Non à la complaisance du député Cyrille Isaac-Sibille avec la pollution aux perfluorés

1223 visites

Mercredi 5 juillet 2023, un collectif de riverains du Sud-Ouest Lyonnais a procédé au recouvrement d’un panneau publicitaire 4 x 3 m en face de l’usine Arkema de Pierre-Bénite, pour donner un coup de projecteur sur la position choquante du député de la 12e circonscription du Rhône, Monsieur Cyrille Isaac-Sibille. A lire : le communiqué de presse de ce collectif.

JPEG - 951.2 ko

Le Sud-Ouest lyonnais est un des territoires français les plus touchés par les « polluants éternels » : les perfluorés ou PFAS. Les citoyens et citoyennes découvrent l’ampleur de cette pollution qui incrimine en particulier l’usine Arkema, située sur la commune de Pierre-Bénite. Ce qui se joue est un scandale environnemental (pollution de l’eau, de l’air et des sols) et sanitaire !

JPEG - 3.4 Mo

Les toxicités de ce poison du siècle sont multiples (diminution de la réponse immunitaire aux vaccins chez l’enfant, hypercholestérolémie, pathologies de la thyroïde, pathologies de la grossesse, cancer des testicules et du rein, le PFOA est classé par le Centre International de Recherche sur le Cancer dans le groupe des "substances peut-être cancérogènes pour l’homme" ...). France 3 a révélé la contamination du sang des riverains du site Arkema de Pierre-Bénite. On est donc devant un enjeu de santé publique, et la santé publique, notre député, médecin de profession, ça le connait !

Monsieur Isaac-Sibille a cru bon donner aux pollueurs un délai supplémentaire de 2 ans : il a fait voter un amendement pour reporter de 2024 à 2026 la limitation des rejets de PFAS dans l’environnement.
Monsieur Isaac-Sibille se dit pour le principe "pollueur-payeur"… mais ne joint pas l’acte à la parole, puisqu’il n’a pas voté l’amendement visant à demander une contribution financière aux industriels. Pour l’instant c’est le contribuable qui paye le traitement des eaux contaminées. Les industriels pollueurs peuvent dormir tranquilles !
Monsieur Isaac-Sibille n’a pas voté l’amendement demandant de chercher les perfluorés dans l’eau potable. Il se targue d’aborder le sujet complexe des perfluorés avec une « approche scientifique ». On peine à croire à une démarche scientifique qui s’effectuerait sans recherche ou mesure des polluants dans l’eau !

L’action de notre collectif est transitoire, l’affichage est éphémère… par contre, la pollution aux perfluorés, elle, est bien éternelle !
Qui notre député défend-il ? Les intérêts des industriels pollueurs ou les citoyens et citoyennes de sa circonscription ?

Un collectif de riverains du Sud-Ouest Lyonnais en colère.

JPEG - 3.8 Mo

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Spectacle politique » :

>Dimanche 30 juin, on descend dans la rue.

On aura franchi l’avant-dernière marche qui mène à Bardella. Il y aura toute sorte de raisons d’être inquiet ou en colère. Ne vivons pas ce moment cloîtrés chez nous. Toustes dehors.

› Tous les articles "Spectacle politique"

Derniers articles de la thématique « Écologie / Anti-productivisme » :

› Tous les articles "Écologie / Anti-productivisme"