Présentation/débat du livre « Qui était Kate Austin ? ». "Quels liens aujourd’hui entre féminisme, anarchisme et paysannerie ?, le 19 mars

1350 visites
Lyon 7e

Présentation par Aurélien Roulland de son livre consacré à Kata Austin, paysanne, anarchiste et féministe. Cette présentation sera suivie d’un débat : « Quels liens aujourd’hui entre féminisme, anarchisme et paysannerie ? ».
Une soirée organisée par « Graine d’Anar », le mardi 19 mars 2019 à 19h, au bar Les Clameurs

Audio disponible ici : https://groupegrainedanar.wordpress.com/2019/03/12/soiree-qui-etait-kate-austin/

Présentation par Aurélien Roulland de son livre consacré à Kate Austin, paysanne, anarchiste et féministe.

Suivi d’un débat « Quels liens aujourd’hui entre féminisme, anarchisme et paysannerie ? »

Mardi 19 mars 2019 - 19H - bar Les Clameurs

23 rue d’Aguesseau 69007 Lyon

Entrée libre

Qui était Kate Austin (1864-1902) ? Pour la présenter on peut commencer par citer ce que disait d’elle Emma Goldman :

Ses écrits révélaient une penseuse logique, bien informée, à la fibre révolutionnaire, et ses lettres un être sensible et affectueux... Kate, la voix la plus audacieuse, la plus courageuse des femmes d’Amérique ! ... Elle aimait la vie, et son âme s’enflammait pour l’opprimé, le souffrant, et le pauvre... Sa mort a été la perte non seulement d’une camarade, mais aussi d’une amie précieuse. Kate n’était pas seulement l’anarchiste, la rebelle, la penseuse, l’écrivaine ; elle était pour moi une mère, une amie vers qui je pouvais aller trouver le repos et la paix lors que j’étais fatiguée et lasse des dures batailles.
Elle était tout pour moi ; comment, alors, puis-je m’asseoir et écrire sur elle ?

Née en 1864 et morte en 1902 à l’âge de 38 ans, cette autrice est bien trop méconnue. Pourtant elle a beaucoup agit, mais aussi écrit dans bien des journaux : Lucifer, The Light-Bearer, The Firebrand, Free Society, Discontent, et le Demonstrator.

Sa pensée est toujours d’une étonnante modernité.

Il y aura un petit grignotage et de quoi boire sur place.

Pour télécharger l’affiche :

JPEG - 342.6 ko
PNG - 7.1 ko

P.-S.

Présentation organisé dans le cadre des Causeries du mardi aux Clameurs

Documents associés à l'article :

mardi 19 mars 2019

Qui était Kate Austin ? / Graine d’anar

19h00 - 23h00
Les Clameurs

23 rue d’Aguesseau 69007 Lyon

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles du groupe « Fédération Anarchiste - Graine d’Anar » :

› Tous les articles "Fédération Anarchiste - Graine d’Anar"

Derniers articles de la thématique « Éducation - partage des savoirs » :

>Rencontre avec la revue Illusio le jeudi 23 mai

Le jeudi 23 mai à 19 heures, à la librairie Le Bal des ardents : rencontre avec le collectif Illusio autour des plus récents numéros la revue Illusio et de la correspondance T. Adorno- S. Krakauer (Le Bord de l’eau).

› Tous les articles "Éducation - partage des savoirs"

Derniers articles de la thématique « Mémoire » :

>Les assassins de la mémoire

Pierre Vidal-Naquet a utilisé cette expression contre les faussaires et les négationnistes qui niaient ou minimisaient l’ampleur et la préméditation de l’extermination perpétrée par les Nazis contre les Juifs, les Roms, les communistes, les homosexuels...

>Le 21 mai 1871 débutait la Semaine sanglante

Retour de l’ordre bourgeois dans le sang, la Semaine sanglante reste l’un des évènements les plus sombres du mouvement révolutionnaire français. Pas moins de 30.000 communard.es seront tué.es dans les combats et 46.835 seront fait prisonnier.es. En une semaine Adolphe Thiers et ces sabre-peuple...

>L’organisation des libertaires à Lyon au milieu des années 1980

En mai-juin 1985, la revue IRL (Informations et réflexions libertaires) consacrait un numéro aux « libertaires entre Saône et Rhône », détaillant les groupes, les lieux, les dynamiques des mouvements anarchistes lyonnais. Un texte, intitulé « Organisation libertaire à la lyonnaise » tentait de faire la...

› Tous les articles "Mémoire"

Derniers articles de la thématique « Rapports sociaux de genre » :

› Tous les articles "Rapports sociaux de genre"