IVG, contraception : libre et gratuite !

2249 visites
4 compléments

Le 17 Mai 2009, une manifestation des anti-IVG est prévue à Lyon, nous ne pouvons pas les laisser faire sans réagir... Le collectif IVG 69 se crée et se fera entendre en proposant un rassemblement festif ce même 17 mai.

Voir également l’appel du Planning Familial à soutenir le collectif IVG 69 et le collectif du maintien du centre d’orthogénie de l’Hôtel Dieu, ainsi que son invitation à une soirée autour du droit des femmes en Europe, mardi 26 mai.

Rendez vous pour la manifestation
le dimanche 17 Mai à 13h30 Place Bellecour

Parce que l’IVG est un droit, une liberté !

Dans le monde, sur 80 millions de femmes ayant des grossesses non désirées
par an, 45 millions avortent. Et selon l’OMS, 68.000 femmes meurent annuellement des suites
d’avortements clandestins.

Nous ne voulons pas de ce qui se passe ailleurs :
- En Hongrie, un avortement coûte le tiers d’un salaire et n’est pas remboursé sauf raisons médicales.
- En Europe de l’Est, les avortements présentant des risques sanitaires s’élèvent au mobre de 400.000.
- En Grande Bretagne, deux médecins doivent donner leur accord pour un avortement, augmentant le
risque de dépasser les délais.

Nous refusons les pratiques et les discours moralistes et culpabilisants :
Parce qu’un enfant si je veux et quand je veux.
Parce que la grossesse n’est pas toujours un choix.
Parce qu’une femme doit pouvoir jouir de son corps, sans peur et sans contrainte.
Parce que cette pratique ne doit pas retourner dans la clandestinité !

Se mobiliser pour que ce droit perdure, et que cette loi soit respectée :
- Le nombre de centres IVG et leur nombre de places restent insuffisants et obligent des femmes à aller
avorter à l’étranger.
Exigeons l’ouverture de nouveaux centres et le recrutement de personnels qualifiés !
- La loi indique pour l’IVG un « droit de refus de soin » permettant aux médecins de pouvoir refuser de
pratiquer cette opération. Cela n’existe pour aucun autre acte médical.
Exigeons son retrait !

Après le combat de nos ainé-e-s, « le manifeste des 343 » regroupant des signatures de femmes affirmant avoir eu
recours à un avortement et s’exposant ainsi à des poursuites pénales, nous nous devons de protéger ce droit à
l’interruption volontaire de grossesse promulgué par la Loi Veil en 1975.

PARCE QUE NOUS REFUSONS DE LAISSER NOS CORPS À LA MERCI DES DOGMES RELIGIEUX ET ARCHAIQUES !

Organisations signataires :

ALE (Association pour L’Egalité), CGA- Lyon (Coordination des Groupes Anarchistes), CLAS ( Collectif Libertaire Anti Sexiste), CNT UD69 (Confédération Nationale du Travail), FSE ( Fédération Syndicale Etudiante), LDH (Ligue des Droits de l’Homme), Parti de gauche villeurbannais

P.-S.

Pour nous contacter : collectivg69 (Arobase) yahoo.fr

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 19 mai 2009 à 21:59

    lu dans le progrès du lundi 18 mai 2009

    Les intégristes manifestent, les anars réagissent

    C’est la glace et le feu ou l’application à la société d’un théorème physique : action-réaction ou plutôt, en l’occurrence, réaction-action. Bref, quand les uns décident de manifester, les autres organisent immédiatement une contre-manifestation. A charge pour les pouvoirs publics d’éviter une rencontre des deux groupes car dans chacun d’eux, il existe une minorité d’excités qui ne cherchent qu’à en découdre physiquement.

    L’histoire commence par un appel à manifester contre le droit à l’interruption volontaire de grossesse (IVG) et « pour le droit à la vie » de l’association proche des milieux intégristes catholiques « SOS tout petit ». Aussitôt le collectif IVG 69, qui regroupe notamment un certain nombre d’associations anarchistes, la Ligue des droits de l’homme et le syndicat étudiant FSE, décide une contre-manifestation.

    Les premiers se retrouvent dimanche en début d’après-midi autour de leur président national, Xavier Dor, et de quelques prêtres lefebristes en soutanes, place Carnot, pour se rendre « en procession et en prières » à Fourvière. On est très loin des hordes de croisés partis délivrés le tombeau du Christ : à quelques mètres de l’immense statue de la République, ils ne sont qu’environ deux cent cinquante, dont certains venus de la grande région. Quant à leurs opposants idéologiques, ils étaient légèrement moins nombreux à partir de Bellecour pour rejoindre l’Hôtel-Dieu où ils dénoncent la fermeture « du plus grand centre IVG de la région ».

  • Le 15 mai 2009 à 17:02

    petit rappel : une manifestation anti-IVG similaire avait eu lieu l’an dernier. Bilan un blessé parmi les pro-IVG (article et video lyon capitale)

  • Le 14 mai 2009 à 23:56

    Bonjour à toutes et à tous,

    Deux initiatives de défense des droits des femmes sur Lyon :

    L’hôtel Dieu ferme ses portes et l’activité du CIVG est menacé ainsi que le centre de planification, la porte 17 (test VIH gratuit et anoyme) et PASS (Permanence d’accès aux soins).
    Ces activités ne sont pas consiédérées comme rentables pour le futur hopital dessiné par la future loi Bachelot qui ressemblera plus à une entreprise qu’à un hôpital, où l’accompagnement des patient-e-s ne sera plus assuré.

    L’hôtel Dieu a été le premier hôpital créé à lyon et le premier centre IVG crée après le vote de la loi Veil. 2200 avortements sont pratiqués chaque année.

    Le manque de moyens, de personnel et le transfert de cette activité nous font craindre une remise en cause du droit à l’avortement et donc du droit de choisir des femmes dans la pratique.

    Une pétition papier est disponible au CIVG, une pétition en ligne sera bientôt disponible. Le tract distribué lors de la manifestation du 1er juin est en pièce jointe.

    Deux collectifs de soutiens se sont créés :
    - Un collectif de maintien du Centre d’orthogénie s’est déjà constitué sur l’Hôtel Dieu avec les professionnels de ce service.

    - Un Collectif de défense de l’IVG se met en place à Lyon à l’initiative du Planning Familial

    Débat le 26 mai 2009 : Droit à avortement quels enjeux pour les femmes en europe ?

    Au moment où les espagnoles se battent pour la légalisation de l’avortement et au moment où l’église affirme que l’insceste est moins grâve que l’avortement, il nous semblait important de faire un tour d’horizon du droit à l’avortement en europe et de définir des actions de luttes communes.

    (heure et lieu à venir)

    Amitiés féministes et résolument combatives

  • Le 14 mai 2009 à 21:30, par charlotte

    Dans le même registre, pour signer la pétition du Collectif de Maintien du Centre d’Orthogénie (CMCO) de l’Hôtel-Dieu à Lyon :
    http://ivg-cmco-lyon.fr/petition.html

    Les Hospices Civils de Lyon ont décidé par la fermeture définitive de l’hôtel Dieu (fin 2010), de démanteler le centre d’orthogénie, le plus important de l’agglomération lyonnaise. Ce centre assure pourtant plus de 50% des Interruptions Volontaires de Grossesses dans le Rhône, voire 100% en été...

    Le CMCO de l’Hôtel-Dieu a pour but :

    * De maintenir le fonctionnement du centre d’orthogénie dans son équipe.
    * De poursuivre le service rendu aux femmes qui s’adressent au centre pour une demande d’IVG avec la même qualité d’accueil & de soins.
    * Le refus de la recherche de rentabilité au détriment de la qualité de prise en charge globale des femmes en état de détresse physique, psychique & sociale.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Extrême-droites / Réactionnaires » :

>Des Conseils de Bavière à la montée du nazisme

Si l’insurrection spartakiste de Berlin est maintenant connue, les révolutions - car on peut employer le pluriel en raison de leur manque de coordination - qui agitèrent le reste de l’Allemagne le sont moins. Parmi elles, la République des conseils de Bavière, proclamée le 7 avril 1919, fut l’une des...

>Retour sur la répression judiciaire contre les antifascistes à Bâle

À Bâle en novembre 2018, 2’000 antifascistes s’étaient mis en travers de la route du parti d’extrême droite “PNOS” et avaient empêché leur manifestation au centre d’exposition de Bâle. Le ministère public avait accusé un jeune homme de trouble à l’ordre public, de participation passive à des actes de violence...

› Tous les articles "Extrême-droites / Réactionnaires"