Retour sur les attaques de la police et des fascistes, lors du match France-Maroc

1585 visites

Jeudi 14 décembre soir, comme nombre d’autres lyonnais.es nous avons passé notre soirée à suivre le match Maroc - France. Les moments de liesses populaires et transgenerationelles lors des précédentes victoires de l’equipe marocaine réchauffaient les coeurs. Une victoire du Maroc aurait été une revanche politique sur un pays colonialiste. Et rappellons que le foot est politique notamment au Maroc où les mouvements de contestations partent souvent des tribunes. Après la victoire des bleus, nous étions http://quelques.un.es à se rendre aux abords de la place Bellecour, sur laquelle ont rapidement été aperçus plusieurs groupes de fascistes, cagoulés, souvent armés mais avant tout déterminés à en découdre. Parmis ces groupes, des militants identitaires, nationalistes ou encore des membres du stade de Lyon.

De nombreuses agressions ont été commises sur toutes personnes identifiées par eux comme arabes : arrachages de drapeaux marocains, slogans racistes et violences avec armes.
Les supporters marocains et des antiracistes ont solidairement répondus à ces agressions en repoussant les fascistes. Ceux-ci ont cependant pu profiter de la protection des CRS qui ont couvert leur retrait en tirant à plusieurs reprises au LBD et en gazant cette autodéfense populaire massive.

Vive la solidarité de notre camp social, à bas les fascistes et la police.
A jamais dans le camp de l’AntiFrance.

Repris du compte twitter de la GALE (@antifa_lyon]

Hier soir l’extrême-droite s’est coordonné dans plusieurs villes pour mener des ratonnades, à Lyon comme d’habitude mais aussi Paris, Nice et Montpellier.
Les fascistes bénéficiant d’une grande impunité depuis des années à cause de nombreux relais politiques, idéologiques, médiatiques et de la collaboration de la police et du ministère de l’intérieur, se sentent de plus en plus libre pour mener des expéditions violentes dans nos rues.
Face à tout cela il faut nous organiser, pour les faire reculer, puis, les faire disparaître. L’extrême-droite on la combat ou on en meurt.
Nos pensées vont aux proches du jeune supporter marocain tué hier à Montpellier dans un acte raciste d’une violence inouï.

Tiré du compte twitter du FLED (@Eco-Decoloniale)

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Répression policière » :

>Vigilance contre la nouvelle préfète à Lyon

La nouvelle préfète d’Auvergne-Rhône-Alpes, Fabienne Buccio, a pris ses fonctions lundi 30 janvier 2023. Rapide résumé de son parcours, qui nous rappelle la nécessité d’organiser une résistance antiraciste, anti-autoritaire et antifasciste.

› Tous les articles "Répression policière"

Derniers articles de la thématique « Extrême-droites / Réactionnaires » :

› Tous les articles "Extrême-droites / Réactionnaires"

Derniers articles de la thématique « Racismes / Colonialismes » :

>L’Actu des Oublié.es • SIII • EP8 : Kurdistan * Première Partie *

Tous les deux lundis, l’Actu des Oublié.es évoque les luttes dans le monde. Ce mois-ci, retour en deux épisodes sur la lutte du peuple kurde - ce premier épisode se concentre sur son histoire et sur les mutations qui ont amené certaines composantes à prôner désormais le confédéralisme démocratique.

› Tous les articles "Racismes / Colonialismes"