#Revanche lycéenne : réforme Blanquer, quand la dystopie rejoint la réalité

399 visites

Iels étaient nombreux.euses ces dernières semaines, lycéen.nes à bloquer, à se retrouver dans la rue, à manifester. À Saint-Étienne comme ailleurs en France, la réponse de l’État a été simple et claire : pression policière, violences, gardes à vue et tribunaux... On a rarement vu une volonté de tuer dans l’œuf un mouvement de protestation avec un tel acharnement. La violence de la réponse policière nous a presque fait oublier les raisons pour lesquelles les lycéen.nes se mobilisent.

Réforme Blanquer, quand la dystopie rejoint la réalité

Vous en avez sûrement entendu parler, le ministre de l’éducation Michel Blanquer est en train d’amorcer une grosse transformation du système éducatif. Comme Madame Vidal, il compte aller plus loin dans la logique méritocratique en promouvant « la culture de l’évaluation ». Mais en quoi consiste précisément cette nouvelle réforme éducative qui touche à la fois la maternelle, l’enseignement primaire et secondaire ? C’est ce que nous allons voir à travers de dossier.
Galères en secondaire

On vous a assez parlé de la réforme du Bac par le biais de la plateforme Parcoursup, en revanche on a très peu discuté des transformations du système d’évaluation qui permet d’obtenir le diplôme du Bac et des changements que vont connaître les lycéens dans les années à venir.

Évaluations en course de fond

En 2021, les élèves entrant cette année en seconde seront les premiers à passer les nouvelles épreuves du Bac. Au programme : quatre épreuves écrites terminales au lieu de sept et un grand oral d’une durée de 20 minutes qui se dérouleront fin juin. Génial vous me direz, ça fera moins de choses à apprendre ! Oui mais non, car ces épreuves ne représenteront que 60% de la moyenne du Bac, 30 % proviendront de partiels semestriels qui auront lieu en première et en terminale et 10% découleront des notes des deux dernières années de lycée !
Donc au lieu de courir un sprint en fin d’année, les élèves auront à faire une course de fond sur deux ans. Est-ce mieux ? Pas sûr si l’on regarde ce qui se passe dans les lycées professionnels et agricoles. Là-bas, les élèves expérimentent déjà les contrôles en cours de formation (CCF). Ces contrôles récurrents sont largement critiqués par les enseignants et les élèves car ils entrainent : une importante charge de travail pour les enseignants, des inégalités, des temps d’enseignement extrêmement courts, etc. En outre, on peut noter que les 10% de la moyenne du bac en provenance des résultats scolaires risque de pénaliser une partie des élèves. Si tu as eu la malchance d’avoir une prof raciste qui t’as foutu des bâches toute l’année, désormais c’est mal barré !

...

La suite à lire sur : http://lenumerozero.lautre.net/Revanche-lyceenne-reforme-Blanquer-quand-la-dystopie-

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Éducation - partage des savoirs » :

>Plurielles, le nouveau progamme ! Ouest Lyonnais - Mixité choisie

Nous sommes Plurielles, une asso de l’ouest lyonnais agissant sur les villes de Tarare et l’Arbresle. On propose des cafés et des ateliers sous l’initiative de chacune (échange de savoir). On vous attend impatiemment à tous les rdv, mais n’oubliez pas que l’on peut venir à un café tester, à un atelier...

> Tous les articles "Éducation - partage des savoirs"