Stade de Gerland : interpellé pour un salut nazi dans la tribune de Lyon 1950

1546 visites
6 compléments

Un supporter de l’OL, apparemment proche du groupe de supporters Lyon 1950 a été interpellé à Gerland dimanche soir pour avoir fait un salut nazi.

Un jeune homme de 19 ans, né à Lyon et habitant à Sathonay-Camp, a été interpellé dimanche soir, peu avant la mi-temps du match OL-OM, dans la tribune sud du stade de Gerland. Quelques instants plus tôt, il s’était levé et, faisant face à un groupe de supporters des « Lyonnais 1950 », il leur a adressé un salut nazi.

A lire sur le site du Progrès.

Une petite preuve de plus de la tentative de main basse sur le stade qu’opèrent les groupes de fafs lyonnais. Il semblerait que ce soit d’ailleurs des membres du même groupe qui soit impliqué dans le saccage d’un bar début septembre, en tentant de lyncher des antifascistes qui s’y étaient réfugiés, le jour de la reprise du championnat.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 24 septembre 2011 à 18:24
  • Le 23 septembre 2011 à 17:49, par Anonym.2/17.28

    Effectivement, nous n’allons pas nous plaindre qu’un faf se retrouve en taule, et nous n’allons pas , derrière l’argument que nous sommes libertaires.... et que la prison
    représente l’oppression et l’enfermement , militer pour le faire libérer......
    La prison , c’est l’oppression ; que cet outil d’oppression se referme comme un piège-à-rats sur ceux qui sont pour ENCORE PLUS d’OPPRESSION , que les loups se bouffent entre eux , on ne va pas s’en plaindre !!!!
    On ne va pas tendre non plus la joue gauche !
    Il y a nécessité d’en finir avec la prison , nous nous battons pour.
    En attendant, des militant-E-s se font agresser très violemment ; nous sommes dans une situation d’urgence....et il faut écarter les danger , y compris en faisant quelques compromis ( et non pas compromissions )
    sur certaines de nos positions....dans la mesure où ce compromis relève d’une stratégie et non d’un choix politique systématique.

  • Le 22 septembre 2011 à 01:06

    @ anonyme 16:23
    Il ne faut pas tout confondre...evidemment personne ici ne soutient une police aux ordres de Sarkozy et du Capital...neamoins la plupart des gens_y compris parmi les libertaires_- seront d accord pour dire qu’il faudra toujours une « forme » de police ,ou de milice populaire ,on la baptisera comme on voudra.
    Que des gens dangereux et/ou anti-sociaux (nazis ,violeurs ,pedophiles ,boursicoteurs vereux ,banquiers des dictateurs etc etc) soient poursuivis ,c’est toujours une bonne nouvelle quand ca arrive..
    Or a Lyon ce n’est pas le cas ,les nazillons violents semblent beneficier d’une certaine complaisance (voire impunité) de certains policiers ,et il est important de le souligner ,surtout quand ils se font passer pour des « rebelles » et scandent ACAB...

  • Le 21 septembre 2011 à 16:23, par anonyme

    Antifa de conviction, je vois pas par contre pourquoi vous vous plaignez qu’il n’ait aucune autre poursuite.
    On se plaint toute la journée de la persécution policère, ok ce sont des ennemis mais soutenir les keufs c’est pitoyable aussi.

  • Le 20 septembre 2011 à 16:47, par Le scrountch

    Le parquet a décidé de relaxer le nazi ce mardi 20 septembre au bénéfice du doute. Il a pourtant été établit que le prévenu appartenait à des groupuscules d’extrême droite.

    (source mlyon)

  • Le 20 septembre 2011 à 11:42

    A bien lire la brève d’Mlyon : http://www.mlyon.fr/53477-il-fait-un-salut-nazi-lors-du-match-lyon-marseille.html
    on dirait plutôt que le jeune homme a été interpellé parce qu’il s’en est pris aux stadiers .
    Et puis ça se saurait si à Lyon on pouvait plus taper des saluts péinard (cf rassemblement de mercredi dernier à Lyon 3 , ou les bras avaient une forte tendance à se lever et les flics à être passifs)

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info