G5 Sahel le 13 janvier à Pau : Que crève la françAfrique !

736 visites

Face à la montée en puissance d’un sentiment anti-impérialiste et anti-français au Sahel - où sont présents près de 4500 soldats pour protéger les intérêts économiques de la fRance -, Macron a avancé la date du G5 Sahel, et convoque les dictateurs du Sahel (Burkina Faso, Niger, Mali, Tchad, Mauritanie) au Château de Pau, le lundi 13 janvier 2020, afin de leur rappeler qu’on ne déconne pas avec la fRance et sa présence militaire.

Alors le G5 Sahel, kezako ?

Le G5 est un cadre de coordination en matière de politiques de développement et de sécurité, créé lors d’un sommet du 15 au 17 février 2014 par la Mauritanie, le Mali, le Burkina Faso, le Niger et le Tchad.

PNG - 222.3 ko

Mais dis-moi, Jamie, qu’est-ce que vient donc poindre l’ingérence française dans les affaires du Sahel ? C’est pas fini depuis un moment, la colonisation ?

Il faut un peu comprendre l’intérêt économique de la fRance pour ces pays (pétrole, uranium,..), ce qui justifie son intervention militaire, notamment depuis le début de la guerre du Mali. Et ne l’oublions pas, avant les années 60, ces pays étaient encore officiellement des colonies françaises (donc l’histoire n’est pas si lointaine) ! En janvier 2013, le président Hollande déclenchait l’opération Serval : la fRance envoyait ses Rafale et débarquait ses troupes au Mali pour « stabiliser le régime » et « repousser les djihadistes ». Les militaires de Serval ont ensuite été intégrés à l’opération Barkhane, qui compte à présent environ 4 200 soldats. Prétextant que cette force d’occupation coûtait trop cher (800 millions par an environ), le président Macron, tout juste élu, a initié la « Force Conjointe – G5 Sahel », qui, au fait, ne remplace nullement Barkhane. Il s’agirait d’une force composée uniquement de soldats « locaux » de cinq pays (Mauritanie, Mali, Burkina-Faso, Niger et Tchad). Que ce soit, comme le titrait Le Figaro le 3 juillet 2017, « Macron [qui] lance une force militaire africaine contre les djihadistes » ne constitue sans doute pas une contradiction. Destinée à lutter contre les « djihadistes » donc, mais aussi les « trafics » (de drogue, d’armes), et, bien entendu, à contrôler les « flux migratoires », cette force conjointe ambitionne de compter 5 000 soldats voire 10 000 à terme. Problème : il n’y a pas d’argent ; qu’à cela ne tienne, le président Macron a rassemblé en décembre une grande réunion internationale pour lever des fonds. Si la fRance se contente pingrement de 8 millions d’euros, chacun des pays du G5S doit payer 10 millions, et l’UE accepte de donner 50 millions. Mais les généreux donateurs sont… les Émirats Arabes Unis (30 millions) et surtout l’Arabie Saoudite (100 millions). On en tirera les conclusions qu’on voudra sur les objectifs certainement démocratiques de l’opération. Non mandatée par l’ONU (qui s’est contentée d’en « saluer le déploiement »), la Force Conjointe peine cependant à se mettre en place, et à voler de ses propres ailes, puisque la seule opération guerrière, pour le moment, a été « soutenue » par 200 militaires français [...]

La suite à lire sur : https://iaata.info/G5-Sahel-le-13-janvier-a-Pau-Que-creve-la-francAfrique-3890.html

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Globalisation - capitalisme » :

>Mobilisons-nous dans le respect des précautions sanitaires le 16 mai

A l’appel de nombreux groupes Gilets Jaunes et différents collectifs en lutte, rendez-vous dans la rue samedi 16 mai à partir de 14h, place de la République, pour demander des explications à Macron et son gouvernement sur la gestion de la crise et demander le retrait des nombreuses lois liberticides...

› Tous les articles "Globalisation - capitalisme"

Derniers articles de la thématique « Guerres - Armements » :

> 22 mai 1994 : dis tonton, tu vas pas nous lâcher en plein génocide ?!

En 1994, l’État français supervisait et participait au génocide d’un million de Tutsis. En une centaine de jours, l’État français et les autorités extrémistes rwandaises de l’époque accomplirent l’extermination d’une partie de la population rwandaise désignée comme ennemi intérieur. Le 22 mai 1994, le...

>8 Mai 1945 : Massacre de Sétif !

Le jour même où la France est libérée, elle réaffirme dans le sang sa domination coloniale en Algérie : 45.000 morts à Sétif, Guelma, Kherrata et dans tout le Constantinois. Cet évènement tragique nous touche particulièrement à Lyon, car il y a un grand nombre de personnes originaires de Sétif parmi les...

>Jaroslav Hašek ou la satire libertaire

Humoriste animant les cabarets de Prague au début du XXe siècle, le libertaire Jaroslav Hašek, né le 30 avril 1883, est une figure majeure de la littérature tchèque. Comme son personnage du brave soldat Chvéïk, il a été confronté à la bêtise de l’armée et de la guerre. Souvent interdits, brû­lés par les...

› Tous les articles "Guerres - Armements"