrouve assiégé dans son QG. Plusieurs militant-es internationaux rejoindront la Mouqataa durant tout le mois d’avril. Le 5 avril 2002, les trois lyonnais parmi ces militant-es sont en direct sur le Canut...

>[Podcast] Enfermé.es dedans avec Mayday

Tentes de l’armée, blizzard dans les micros, posture de maréchal, mercredi soir tu as peut-être regardé la mise en scène grossière du guignol et manqué la diffusion de Mayday sur Radio Canut. Allez, on t’en veut pas, aujourd’hui tu peux réécouter notre podcast, on nous a dit qu’il faisait beaucoup de...

› Tous les articles "Radio Canut"

Derniers articles de la thématique « Rapports sociaux de genre » :

>Manif féministe non-mixte sauvage du 14 mars

Le vendredi 13 mars, la préfecture a interdit la manifestation de nuit en non-mixité qui avait été déposée le 14 mars en raison des mesures luttant contre la propagation du virus Covid-19, qui empêchaient tout rassemblement de plus de 100 personnes. Les organisateur•ices de la manifestation ont respecté...

› Tous les articles "Rapports sociaux de genre"

Derniers articles de la thématique « Résistances et solidarités internationales » :

>L’Amérique Latine, entre mesures drastiques et sourde oreille

L’Amérique Centrale et l’Amérique du Sud sont tiraillées, entre d’un côté des quarantaines et de l’autre des gouvernements sceptiques qui refusent d’admettre la gravité de la situation. Ces derniers souhaitent préserver leur économie au détriment des plus pauvres. Les quarantaines sont faites sans mise en...

>En luttant contre le virus, transformer la société

Depuis que l’épidémie de coronavirus a atteint la France, le gouvernement n’a cessé d’osciller entre des mesures d’endiguement – qui sont allées crescendo – et la volonté de préserver les profits des entreprises, en autorisant la continuité du travail dans des secteurs non essentiels. L’Union communiste...

› Tous les articles "Résistances et solidarités internationales"