Retour sur la marche non mixte

1656 visites
1 complément

Retour sur la marche en non mixité femme de samedi dernier à Lyon : quelques remarques critiques sur notre rapport à la police...

Salut les meufs,
Nous sommes montées spécialement à Lyon ce samedi pour être de ce moment. C’était la première marche non mixte à laquelle on participait, et clairement on avait très envie d’être là pour le vivre. Et c’est sans regret !
Mais il y a toujours un mais... et on avait envie de vous faire part de nos ressentis sur cette marche.
Commençons par le bon : ça avait de la gueule, il y avait du nombre, de la patate, de l’humour, de la rage, et qu’est-ce que c’était bon de prendre la rue et d’affirmer qu’on y avait toute notre place, sans mec pour nous défendre...
Et c’est là que vient le gros hic... on a été super vigilante sur les relous qui cherchaient à se mêler à nous et leurs provocs pourries, et on a su les remettre à leur place (c’est à dire, en dehors de l’espace de non mixité qu’on était là pour prendre)... sauf que, sauf que, nous avons été encadrées, guidées, contenues, et comble d’une sale ironie, oui, protégées par des gros keufs virilo à moto (nous gardons cette image horrible de meufs véners contenues par des gentilles organisatrices derrière une banderole, pendant qu’un flic fait haïsser sa moto pour éloigner de nous les méchants garçons).
Tout au long de cette marche, ça a clairement été pour nous source d’un énorme malaise...

A Saint-Jean, face aux fafs prêts à en découdre, nous n’avions pas toutes peur, loin de là, et qu’est ce que ça aurait été bon, de les faire reculer nous-même ! C’était déjà jouissif de pouvoir gueuler à Saint-Jean que les fachos nous cassent le clito, que le quartier est à nous et de montrer qu’on était capables de le prendre et de le tenir un moment, et on entend bien que dans le contexte lyonnais actuel ce soit déjà une jolie victoire, mais cette victoire n’aurait été totale que si on avait pu, de nos propres mains, avec nos propres armes, les virer de notre chemin...

Ca n’est pas un détail, d’abord parce que ce combat, pour notre part, ne nous fait pas mettre de côté notre haine des flics et de tout ce qu’ils représentent, mais également et surtout parce qu’ils sont partie intégrante de ce système de domination que des moments comme celui là cherchent à foutre en l’air.

Et, du coup, on en vient à la question de l’organisation, puisque, effectivement, s’il n’y avait pas de service d’ordre officiel, il y avait pourtant clairement un groupe d’organisatrices qui dictait la conduite au troupeau, et qui... se laissait dicter la conduite par les flics... insupportable de manière générale, insupportable encore plus dans ce contexte où on est là pour dire qu’on a pas besoin de mecs pour nous protéger et/ou nous encadrer dans les rues de nos villes.

Nous avons du mal à comprendre comment on peut décider à l’avance, dans une manif contre des violences sexistes quotidiennes, qu’il n’y aura « pas d’incidents ». Si certaines d’entre nous se sentent prêtes à réagir à la violence qui nous est faite par la violence, qui est en droit de vouloir pacifier ça ?
Cela équivaut à nous maintenir à la place et à l’attitude qu’on attend que nous gardions partout et tout le temps : raisonnables, dociles, inoffensives...
Du mal à comprendre, au delà de ça, comment on peut accepter qu’un groupe décide à la place de tout le monde comment on doit se comporter en manif. On ne jetterai jamais la pierre à celles qui ne se sentent pas d’aller au front, mais que celles-ci, du coup, ne nous imposent pas non plus leurs limites...

Soit on se dit prêtes à prendre nous-mêmes la rue, et à assurer notre défense par nous-mêmes, soit quelque part, la démarche est gravement incomplète : on veut bien descendre à 300 nanas pour gueuler dans la rue, mais on ne se prépare pas à répondre et à se défendre contre la violence que cette démarche peut provoquer.
Enfin voilà, en tout cas et pour le reste, merci les filles pour cette marche, on compte quand même bien revenir la prochaine fois (si toutefois il y a l’intention de dépasser le rapport de merde qu’on a eu aux flics) et puis organiser quelque chose de semblable par chez nous.

k3ba

P.-S.

Un autre compte-rendu de la marche : http://rebellyon.info/Fortes-solidaires-et-en-colere.html

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 2 décembre 2011 à 02:04

    Plutôt d’accord, en manif mixte pour tel ou tel sujet nous n’acceptons pas que des personnes dirige et guide la manif, nous n’acceptons pas non plus que des flics traversent le cortège...
    Pourquoi pas dans celle ci ?

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info