Hommage à notre ami Barış Ataman

500 visites
Lyon 7e

En souvenir de Barış Ataman, réfugié politique kurde, ses camarades organisent le dimanche 17 mai 2015 à 14h30 une après-midi pour lui rendre hommage.
Nous vous invitons à venir nous rejoindre devant la piscine du Rhône avec une rose.

En souvenir de Barış Ataman, réfugié politique kurde, ses camarades organisent le 17 mai 2015 à 14h30 une après-midi pour lui rendre hommage.

Barış Ataman est né le 21 janvier 1992 à Batman au Kurdistan turc. Sa famille originaire de Şırnak a été contrainte de déménager avant sa naissance à Mersin suite aux persécutions menées par l’état turc à l’encontre du peuple kurde.
Tout au long de sa vie, Bariş n’a cessé de lutter contre toutes formes d’oppression et d’injustice.
En 2009 alors que Baris n’avait que 17 ans et étudiait au lycée, il protesta pour le jour anniversaire de la Mort de Erdal Eren seul devant le lycée de Mersin. Baris ce jour-là simula la pendaison d’Erdal Eren sur la place de la République de Mersin. Baris n’avait que 17 ans. Erdal Eren fût pendu à 17 ans sous la junte militaire turque du 12 septembre 1980 pour avoir été reconnu coupable du meurtre d’un officier militaire.
Il a également pris part aux manifestations en 2010 pour dénoncer le viol collectif d’étudiantes.
Le 21 février 2011 à Mersin, Barış, interpellant la police qui le tabassait lui et ses compagnons étudiants, a crié : « l’armée de l’Imam, la police de l’AKP ». Pour cet acte, il s’est vu condamné à une peine de 1 an 5 mois et 15 jours de prison « pour outrage à un agent de police dans l’exercice de ses fonctions ».
En tant que militant politique Barış était sous constant harcèlement policier. Devant cette pression il n’eut d’autre choix que de s’exiler en France en mars 2012.

C’est pour pouvoir se retrouver et rendre hommage à notre ami et camarade Barış Ataman décédé le 14 mai 2014 que nous organisons cette après-midi.
Au cours de cette après-midi, nous retracerons sa vie en lutte, avec des lectures de textes, une projection et des prises de paroles.

Nous vous invitons à venir nous rejoindre dimanche 17 mai à 14h30 devant la piscine du Rhône avec une rose.
Nous nous retrouverons ensuite à la librairie Terre des livres au 86 rue de Marseille Lyon 7e.

dimanche 17 mai 2015

Hommage à notre ami Barış Ataman

14h30 - 19h00
Piscine du Rhône

Quai Claude Bernard, 69007 LYON

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Mémoire » :

>27 octobre 2005 : Zyed et Bouna sont assassinés par la Police !

Le 27 octobre 2005, Bouna et Zyed meurent électrocutés alors qu’ils fuient un contrôle de police. Des émeutes embrasent Clichy-sous-Bois puis d’autres quartiers en France. Cette année encore rendons hommage à Bouna et Zyed, à tous les autres tués par ou à cause de la police et aux frères enfermées pour...

>24 octobre 1984, Georges Ibrahim Abdallah est arrêté à Lyon

Georges Ibrahim Abdallah, militant communiste libanais âgé de 64 ans, arrêté à Lyon en le 24 octobre 1984, a été condamné à la réclusion à perpétuité pour des actions revendiquées par les Fractions Armées Révolutionnaires Libanaises (FARL). Libérable depuis 1999 il croupit pourtant depuis 36 ans dans les...

>23 octobre 1882 : début de l’affaire Cyvoct, anarchiste lyonnais

Dans un contexte de forte répression de la presse libertaire et des anarchistes de manière générale, Antoine Cyvoct, anarchiste lyonnais est accusé à tort d’assassinat en 1882. Il est d’abord condamné à mort avant que sa peine ne soit commuée en travaux forcés à perpétuité. Récit d’un procès...

› Tous les articles "Mémoire"