Jeudi 19 mai : canons à eau et lacrymos, les flics anticipent la météo !

3921 visites
Loi travail 5 compléments

Nouvelle journée d’action ce jeudi contre la Loi travail. 9 000 personnes ont manifesté avant que la police ne bloque le cortège puis assaille des manifestant·es pendant plusieurs heures. Suivi de la manifestation, photos et résumé.

9 000 personnes se sont retrouvées une nouvelle fois pour manifester aujourd’hui contre la Loi Travail et son monde à Lyon. Après une manif relativement tranquille au départ des de la manufacture des tabac, la police a violemment empêché le cortège de prendre la direction de la rue de Marseille. Elle a ensuite trouvé bon de bloquer l’intégralité du cortège sur le pont de la Guillotière en barrant la route au niveau de l’entrée de la rue de la barre à l’aide d’un canon à eau et de gendarmes mobiles.

Sous la pression des manifestantEs la police a dû reculer tout en usant gratuitement de son arsenal aquatique jusqu’à l’arrivée à la place Bellecour. Jusqu’à 15 h la police a agressé à l’aide de charges et de grenades de désencerclement les centaines de personnes encore présentes, parmi lesquelles syndicalistes et lycéens, et se sont retrouvées bloquées sur la place. 5 personnes interpellées.

Pour les suites de la journée et du mouvement, c’est ici.


Leurs canons a eau n'empecherons pas leurs... par zajzsxoy

Suivi de la journée :

- 15h05 : fin de la manifestation, RDV à 16h place Guichard pour l’AG de lutte !
- 14h55 : les manifestant.e.s se dispersent quais de Saône, 10 flics et trois camions sont postés à l’entrée du pont
- 14h40 : le commissaire s’est engagé à laisser partir les personnes par petits groupes quais de Saône sans interpellations, les 250 manifestant.e.s traversent la place
- 14h30 : « En rouge et noir, tou.t.e.s ensemble ! » : les flics bloquent les manifestan.t.e.s place Antonin Poncet, le SO et les manifestant.e.s dancent devant les flics

JPEG - 221.1 ko


- 14h25 : un cortège se forme entre deux camions de la CGT qui essaie de permettre aux manifestant.e.s de quitter la place
- 14h20 : départ groupé derrière le camion de la CGT
- 14h15 : les charges continuent, il reste entre 300 et 400 personnes. Le camion de la CGT amorce son départ, et les interpellations sont maintenant au nombre de 5

JPEG - 145.3 ko


- 14h10 : charges violentes des flics, avec jets de lacrymos et grenades de désencerclement, au moins deux blessé.e.s
- 14h00 : ambiance toujours tendue place Bellecour

JPEG - 229 ko


- 13h50 : trois interpellations signalées pour l’instant, 500 personnes encore présentes sur la place, ainsi que les camionettes de la CGT et de Solidaires, partez groupés
- 13h40 : deux arrestations signalées dans le métro, les camions des syndicats restent sur la place

JPEG - 221 ko


- 13h35 : face à face place Bellecour entre les deux bouches de métro, les manifestant.e.s crient « En rouge et noir, tou.t.e.s ensemble », jets de lacrymos
- 13h20 : une interpellation vers la rue Gasparin par les baqueux en civil
- 13h05 : des voltigeurs sont présents dans le coin de la place Bellecour, et l’hélicoptère reste présent dans les airs
- 13h00 : 9000 personnes présentes selon la CGT
- 12h55 : fanfare et fumigènes place Bellecour dans une bonne ambiance
- 12h50 : les manifestant.e.s retournent place Bellecour, rue Victor Hugo, lacrymos, flashballs et grenades de désencerclement

JPEG - 121.4 ko


- 12h45 :tentative de départ en manif sauvage rue Victor Hugo, les lacrymos pleuvent
- 12h40 : plusieurs charges du camion à eau rue de la Barre, les manifestant.e.s reculent vers Bellecour

JPEG - 114.9 ko
JPEG - 93.1 ko


- 12h35 : tête de cortège bloqué par le camion à eau à la fin du pont avant l’arrivée à Bellecour

JPEG - 219.1 ko


- 12h25 : tentative de manif sauvage rue de Marseille bloquée par les flics et ralentie par le SO de la CGT
- 12h20 :arrivée du cortège à la guillotière
- 12h15 : les flics protègent les banques et préparent leur reconversion dans le cinéma

JPEG - 144.5 ko
JPEG - 150.8 ko


- 12h10 :cortège rapide qui arrive aux alentours de Saxe Gambetta

JPEG - 353.3 ko


- 12h : arrivée de la tête de cortège à Garibaldi

JPEG - 199.7 ko
JPEG - 112.2 ko


- 11h55 :les flics filment le début du cortège avec une caméra HD
- 11h50 : départ de la manif, très fortement encadrée par les flics, mais bonne ambiance et fanfare

JPEG - 217.8 ko
JPEG - 171.6 ko


- 11h40 : fouilles systématiques des sacs aux abords de la Manufacture des tabacs
- 11h30 : camion à eau présent place Bellecour, les barrières sont en train d’être installées.
- 11h10 : Nouvelles des interpellé.e.s lors de la manif du mardi 17 mai
- 11h : attention, des voltigeurs suivent le cortège lycéen qui remonte Garibaldi
- 10h45 : premiers cortèges spontanés avenue Berthelot, se dirigeant vers la Manufacture des tabacs
- 10h30 : pour suivre à la journée sur Paris et Toulouse, c’est sur Paris-luttes et IAATA.
- 8h45 : à la raffinerie de Feyzin, la production est complètement bloquée. Malheureusement, comme hier, les camions continuent de rouler et de pouvoir livrer.
- 8h30 : grosse grève à la SNCF dans la région d’après Le Progrès
- Suivi global du mouvement en mai à Lyon

Concrétiser la grève générale les 17 et 19 mai : communiqué de la CNT pour le retrait de la « loi travail »

L’UD CNT 69 comme les autres organisations syndicales du Rhône (CGT, CNT, CNT-SO, FSU, FO, Solidaires et UNEF) appelle à la grève et la manifestation le mardi 17 mai à 11h aux Brotteaux (direction Bellecour) et le jeudi 19 mai à 11h à la manufacture des tabacs (direction Bellecour). Communiqué de la (...)

12 mai 2016
Grève et manifestations les 17 et 19 mai : appel de l’intersyndicale

Après plusieurs journées de mobilisation, le gouvernement de Valls et Hollande passe en force contre le parlement, contre la mobilisation, contre la population sur la loi travail à grand coup de 49.3. C’est donc la volonté du prince et des financiers qu’il défend et qui va s’imposer contre l’avis (...)

14 mai 2016

Conseils en manif

Conseils en manif : 2018

Prenons nos précautions quand on sort pour une manif, une action, ou autre. Face à la police, face à la justice... réduisons les risques ! Mise à jour du tract (dispo en pdf à la fin de l’article) de Témoins - la Caisse de solidarité.

23 septembre 2018
Protéger ses communications en manif

En manif encore plus que dans la vie quotidienne, il est important de s’assurer que nos échanges privés le restent, surtout quand ceux-ci traitent de l’organisation d’actions citoyennes. Il n’est pas rare que soient déployés en manif des dispositifs destinés à espionner les manifestants. Afin de (...)

9 avril 2016
jeudi 19 mai 2016

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 21 mai 2016 à 20:17, par

    Aucune de demande de CV de ma part, pour participer à l’existence de Rebellyon et autres espaces de paroles.
    Désolé pour mon humour acide, mais il semble que cela à piqué au bon endroit (puisque ta participation est plus concrète)
    Pour les pétards et la bière (+ 40 ans de pratique) il est aucunement demandé d’arrêter, mais les 2 lignes de ton commentaire pouvait te « situer » en simple spectateur, d’ où cette « allusion détourné » à une chanson de Charlebois : « Entre 2 joints on peut ... »
    Perso, je ne penses pas les modérateurs soient les contributeurs les + zélé(e)s. Mais de gérer un site comme Rebellyon demande surement beaucoup de bras (et têtes) qui font défaut par moment comme pas mal d’orgas et assoces.
    Je ne cacherai pas le nombre de fois que j’ai été frustré de ne pas voir une info ou reportage photo ne pas être publié (malgré le temps passé à essayer les logiciels floutage et autres), mais cela fait aussi parti de nos réalités, à nous, à chacun d’essayer de...
    Pour revenir sur Bosch, de mémoire je crois me souvenir que c’est la 1re boite qui a négocié sur les 35h pour préserver l’emploi, aujourd’hui il est question de la fermeture de différents sites de productions et autres. Après j’ai vu aussi des salariés Bosch présents en soutien dans différentes luttes.
    Sans rancunes, mais la part de chacun fait l’existence de ce que nous aimerions voir émerger.

    (J’espère ne pas être pris pour commissaire politique, juste un avis ... et un « humour » déplacé d’un humble participant )

  • Le 20 mai 2016 à 21:44, par

    J’ai fait la plupart des manifs y compris les sauvages (puisque visiblement il faut faire étalage de son CV militant pour avoir une légitimité à parler), c’est pour ça que je me permets de dire que les manifs, globalement, ça sert à rien. En tout cas moi j’y vais pour l’adrénaline et pour me faire voir en tant que militant (puisque visiblement ça aide à avoir une légitimité à parler) mais j’ai de plus en plus de mal à avoir l’impression de contribuer à quelque chose. Même quand je risque la GAV ou que je mange du lacrymo ça me donne pas l’impression de vraiment bouleverser le système.
    Après là je parlais juste du relai médiatique. Perso, je pense que y aurait sans doute plus besoin de monde pour soutenir les grévistes (je sais pas comment, eux certainement mieux que moi) plutôt qu’en manif.
    Après les pétards et les bières ça arrive aussi, pourquoi ? Tu penses que je devrais arrêter ?

    à « » : Depuis le temps que je commente j’ai surtout compris que rebellyon a une modération, je me suis dit que les modérateurs étaient sans doute aussi les contributeurs les plus zélés. Je pensais donc que certains se faisaient une mission de se rendre sur les lieux où il se passe quelque chose pour relayer les infos (ce qui est même pas une critique, ça aurait été cool même). En tout cas ça me parait indéniable que la modération oriente la ligne éditoriale même si celle-ci est autogérée. Si on voit que des récits de manif, évidemment, on se dit que c’est « ce qui intéresse » et on a plus tendance à en écrire. Même moi ça me le fait !

    Et, non, je n’ai pas d’infos sur les grèves justement, moi aussi j’aurais été très content d’en lire et c’est pour ça que j’ai de lancé un appel. Je sais pas qui sait qu’il y a des grèves, je sais pas comment il a eu l’info donc je vois mal comment je pourrais l’obtenir moi-même mais s’il passe par là il lira que ça nous intéresse (alors que c’est pas forcément explicite comme je l’ai dit). Là c’est dommage, on sait pas s’il y a un piquet de grève, quelles sont les revendications (parce qu’à Bosch c’était pas la loi travail par exemple), si y a besoin de trucs, etc...

  • Le 20 mai 2016 à 00:31, par P’tit Louis

    Pour « répondre »à Bananarchiste : Tu es où pendant ce temps, en grève ? En manif ? ou simplement derrière ton écran comme on regarde un match de foot ou autres chaines d’infos, en sirotant ta bière (le thé et les pétards sont autorisés, voir conseillés) ?
    Est oui ! Faut mettre un peu les mains dans sa propre merde pour participer.
    Au plaisir de te croiser sur le chemin des luttes en cours et avenirs...

  • Le 19 mai 2016 à 10:21, par

    Par ce que rebellyon est un média participatif et que manifestement les gens envoient plus d’info au sujet des manifs que des greves. Depuis le temps qu’on lit vos commentaires sur ce site, c’est surprenant que vous n’ayez pas encore compris.
    Si vous avez des infos sur les grèves, je crois que tout le monde serait content de les lire.

  • Le 19 mai 2016 à 09:56, par Bananarchiste

    J’ai du mal à comprendre pourquoi on a plus d’infos sur les manifs que sur les grèves alors que les secondes sont bien plus importantes que les premières.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Loi travail » :

>Conseils en manif : 2018

Prenons nos précautions quand on sort pour une manif, une action, ou autre. Face à la police, face à la justice... réduisons les risques ! Mise à jour du tract (dispo en pdf à la fin de l’article) de Témoins - la Caisse de solidarité.

>Loi Travail, un an après : analyse et perspectives

Après le mouvement contre la première loi Travail (2016), nous avons travaillé à quelques pistes d’analyse. Il nous semble que ces analyses, comme quelques propositions, peuvent retrouver une actualité dans le moment politique que nous vivons. Nous les proposons ici telles quelles, laissant ouvertes...

>Etudiant.e.s, trouvez-vous une occupation !

Fort de nous avoir imposé ses ordonnances, Macron croit pouvoir instaurer tranquillement la sélection en licence et en master, la baisse des APL, les fusions d’universités… Pourtant dans le morne quotidien des facultés, la résistance prend...

› Tous les articles "Loi travail"

Derniers articles de la thématique « Capitalisme / Consumérisme » :

› Tous les articles "Capitalisme / Consumérisme"