Site collaboratif d’infos alternatives

Mort de Clément : Collomb demande l’arrestation... des antifascistes !

5 compléments

Jeudi soir, à la fin du rassemblement à la mémoire de Clément, antifasciste assassiné à Paris, Gérard Collomb, maire de Lyon, a été brièvement pris à partie par les quelques manifestants présents sur la place. Les manifestants auraient eu beaucoup de questions à poser au maire de Lyon : sur son silence tout au long des violences fascistes à Lyon, sur son soudain réveil alors que la question fait la une de l’actualité, etc.

Si les manifestants n’ont pas réussi à approcher le maire de Lyon avec l’arrivée de la BAC - on vante même dans la presse la bravoure de son chauffeur qui a "ceinturé un anarchiste", si, si ! - il prend l’évènement pour un affront personnel, et se répand dans la presse contre une prétendue "violence insupportable [---] d’extrême gauche".

Alors qu’un antifasciste est mort, Collomb, en renvoyant dos à dos, dans le Progrès, extrême-droite et extrême-gauche, met cette mort sur un pied d’égalité avec les quolibets qu’il a reçu. Il prouve au passage le peu de cas qu’il fait de la violence fasciste à Lyon - ou à Paris.

Ce vendredi, le maire de Lyon a annoncé qu’il portait plainte et demande l’arrestation d’individus que la police désigne comme "anarcho-libertaire". La seule réaction tangible de Collomb suite à la mort de Clément aura donc été de demander l’arrestation des antifascistes.

Mais après tout, qu’attendre de plus d’un maire qui, quand il ne négocie pas avec les grands patrons, expulse les roms, multiplie les caméras de vidéosurveillance et fait silence sur la violence d’extrême-droite. Sa tentative de récupération politique de l’antifascisme aura été bien brève, nous ne vivons décidément pas dans le même monde.

Lire le récit de jeudi soir : Ni oubli ni pardon : 2 000 personnes à Lyon pour Clément

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 9 juin 2013 à 19:40, par zora la rousse

    La position de la licra n’est pas très étonnante quand on voit qui est son président :

    http://www.licra.org/fr/president-licra

    ...et, en bas de cette page qui le présente, les liens qu’il entretient avec d’anciens et l’actuel maire de Lyon.

    On a en outre un PS local parmi les plus pourris(sants) du pays. Les plus droitiers et magouilleurs.

    Et cela, c’est autrement qu’en courant après Collomb, qu’il nous faudra le dénoncer.
    Cela, à mon sens, mérite manifs à part entière. Ce sont les grilles de la mairie, qu’il va falloir prendre le temps de venir secouer !

    Pour revenir un peu en arrière, les morts (4 en fait) du squatt audibert et lavirotte, c’est aussi avec l’indifférence :

    - de la préfecture :

    "Pour Jean Philippe, militant du MRAP, cité par Reuters (via lepoint.fr) : « Ce qui vient de se passer est symptomatique de la politique de la préfecture du Rhône » :

    « Elle refuse d’appliquer la circulaire qui prévoit des diagnostiques médicaux, sociaux et de sécurité, sa seule réponse est l’expulsion des squatts et des campements et à chaque fois la situation s’aggrave. »

    Selon lui, un homme a trouvé la mort il y a deux mois dans le même squatt, écrasé par une partie du bâtiment qui s’est écroulé." (source : http://rebellyon.info/Trois-morts-dans-l-incendie-d-un.html)

    - du maire de Lyon : "La mairie de Lyon ne trouve comme solution que l’ouverture de 2
    gymnases et ce de façon provisoire, quid d’un logement véritable pour
    ces familles ?" (même source, dans le complément d’infos fait par DJOU).

    Et ça, ce n’est pas en se mettant collectivement en danger en le poursuivant en sortie de mairie qu’on le changera (parce que oui, quelle que soit l’intention des poursuivant.e.s, il peut porter plainte et affirmer "ils étaient des centaines à me poursuivre en hordes sauvages pour me faire la peau, moi le maire de Lyon !". Le Parquet le croira sur parole).
    Mais en faisant des actions plus réfléchies et préparées, construites, collectivement.
    L’entartage fait partie de ces possibilités, en complément d’autres actions moins "commando" et plus "soyons nombreux.euses tou.te.s ensemble contre Collomb et son monde".

    Moi, sa ville, je trouve qu’elle pue, à cause de tout ce que vient de décrire "Ahh l’arriviste !".
    Et j’ai envie qu’on recrée une vraie force collective qui le fasse détaler, non physiquement un soir de sa p’tite mairie, mais politiquement avec toute sa bande de nouveaux (et moins nouveaux...) riches qui nous virent et virent notre monde, à petit ou plus grand feu, de cette ville.

    Zora la rousse, racaille 2 France et folle alliée.

  • Le 9 juin 2013 à 12:27, par olé

    La licra renvoit aussi dos à dos l’extrème droite et ceux qui ont coursé collomb, en oubliant pas de soutenir la répression au passage. ( pour celles et ceux qui auraient encore des doutes sur cette organisation...)

    http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon/Actualite/Actualites/La-Licra-condamne-l-agression-de-Gerard-Collomb

  • Le 9 juin 2013 à 10:21, par Ahhh l’arriviste !

    Un maire aux multiples compétences, ils ont de la veine à Lyon !

    - Collomb fait aussi la guerre aux personnes prostituées depuis des années !!!!!! Un vrai spécialiste de la question...
    - Collomb, le chantre de la vidéosurveillance...
    - Collomb, bétonneur des berges, créateur de quartiers d’affaire...
    - Collomb, expulseur de squatteurs, de Roms...
    - Collomb, défenseur (quand même !), de l’affichage publicitaire sous toutes ses formes mais n’allez pas coller des affiches qui annoncent vos activités de quartier, faut pas déconner...

    Pendant le mouvement des chômeurs fin 98, alors maire du 9e arrondissement, il avait promis le gite et le couvert aux chômeurs qui occupaient sa mairie (comme d’autres) : le couvert c’était le soutien des communistes de Vénissieux et St Priest finalement ! Et pour le gite : la mairie ne lui appartient pas, c’est un édifice "public"...

    A 6 h du mat’, il avait envoyé les CRS pour virer tout le monde contrairement à la parole donnée...

    Menteur en plus !!!

    - Et pour finir, j’aime trop : http://www.youtube.com/watch?v=7CV6zOq52BM...

  • Le 9 juin 2013 à 10:04, par ETELLIN

    Plus de 250 personnes se sont rassemblées devant la Prèf de Chambéry spontanément suite à l’appel de Solidaires et autres collectifs (CCUIC), Front de Gauche, CGT, FSU, CNT, anti-FAF....... jeudi 6 juin.
    Prises de paroles et défilé en ville pour Clément MERIC, victime des Nazis de
    l’Extrême Droite.

    Les manifestant-es demandent la DISSOLUTION de ces groupes.
    Les réactions de COPE sont les mêmes que ceux de COLLOMB !
    Scandaleuses !
    Rappelons-nous "la garde à vue collective place des Brotteaux à Lyon le
    3 décembre 2012 par les flics en tous genres lors de la manif interdite des NO TAV Italiens et Français contre le projet Lyon - Turin !
    "Le sommet France-Italie trahit la Démocratie !
    Le Gouvernement PS pratique la même politique répressive que le précédent Gouvernement !
    C’est scandaleux !
    Continuons de lutter contre cette politique comme à Notre dame des Landes !

  • Le 7 juin 2013 à 17:59, par une perle

    Et la perle du sensationnalisme à la petite semaine revient, une fois encore, à LyonCapitale. Extrait :

    L’édile a été interpellé par une quinzaine de personnes, armées de flashballs et de matraques, selon le site Lyonmag.com. Le chauffeur de Gérard Collomb s’est interposé et a ceinturé un individu. "Les effectifs de la BAC sont intervenus pour l’exfiltrer, évitant ainsi une agression physique", précise la police dans un communiqué. Le maire a ainsi pu se dégager et trouver refuge dans une voiture de police. Il a aujourd’hui décidé de déposer plainte. Il n’y a eu aucune interpellation.
    LyonCapitale

    Et pour ceux qui savent encore lire, voilà ce qu’on pouvait lire dans l’article de LyonMag :

    ... il subsistait sur la place du 1er arrondissement une centaine de militants anarchistes. Ces derniers, reconnaissant le maire de Lyon, commencèrent à l’interpeller.
    Encore présent sur place, les policiers ont appelé en renfort un équipage de la BAC, muni de matraques et flashballs, qui s’est interposé entre Gérard Collomb et ses poursuivants.
    Le premier magistrat a finalement été exfiltré dans leur voiture, avec plus de peur que de mal.
    LyonMag

    Mais le must reste cette citation de Collomb :

    " La violence est insupportable. J’appelle à ce que Lyon redevienne une ville de paix et je souhaite bannir toute forme de violence et de haine dans la municipalité "

    ... ou comment nier en une phrase, 4 ans de violences fascistes à Lyon.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Politicaillerie » :

> Tous les articles "Politicaillerie"