ON A LES VEDETTES QUONRITE

580 visites

Pierre Crédoz : maire socialiste de Décines

Nacéra, 46 ans et Salah, 43 ans,
tous deux algériens et lui en situation irrégulière, ont déposé une
demande de mariage civil en septembre dernier à Décines. Le maire
socialiste, Pierre Credoz, les a reçu
fin octobre, mais au lieu de leur
souhaiter ses bons voeux, il les a
soumis à un véritable interrogatoire.
Jugeant que leur union n’est pas sincère, il les dénonce au procureur et
un mois plus tard ils sont de nouveau « convoqués » à la mairie, soit
disant pour une simple formalité en
vue du mariage. Mais à leur arrivée,
des policiers demandent à Salah de
les suivre. Un arrêté de reconduite à
la frontière est signé le lendemain et Salah est expulsé le 12 décembre.
Entre-temps, Nacéra est entendue
par les policiers, et la sincérité du
mariage est établie. Le parquet signe
donc, le 5 décembre, un courrier
signalant au maire que
l’union peut être célébrée. Mais la
lettre n’est postée que le 11 décembre. Elle arrive à Décines le 12, jour
du départ de Salah pour l’Algérie.

Le couple a déposé un recours
devant le tribunal administratif pour
faire annuler l’arrêté de reconduite
à la frontière en s’appuyant sur la
déloyauté de l’arrestation. L’ensemble de la procédure serait alors
annulé. Un recours va également être déposé contre la commune.
L’avocat a déjà écrit au maire pour
demander réparation et lui rappeler
que « la saisine du procureur de la
République est limitée au cas où
le mariage est susceptible d’être
annulé », et que « le caractère irrégulier du séjour d’un étranger ne
peut faire obstacle par lui-même
au mariage ». Pierre Crédoz assure
qu’il n’est pas au courant de la
procédure. « Où est le problème,
demande-t-il. Je ne suis pas responsable de l’expulsion. J’applique
les lois Sarkozy, qui nous mettent
la pression. Pour moi, c’est plutôt
une charge de recevoir ces gens.
Je m’en passerais bien. »

Proposer un complément d'info

Les compléments d'infos ont été désactivés temporairement.

Le collectif d'annimation tourne en effectif minimum jusqu'au moins septembre et se concentrera autant que possible sur vos propositions d'articles.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info