Rassemblement étudiant et manifestation ce mardi 24 février 2009 à Lyon

1538 visites
1 complément

Rassemblement étudiant-lycéen suivi d’une manifestation sauvage ce mardi 24 février 2009, place des Terreaux, à Lyon.
A Lyon, pas la peine d’organiser des enterrements de l’université :
Nos rassemblements s’en chargent !
Heureusement que quelques motivé-e-s savent ressusciter un rassemblement plan-plan...

La mobilisation continue à Lyon.
Quelques centaines d’étudiant-e-s se sont donné-e-s rendez-vous à partir de 14h00, place des Terreaux.
Dans une ambiance très molle, rien n’a été entreprit immédiatement pour casser la morosité ambiante.
De même, hormis quelques drapeaux de syndicats (UNEF, FSE) aucune visibilité ou presque pour les passant-e-s...

JPEG - 179.6 ko
Rassemblement place des Terreaux

Il était pourtant possible de partir en manif vu le nombre des participant-e-s (environ 300 personnes étaient présentes). Enfin une tentative de motivation fut entreprise au bout d’une heure de stagnation : un départ en manif à laquelle participerons entre 100 et 150 étudiant-e-s et lycéen-ne-s !

JPEG - 159.7 ko
Cortège rue du président Edouard Herriot
Après une 1h des individus décident de partir en manifestation ! Celle-ci déambulera d’abord dans les rue du centre ville.
JPEG - 283 ko
Cortège rue de la Ré
La manifestation zigzague dans les rues entre voitures et présence policière dépassée par les évènements !
JPEG - 321.4 ko
Pont Wilson
Finalement le cortège quitte le centre ville et se dirige vers la préfecture…
JPEG - 314.3 ko
JPEG - 112.2 ko
Manifestant-es Avenue Maréchal de Saxe
Malgré les tentatives des CRS pour ralentir la manif’, les étudiant-es arriveront sans encombre la fac où l’occupation sera poursuivie

Si nous voulons faire plier le gouvernement sur la LRU (et les autres revendications) il faudra peut être envisager autre chose que des rassemblements et des cours en extérieurs... En Guadeloupe ils sont en grève générale depuis plus d’un mois et le gouvernement commence tout juste à lacher des miettes.... Autant dire que Pecresse ne doit pas se sentir très menacée.

Au sujet des cours en extérieur c’est plutôt une initiative intéressante. Disons que les profs se retrouvent à leur place (On va pas non plus rêver de profs d’université entrain de dresser des barricades rue de la Ré).
En ce qui concerne les étudiant-es et les jeunes de manière générale, là, il faudrait peut être commencer à se bouger un peu...
Ou alors on décide de garder notre énergie pour plus tard, mais avouons nous le franchement.

Ce genre de rassemblement ne sert vraiment qu’à se rendre compte de notre non motivation et à occuper un peu quelques RG...
Dommage !
Heureusement que l’on peut compter sur quelques motivé-es pour tenter une manif’ sauvage (à priori sans arrestations), histoire de rendre un peu plus visible la lutte qui agite le milieu universitaire.

Rendez vous jeudi prochain à 14h00 place des Terreaux pour une nouvelle manif’ !

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 25 février 2009 à 15:51, par bast

    C’est vrai que c’est pas comme ça qu’on arrivera à quelque chose (pompes devant les crs, manif à 200 personnes ....). Si ont continue comme ça autant tout arrêter maintenant, Pécresse, Albanel, Darcos, ... Ne vont pas se gêner pour faire passer tout se qu’ils veulent !!! ( Tapez Albanel sur Google pour voir sont projet de loi HADOPI, en gros un flicage d’internet, avec suppression d’abonnement, amende, « white list » et « black list » des sites sur les bornes wi-fi publique, ...)

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info