Un étudiant du lycée du Parc retrouvé mort dans son studio du Crous à Villeurbanne : la précarité tue

32713 visites
Covid-19 1 complément

Vendredi 10 avril, Serigne Moustapha Kane, un étudiant sénégalais en deuxième année de prépa au Lycée du Parc de Lyon a été retrouvé mort dans sa chambre du CROUS « Les Antonins » à Villeurbanne. Il n’est pas mort du Covid-19 mais de manque de soin pour une autre maladie. Communiqué de Solidaires Etudiant-e-s Lyon

D’origine sénégalaise, cet étudiant n’est pas mort des suites du Covid-19. Selon le Progrès, « ses proches auraient confié que le jeune homme se plaignait ces derniers jours, de récurrents maux de ventre ».

Cela nous laisse penser que le manque de moyens pour la santé, le peu de dispositifs de soins accessible, n’y sont pas pour rien.

La précarité n’épargne personne.

Toutes nos pensées vont à ses proches, à ses camarades. Une cellule d’écoute psychologique a été mise en place pour les habitant.e.s de sa résidence, nous invitons les étudiant-e-s resté-e-s confiné-e-s à la résidence des Antonins à prendre contact avec le CROUS.

L’isolement tue. Prenez régulièrement contact avec vos proches et n’hésitez pas à les renvoyer vers des structures qui peuvent les aider. Pour les étudiant-e-s sénégalaises, l’Association des Étudiants et Stagiaires Sénégalais de Lyon (cessel) peut vous aider à surmonter cette période. Iels sont joignables sur Twitter (@Lecessel1), Facebook, Instagram (@cessellyon) et par mail : cesselsng@gmail.com.

Nous revendiquons la mise en place de permanences de santé gratuites dans les résidences, ou dans d’autres endroits accessibles, qui permettrait à toutes et tous les étudiant-e-s d’avoir accès aux soins nécessaires.
Une fois de plus, nous sommes en deuil, il est important de se rappeler comment les soins sont d’autant moins accessibles pour les étudiant-e-s étranger-e-s.

Nous nous tenons à la disposition de toutes et tous les étudiant-e-s en situation précaire pour les accompagner dans leurs démarches pendant cette période de crise.

Solidaires Etudiant-e-s Lyon

P.-S.

Lire aussi l’article sur :

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 25 avril à 23:51, par Profizi-Bachelart Valérie

    Je souhaiterais tout d’abord avoir une pensée pour ce jeune homme.

    J’ai lu, ces deux derniers jours, que le Covid 19 s’attaquerait vraisemblablement aux intestins, en premier lieu, avant de se rediriger vers les poumons, le coeur, voire le cerveau ( selon des sources scientifiques étrangères ). Peut-être ce jeune homme n’a-t’-il pas été pris en charge correctement ?

    Concernant les étudiants- dont beaucoup, précaires, ont un emploi en plus de leurs études-, il me semblerait prioritaires dans l’attribution des aides.

    Bon courage à tous en ces heures sombres.

    Cordialement.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Covid-19 » :

› Tous les articles "Covid-19"

Derniers articles de la thématique « Quartiers populaires / Discrimination de classe » :

>Été 1982 dans la région lyonnaise : l’État tente de mater les banlieues

Dans l’agglomération lyonnaise, l’été 1981 est chaud, comme disent les journalistes de l’époque. Ce sont les premières émeutes urbaines à faire la une de la presse nationale. Tout au long de l’année, la répression va s’abattre sur l’agglomération et, à l’été suivant, l’ambiance est une nouvelle fois...

>[Dijon] Solidarité avec les habitant·es des Grésilles

Poubelles incendiées, voitures dégradées, tirs de coups de feu, armes lourdes, les images circulent abondamment et attisent tous les fantasmes. En plein mouvement contre le racisme et les violences policières, c’est l’actualité idéale pour brouiller les cartes, redorer le blason de la police et raviver...

› Tous les articles "Quartiers populaires / Discrimination de classe"