Libérez Georges Ibrahim Abdallah, Prisonnier politique depuis 30 ans !

11490 visites
1 complément

Pour rejoindre l’élan de solidarité nationale et demander la libération du résistant Georges Ibrahim Abdallah, prisonnier politique depuis 30 ans : de Lyon à Marseille le rendez-vous est pris Samedi 25 octobre, à 14h devant le centre pénitentiaire de Lannemezan, pour un rassemblement et pour ceux et celles qui ne peuvent rejoindre Lannemezan, rdv ce vendredi 24 devant le Palais de Justice de Lyon (24 colonne) pour un rassemblement de soutien !

JPEG - 195.9 ko

« Rien n’est plus beau que d’être ensemble » disait Souha Bechara, résistante libanaise détenue et torturée 10 ans dans la prison de Khiam.
Rien ne sera plus beau que d’être ensemble pour faire l’écho au combat de Georges Ibrahim Abdallah contre l’impérialisme. Ensemble une fois de plus, ensemble, pour dénoncer toute l’abjection d’un système colonial qui ne dit pas son nom et la complicité du pouvoir judiciaire français.

Georges Ibrahim Abdallah le disait déjà en 1987 : « Qu’un combattant arabe soit jugé par une Cour Spéciale en Occident, rien de plus normal. Qu’il soit traité de criminel et de malfaiteur, rien de vraiment nouveau, déjà les "bandits de l’Aurès", les "terroristes" de Palestine, ainsi que les "fanatiques lépreux" d’Ansar et Khiam ont été l’objet de ces honorables qualificatifs. Ils rappellent à tous ceux qui ont la mémoire courte le patrimoine de votre justice occidentale ainsi que votre civilisation judéo-chrétienne...... Mais que le criminel yankee, bourreau de tous les déshérités de la terre, soit, en plus, le représentant des prétendues victimes devant vous, il y a bien de quoi alors s’abstenir de tout commentaire sur la nature de votre Cour ainsi que sur la tâche qui lui est assignée. »

La complicité des puissances impérialistes se revendiquant des droits de l’Homme est une évidence car ils assurent avec une continuité sans pareil le massacre des peuples : les indiens, les africains, les vietnamiens, les maghrébins... On raye leur terre de la carte, on spolie leur histoire, on efface de la mémoire du monde leur apport à la civilisation, on les élimine en tant que nation...
Le trio Israël/France/États-Unis qui a permis les massacres à Sabra et Chatila est aujourd’hui en action contre la libération d’un combattant historique qui a porté le combat anti-impérialiste et antisioniste dans les métropoles où se trouvent les responsables de l’oppression et de la colonisation au Moyen-Orient.
Pour citer Georges Ibrahim Abdallah : "Avec quelle sérénité et quelle indépendance prétendez-vous juger des actes de guerre en les isolant du processus général de l’agression impérialiste perpétrée contre notre peuple ? Dans quelle mesure, vous, représentants de l’impérialisme français, n’êtes-vous pas impliqués dans cette guerre ?"

JPEG - 16.2 ko

Tous ensembles au côté de Georges Ibrahim Abdallah ! Tous ensembles au côté d’un camarade militant, d’un frère de lutte dont on tente d’étouffer la voix mais dont nous serons l’écho au travers de nos soutiens à la Palestine. Car la Palestine nous questionne sur la justice, l’égalité, la paix, l’autodétermination d’un peuple et son droit à la terre... La Palestine nous renvoie aux droits légitimes de tout être humain, c’est sans doute pourquoi elle emporte l’adhésion de l’ensemble des peuples opprimés...Tous aussi oubliés qu’elle....
Les oubliés sont bien nombreux quand on y pense...Il faudra donc au plus haut de nos élans populaires, au plus fort de nos émotions nous rappeler que des résistants armés de leur courage et de leur dignité ont choisi de mettre leur vie au service de la Palestine.

Georges Habache disait les "révolutionnaires ne meurent jamais !" Oui...à condition de ne pas les oublier...et cela commence par témoigner de leur abnégation de leur vivant.
Le point levé pour Georges Ibrahim Abdallah, n’oublions pas les milliers de prisonniers politiques palestiniens enfermés dans les geôles sionistes.

JPEG - 22.5 ko

Georges Ibrahim Abdallah dépose une énième demande de libération, énième car si la justice française le libère elle se soumet au diktat d’un gouvernement incapable d’assurer son indépendance. Contre Georges Ibrahim Abdallah : Le système impérialiste mondial dans son entier !

Il nous faut être présent !! Les prochains rdv pour appeler à sa libération doivent être honoré ! !!

Cet élan, on l’espère, convaincra plus que jamais de la nécessité de combattre les relents colonialistes de la France, de combattre ensemble pour la libération d’un camarade qui partage nos luttes communes. C’est ensemble que nous libérerons Georges Ibrahim Abdallah !!!

Militant du FPLP (front populaire de libération de la Palestine) Georges, 62 ans avait été arrêté le 24 octobre 1984 et condamné à perpétuité en 1987 pour des faits de résistance, il est rentré en résistance lors de l’invasion de son pays, le Liban, par l’armée coloniale israélienne. Il ne s’agit pas de clamer son innocence ou de demander réparation pécuniaire, un comble pour un homme qui a passé 30 ans de sa vie en prison... Non, tout ne se monnaye pas pour un militant et encore moins le sacrifice d’une vie comme le sacrifice d’un peuple pour lequel aucune repentance ne peut être salvatrice... Non, il ne s’agit pas de clamer son innocence, il s’agit d’affirmer la LEGITIMITE DE SON COMBAT AU COTE DE LA RESISTANCE DE SON PEUPLE, il s’agit de l’affirmer haut et fort et de manière assumée tel de vrais militants qui se respectent !

Les soutiens à Georges Ibrahim Abdallah ne doivent pas être la compromission que lui-même refuse !

JPEG - 29.8 ko

Georges Ibrahim Abdallah, aujourd’hui, n’est pas un prisonnier mais un « otage du pouvoir politique français ». Il faut que cela cesse. Georges Ibrahim Abdallah doit sortir de prison !!!
Lumière doit être faite sur une incarcération inique, où les enjeux politiques douteux font honte aux pseudo valeurs républicaines.

Nous appelons à multiplier les actions de solidarité avec Georges Ibrahim Abdallah et, à sa demande, avec tout le peuple palestinien car, en bon résistant fier et fidèle à ses principes, il nous lance du fond de sa geôle sinistre et sioniste : « Ce qui se passe aujourd’hui en Palestine, camarades, ne peut pas nous laisser indifférents. Depuis plus d’une soixantaine d’années et avec quel héroïsme et quelle obstination les masses palestiniennes et leurs avant-gardes combattantes font face à l’une des dernières entités de colonisation de peuplement.
Ensemble, camarades, encore une fois, ensemble nous vaincrons et ce n’est qu’ensemble que nous vaincrons. Certainement, camarades, c’est toujours en assumant la solidarité avec les masses populaires que l’on apporte la solidarité la plus significative aux prisonniers révolutionnaires.
A bas l’impérialisme et ses chiens de garde sionistes et leurs complices réactionnaires arabes !
Honneur aux martyrs et aux peuples en lutte », a conclu Georges Ibrahim Abdallah dans un communiqué transmis par son comité de soutien.

Rendez-vous Vendredi 24 à 18h devant le Tribunal de grande instance de Lyon et Samedi 25 octobre à 14h devant le centre pénitentiaire de Lannemezan à 6h au départ de Marseille

JPEG - 8 ko

Pourquoi deux textes d’appel et deux comités G.I.A pour Lyon ?
A Lyon, le 21 septembre et en coordination avec les comités du sud-est, un comité pour la libération Georges Ibrahim Abdallah Lyon/Sud-est a été créé lors d’une soirée-débat à l’initiative du CSAO-Le Harraga et animé par un membre du comité de soutien Sud-est. Quelques semaines plus tard, un autre comité créé par un groupe citoyenniste a vu le jour et a été déposé en préfecture. Nous sommes ravis de motiver cet intérêt soudain pour Georges, et nous soutiendrons tous les véritables soutiens qui soutiennent Georges Ibrahim Abdallah et ses luttes !
Nos revendications sont la libération immédiate de notre camarade et nous n’attendons rien des institutions qui participent à l’injustice que subit notre camarade et son peuple ! Georges n’appartient à personne, il est un camarade de lutte à qui l’on doit notre soutien de militants !

Premiers Signataires :
Collectif Lyonnais/Sud-Est, de Soutien à Georges Ibrahim ABDALLAH, Georges Abdallah Solidarité Sud Est, CSAO-Le Harraga, F.S.Q.P. Rhône-Alpes, Coordination contre le Racisme et l’Islamophobie (C.R.I), Groupe Antifasciste Lyon et Environs (La GALE), Résistance Palestine, …

P.-S.

L’ajout de signataires (groupe ou individuel) est possible jusqu’au 24 au matin, n’hésitez pas à nous contactez à « soutiengeorges-lyon-sud-est@riseup.net »

Facebook : Georges Abdallah Solidarité Sud Est

vendredi 24 octobre 2014

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Répression - prisons » :

>Naissance de Ricardo Flores Magon le 16 septembre 1874

Olt nous présente en BD la vie de l’anarchiste mexicain Ricardo Flores Magon, né le 16 septembre 1874 à San Antonio Eloxochitlán (Oaxaca) et assassiné le 21 novembre 1922 au pénitencier de Leavenworth (Kansas, États-Unis). Précurseur de la Révolution mexicaine, son mot d’ordre était « Tierra y Libertad ...

› Tous les articles "Répression - prisons"

Derniers articles de la thématique « Résistances et solidarités internationales » :

› Tous les articles "Résistances et solidarités internationales"