Précarité, Ya Basta !

1009 visites

Depuis des années le travail précaire se développe sous toutes ses formes : temps partiel, CDD, intérim, contrats aidés… On alterne chômage et boulots mal payés ! Par peur de se faire licencier ou de ne pas voir son contrat renouvelé, on ferme sa gueule, on accepte n’importe quelles conditions de travail, et toutes les humiliations. Dans le service public, les salariés non titulaires n’ont pas les avantages acquis par les titulaires. Tout cela est malheureusement devenu une banalité pour la plupart d’entre nous.

Mais c’est l’ensemble de la classe laborieuse qui est touchée. Le développement du travail précaire tire vers le bas, les conditions de travail des non-précaires et des titulaires.

Face à la banalisation de la précarité et la dégradation générale des conditions de travail certainEs salariéEs trouvent à court terme plus avantageux de travailler en intérim ou en CDD : pas d’engagement, liberté de partir si le travail ne nous plait pas, paiement des congés, prime de précarité… Mais on ne peut pas se contenter de ça, car au final c’est le patronat qui gagne, il nous rend plus corvéable en nous entraînant dans une spirale infernale.

Les contrats aidés (CEC, CES, CIE, emplois jeunes…) créés soit disant pour lutter contre le chômage, permettent au patronat (y compris l’État et les associations) d’avoir de la main d’œuvre corvéable tout en bénéficiant des aides de l’Etat. Une fois le contrat terminé, c’est le retour au chômage pour le/la salariéE.

La précarité ce n’est plus seulement le travail précaire, le chômage ou la misère. C’est les menaces de licenciement ou de délocalisation qui permettent au patronat d’imposer ses conditions. C’est la privatisation des services publics, qui non seulement fait disparaître les acquis des titulaires mais entraîne aussi la disparition de nombreux services indispensables. Enfin c’est la casse des acquis sociaux comme la retraite ou la Sécu qui nous oblige à travailler à n’importe quel prix et à n’importe quelles conditions.

Quel que soit notre statut, CDD, intérimaire, CDI, titulaire, chômeurE, il est de la responsabilité de chacunE de s’opposer collectivement à ce système qui nous écrase. Seul l’organisation d’un rapport de force par la lutte de l’ensemble des travailleurs et des travailleuses nous permettra de renverser la vapeur.

P.-S.

Confédération Nationale du Travail du Rhône :
44, rue Burdeau 69001 Lyon
Permanences tous les mardis de 18h à 20h
Tél : 04 78 27 05 80
interco69(arobase)cnt-f.org

Liste de diffusion du syndicat CNT Interco 69 : inscription sur cette page pour être tenu informé des activités du syndicat (manif, débat, publication...).

Liste de diffusion de la CNT : inscription sur cette page (rubrique « Lettre d’info ») pour être tenu informé de l’actualité de la CNT.

Union régionale CNT Rhône-Alpes : coordonnées sur cette page des syndicats de la région Rhône-Alpes.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles du groupe « CNT Interco 69 » :

› Tous les articles "CNT Interco 69"

Derniers articles de la thématique « Salariat - précariat » :

>Covid-19 : Les travailleuses en première ligne

Qu’elles continuent de travailler ou qu’elles soient à la maison, les femmes sont en première ligne dans la lutte contre la pandémie mais aussi les premières victimes de la crise sanitaire actuelle.

>Parcoursup et coronavirus : la machine à tri ne connaît pas d’arrêt !

Alors que l’ensemble de la population est confrontée à une crise sanitaire d’une ampleur inédite qui nécessite une mise à l’arrêt de quantités d’activités, le Ministère ne semble pas décidé à arrêter la machine à tri social qu’est Parcoursup. Les conseils de classe se déroulent sur tout le territoire, y compris...

>Communiqué de l’intersyndicale du Rhône du 26 Mars

Les Unions départementales CGT, CNT, CNT-SO, FO, FSU et Solidaires du Rhône seront particulièrement vigilantes pour que l’état d’urgence sanitaire ne se transforme pas en état d’indigence sociale et nous dénonçons les dérogations, adoptées le 21 mars, au Code du Travail en ce qui concerne les droits à...

› Tous les articles "Salariat - précariat"