Occupation du Bureau d’administration de la Licence à Lyon-1

975 visites

Une cinquantaine de personnes (personnel et étudiants) ont occupé
mercredi 8 avril les services du Bureau d’Administration de la Licence (BAL) à Lyon-1 pour soutenir la grève administrative (entre autre la rétention des notes) commencée il y a maintenant plus de 4 mois.

Au semestre d’automne la rétention des notes fut organisée
dans plusieurs portails (notamment en math-info et SVT). Les listes de notes, une fois collectées dans les UFR, ont été remises au rectorat à l’issue d’une manifestation. Cette action, finalement très peu
médiatisée, était de nature symbolique ; il n’était pas
question que ces listes soient lues par un quelconque
secrétariat.

Depuis, les listes ont été récupérées par la DEVU et ordre a été
donné aux personnels du BAL de saisir les notes dans APOGEE (logiciel de l’administration). Il s’agit là d’un travail absurde, fastidieux et ingrat,
car les listes ne sont pas forcément présentées
de façon toujours lisible. Absurde surtout, car une fois le
mouvement terminé les responsables d’UE peuvent fournir des
listes via import APOGEE simplifiant le travail de
saisie. La DEVU cherche donc à casser le mouvement en demandant au secrétaires qui ont l’impression d’effectuer du « travaille de singe » en réalisant cette tache. L’administration ne peut tout fois rien faire sans
l’accord du responsable d’UE.

Les personnes occupant pacifiquement le BAL.

- 
communiqué de presse envoyé ce mercredi :

L’Université coule, Lyon 1 monte en bateau.

Depuis 14 heures aujourd’hui, des personnels et étudiants de l’université
Claude Bernard Lyon 1 occupent pacifiquement le bâtiment dit « Quai 43 »
en forme de bateau, centre nerveux de l’administration des enseignements.

La direction de l’université impose depuis quelques jours
au personnel administratif de rentrer sur ordinateur les listes
de notes du premier semestre remises au rectorat
lors de la rétention de notes à Lyon 1 dans le cadre
du mouvement national universitaire. La saisie de ces listes
en l’état comporte des risques considérables d’erreurs, alors que
ces notes seront rendues électroniquement par les enseignants dès que
le gouvernement
aura pris en compte les revendications de la mobilisation.

A travers cette action, baptisée « L’université coule, Lyon 1 monte en bateau »,
les personnels et étudiants se déclarent solidaires des personnels
administratifs réquisitionnés et réclament l’arrêt de ce travail
dégradant et inutile.

Nous rappelons à cette occasion au gouvernement que la résorption
de la précarité des personnels administratifs dans les universités, ainsi
que l’augmentation des bas salaires est l’une des revendications
cruciales du mouvement. Précisons que certains de ces services fonctionnent
actuellement avec près la moitié de contractuels.

Nous demandons par ailleurs au Président de Lyon 1
d’arrêter la centralisation des services administratifs d’enseignement
et de faire en sorte qu’au contraire,
ces personnels soient placés au plus proche des enseignants et des étudiants,
dans un souci d’un meilleur service et d’une plus grande qualité de vie pour
tous les membres de la communauté universitaire. Une mesure urgente
que nous réclamons du
président est la reconduction des contrats des personnels, sans
période de chômage, et de prendre en compte les vœux des personnels
concernant leurs affectations.

Les personnes occupant pacifiquement le quai 43.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info