Grrrnd Zero menacé d’expulsion - appel à soutien !

2288 visites
1 complément

Lettre du collectif lyonnais Grrrnd Zero qui est sur le point d’être mis à la porte du bâtiment public qu’il occupait depuis 2005, sans perspective de relogement. Dans cette cité morne chaque jour plus soumise aux intérêts d’un urbanisme vitrine, la municipalité a de nouveau besoin qu’on lui sonne les cloches, afin de prendre acte de l’urgence de la situation. Aussi, ils sollicitent votre aide sous la forme d’une lettre de soutien...
pour l’historique voir : Grrrnd Zero expulsable par la ville de Lyon ! (24/08/2011)

Mais d’abord, Grrrnd Zero, c’est quoi ?

Grrrnd Zero est un collectif enthousiaste de gens curieux et désintéressés : pas de chef, que des bénévoles/activistes. Depuis 7 ans, l’ambition de Grrrnd Zero est d’aménager un espace autogéré dédié aux cultures underground / hors-normes / DIY / alternatives, exigeant et accessible.

Grrrnd Zero fédère une trentaine d’associations qui organisent, chaque saison, une centaine de concerts, expos et projections, attirant en moyenne plus de 12000 spectateurs par an.

Nous hébergeons également des locaux de répétition que se partagent plus de 40 groupes, des bureaux, des espaces de résidences, un atelier de sérigraphie, un labo photo, plusieurs labels, des collectifs de vidéastes...

Pour voir la liste complète des concerts organisés ces dernières années, cliquer ici. Pour contempler des vidéos de concerts filmés à Grrrnd Zero, cliquer là. Pour télécharger le dossier-bilan d’activité complet c’est ici.

Depuis notre arrivée dans nos locaux du quartier de Gerland il y a plus de 4 ans, nous avions toujours manifesté notre volonté de mettre le bâtiment aux normes de sécurité, ce a quoi les pouvoirs publics se sont toujours opposés, sans plus amener de solutions. Jusqu’au 20 juillet 2011, où une dédite est posée : nous devions quitter les lieux le 31 Octobre. Après quelques négociations avec la Ville et le Grand Lyon (la communauté de communes depuis peu « propriétaire » de nos murs), la date de départ a été reportée à la fin 2012, mais tout accueil de public nous est désormais interdit.

En attendant de trouver un nouveau lieu, la quasi-totalité de notre programmation a dû être annulée, le reste des concerts s’éclatant « hors les murs ». Tout ce que la Ville nous a de son côté proposé, c’est une subvention de 9 000 euros afin de louer des salles de spectacles « classiques » ne répondant pas à nos principes de fonctionnement (tarifs plafonnés au bar, pas de fouille à l’entrée, etc...), et qui ne pourront de toute façon jamais accueillir la totalité de notre programmation.

Nous tenons coûte que coûte à maintenir l’ensemble de nos activités dans un même lieu, parce que c’est sa multiplicité qui fait aussi la force de notre projet, en créant les conditions du partage des espaces, de la rencontre des publics et de la diversité des formes proposées, autant de notions chères à nos politiques mais qui paradoxalement, lorsqu’elles sont incarnées au même endroit, ont tendance à les inquiéter.

Pour continuer à exister le projet Grrrnd Zero a besoin d’un lieu unique.

Dans ces eaux troubles, nous ne savons toujours pas s’il pourra se construire en collaboration avec la Ville ou devra prendre, comme à ses débuts, la forme d’un squat.

En choisissant d’axer essentiellement sa politique culturelle sur la mise en avant de quelques événements ponctuels, la Ville de Lyon tourne le dos à tout un tissu associatif local, qui se tient à distance de la culture marchande, de ses objectifs de rentabilité et de retour d’image, mais qui forme la composante essentielle du dynamisme culturel de la ville au quotidien.

Nous attendons de sa part qu’elle prenne conscience de la nécessité d’un lieu dédié à la myriade d’associations et collectifs qui compose le projet Grrrnd Zero, soit une part importante de la vie culturelle alternative / underground lyonnaise.

Mais elle risque de ne pas y arriver toute seule.

Ok, mais comment aider ?

Nous mettons en place différentes actions, notamment un appel à soutien sous forme de lettre adressée au maire de Lyon et à son adjoint à la culture, Gérard Collomb et Georges Képénékian. Si cela vous motive, nous chanterons vos louanges pour l’éternité.

Voilà la marche à suivre :

La forme de cette lettre est libre, quelques lignes expliquant le besoin d’un nouveau lieu dédié aux cultures alternatives à Lyon suffisent, mais les longues déclarations sont bienvenues. Si vous manquez de temps, n’hésitez pas à réutiliser des éléments de ce message. On peut aussi lire la compilation des lettres déjà envoyées pour vous en inspirer, les reprendre telles quelles en signant de votre nom, ou les détourner, par ici .

Ne pas oublier de préciser qui vous êtes, ce que vous faites, la structure dont vous faites partie....

Envoyez une lettre physique à : Gérard Collomb - Mairie de LYON - 1, place de la Comédie - 69205 Lyon cedex 01.

Ou bien écrivez un mail à gerard.collomb@mairie-lyon.fr, georges.kepenekian@mairie-lyon.fr (en incluant Grrrnd Zero quelque part dans le sujet du mail).

En plus d’inonder de bon sens le courrier du maire, ces lettres seront également compilées en accompagnement de notre bilan d’activité. Merci donc de nous transmettre une copie de ces mails ou lettres :

grrrndzero (at) gmail.com

Collectif Grrrnd Zero // 40 rue du Pré-Gaudry // 69007 LYON

N’hésitez pas à faire tourner ce mail à vos contacts. Si vous l’envoyez à plus de sept personnes, Brad Pitt et Beyoncé viendront faire des danses du ventre sur la table de votre cuisine et le président d’une banque nigérienne vous fera un virement bien mérité d’un million d’euros. Si vous ne l’envoyez à personne et n’écrivez pas de lettre de soutien, vos enfants périront écrasés sous des camions et les passants cracheront sur leurs cadavres.

Nous vous tiendrons bien entendu au courant de l’évolution de notre situation.

Merci mille fois.

Grrrnd Zero

P.-S.

Plus d’infos et évènements à suivre sur le site de Grrnd Zero

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles du groupe « Grrrnd Zero » :

>Sam 2 août : bal de soutien au chantier Grrrnd Zero ! @ Lieu Secret

Premiers aventuriers de l’Ultérieur, les Grrrnd Zero débarquent un millénaire trop tard avec le concept de soirée de soutien. Une longue nuit de sacrifices humains, pour célébrer et rejoindre l’effort de construction d’un autre Grrrnd Zero à Vaulx-en-Velin. Toutes les recettes iront pour le...

>Grnnd Zero : Lettre ouverte à Gérard

La ville de Lyon continue de traîner la patte pour le relogement du Grrrnd Zero. Le collectif à produit une lettre ouverte au sujet des déboires qui l’opposent depuis plus d’un an à la ville de lyon. Cher président du Grand Lyon, cher maire de Lyon. Nous, Grrrnd Zero, activistes depuis bientôt 10 ans...

>Grrrnd Zero Vaulx-en-Velin : début des travaux dans un mois

Toujours pas mort après 11 mois de préparation du chantier du futur lieu à Vaulx-en-Velin, le collectif Grrrnd Zero attaque ses travaux en avril. Histoire d’assurer au finish dans l’interminable bras de fer mené avec les autorités locales. Résumé du...

› Tous les articles "Grrrnd Zero"

Derniers articles de la thématique « Vie des quartiers - urbanisme - initiatives » :

>Au secours, la Fête des Lumières revient

Au milieu des flics, des militaires, de votre location via airbnb et des stands de vin chaud, difficile parfois de savoir quoi penser de la Fête des Lumières. Pour y voir plus clair, une compilation d’articles publiés sur Rebellyon ces dernières...

› Tous les articles "Vie des quartiers - urbanisme - initiatives"