Pourquoi les trottinettes en free floating sont sabotées

4457 visites
2 compléments

Il y a plein de raisons de lutter contre l’envahissement de nos vies par ce gadget, et des moyens très simples pour enrayer le phénomène. Un feutre suffit.

Pourquoi saboter ces trottinettes ?

  • Parce qu’elles marchandisent encore un peu plus la rue. Les voitures qui stationnent privatisent l’espace public, les trottinettes vont plus loin : Chaque bout de trottoir occupé par une trottinette est un espace marchand accaparé par la société qui la loue.
  • Parce qu’il a largement été démontré que leur fabrication et leur faible durée de vie les rendent ultra polluantes [1].
  • Parce que les personnes qui les rechargent la nuit sont exploitées sous le statut d’auto-entrepreneur [2].
  • Parce qu’elles ne remplacent pas la bagnole, mais la marche à pied [3].
  • Parce qu’elles participent à une transformation de la ville en smartcity, cauchemardesque terrain de jeu pour hipster [4] content d’être géolocalisé dans tous ses mouvements.
  • Parce que les déplacements urbains ne peuvent pas être gérés par une meute de sociétés privées domiciliées aux îles Caïman.
  • Parce que des transports en commun gratuits [5], des deux roues non électriques gratuits en self service [6], c’est possible.
  • Etc, etc...

Donc le moyen le plus simple, c’est un coup de feutre bien opaque sur le QR code (ne pas oublier de masquer le numéro sous le QR code).

P.-S.

Si cela ne vous semble pas assez radical, il est bien sur possible de balancer la trottinette dans un 4X4, une vitrine de banque ou une permanence LREM par exemple.

Notes

[3Comment auraient été effectués ces trajets en absence des trottinettes ? Réponse : 47% à pied, 29% en transport en commun, 9% à vélo. Et seulement 8% en taxi ou en voiture avec ou sans chauffeur d’après une enquête reprise par le blog d’Olivier Razemon

[4Les trottinettistes sont légèrement plus aisés que la moyenne des habitants dans leur ville respective et on trouve parmi eux une forte proportion de cadres (53%) toujours d’après l’ enquête reprise par le blog d’Olivier Razemon

[6Les premiers vélo en libre service (VLS) étaient gratuits avant une vague de marchandisation dans les années 2000. Voir la page wikipedia sur les VLS

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 9 septembre à 17:57, par Bronislawa

    Et parce qu’elles rendent la vie des personnes handicapées impossible : les personnes aveugles se les prenne dans le ventre, les personnes en fauteuil ne peuvent plus passer sur les trottoirs, etc.

  • Le 3 septembre à 21:56, par extremebelette

    Pour info,
    Toutes ces gentilles trottinettes sont équipées d’une batterie de 36V environ 10Ah, elle même constituée de plein d’éléments 4.2V 18650 au lithium (les mêmes batteries que les e-cigarettes).
    Ce genre de batterie peut servir sans problème dans un vélo électrique ou dans un projet de sono mobile DIY par exemple... avis aux amateurs...

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Vie des quartiers - urbanisme - initiatives » :

>Nid de Coucous ! un documentaire sur les Squats à Lyon

A Lyon comme ailleurs, pour les jeunes squatteurs et pour les familles sans papiers, il faut lutter pour habiter et habiter pour lutter. « Nid de Coucous », documentaire de 2012, raconte l’histoire de ces indésirables et de ces sans voix, qui à l’échelle d’un immeuble ou à l’échelle d’un pays, occupent...

› Tous les articles "Vie des quartiers - urbanisme - initiatives"

Derniers articles de la thématique « Transport » :

>Du Grabuge chez TCL ! Sortie du n°0 du zine le 21 septembre

Après huit mois de travail, quelques réunions et un certain nombre de choses liquides et solides ingurgitées, le collectif Grabuge est heureux de vous annoncer la parution de son premier fanzine, disponible le 21 septembre lors de la soirée de soutien à Rebellyon, au Grrrnd...

› Tous les articles "Transport"