Une communauté autonome de plus au Mexique

892 visites
Oaxaca 2 compléments

Ville de surfeurs blonds dreadeux, de Canadiens tous rouges et de défégnos (nos parigos), la ville de Puerto Escondido a connu une petite révolution à l’échelle municipale, sans perturber plus qu’un pâté de maisons..

C’est par le plus grand des hasards (ou par la main invisible du marcher) que je me suis retrouvé sur la place de la Mairie alors qu’une espèce de tension palpable m’est tombée dessus..

JPEG - 150 ko
le moyen soir
premier plan : une tige de fer et une épaule de machetero.
arrière plan : la présidence municipale

Vite abordé par certains des participants me proposant une machette sur cette place de marché transformée en quartier général assiégé, avec petites alertes de temps en temps pour maintenir éveillé à cette heure tardive pour les locaux (22h)...

Puis éjecté, car « sous leur responsabilité », et ne voulant pas faire chier, je me casse...
et je peux ainsi admirer les forces policières, moins protégées que les nôtres (pas d’exosquelettes de plastique), moins nombreuses (3 pick up, une dizaine d’hommes), mais un peu mieux armés (une mitraillette chacun).

J’ai pu apprendre que ce n’était pas la première fois ni la seule ville du coin, selon mon interlocuteur, de plus amples renseignements au prochain numéro...

Après rapide regard virtuel, il s’agit de la continuation du mouvement initié à la capitale de la région par la municipalité plus large de Santa Maria de Colotepec, virant le maire pour fraude, abus de biens sociaux, corruption et autres joyeusetés du genre...

Numéro suivant :
Les citoyens sont encore à veiller sur les bâtiments officiels avec machettes et bâtons, on y mange et l’on discute. Pas de nouvelle attaque de la police...

Liens de la presse officielle, pour « vérifier » et prolonger les investigations virtuelles

Prise de la route

Prise des radios

Extrait : « Comunicado de los ciudadanos de Colotepec. No se está en contra de los medios de comunicación, se está en contra de los medios perversos que informan sin fundamento o para un grupo de poder. No se coartará la libertad de expresión ni se lastimará a ningún medio, se hará valer un derecho ciudadano estipulado en la constitución. »

Traduction : Communiqué des citoyens de Colotepec : Ce n’est pas contre les médias de communication, c’est contre les médias pervers qui informent sans fondement ou pour un groupe de pouvoir. Nous n’entraverons pas la liberté d’expression ni n’abimerons aucun outil, il se fera valoir un droit citoyen stipulé dans la constitution"

JPEG - 156.7 ko
après la plage. les pavés
au bout de la rue commerçante emplie de merdes-souvenirs, un pâté de maison sans lumière, où se trouve la présidence municipale et qui vient d’être discrètement prise, sans remous ni hurlements en cortège dans toutes les rues de la ville...

.

P.-S.

La lucha sigue

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 14 janvier 2011 à 01:35, par Jean

    pour les précisions, ils sont toujours en train de veiller sur leur édifices (Mairie et poste de police municipale), après 4 jours. Il s’agit de réaction à l’arrivée au pouvoir de José Luís Cabrera Ruiz, comme précisé dans les liens (site de « la opinion de Oaxaca »), accusé de fraude et de corruption, il s’agit cependant plus d’une accumulation d’exaspérations et d’injustice, et autres délits variés en provenance de la municipalité que d’une réaction uniquement justifiée par cette prise de pouvoir, qui était prévue pour le premier janvier.
    ici on peut admirer la prose d’une espèce de figaro local qui déplore le blocage d’un camion de jouets pour le jour des galettes des rois, et, au passage évoque le blocag : http://www.adnsureste.info/index.php/justicia/22578-roban-10-mil-juguetes-donados-por-tv-azteca-iban-a-ser-repartidos-entre-ninos-de-santa-maria-colotepec-0752-h

    et ici une breve qui explique que les journalistes qui veulent couvrir l’évènement se font jeter : http://notioax.com/portal/?p=11384

    ici une autre presentation des faits dans l’ensemble de la municipalité et un bout d’historique :http://www.diariodespertar.com.mx/estado/costa/45811-Toman-candidatos-municipio-Colotepec.html

    PS : il fallait lire « la main invisible du marcher », c’est un jeu de mot néolibéral dont je suis très fier et qui a disparu lors de l’édition, pour votre plus grand malheur...

  • Le 10 janvier 2011 à 10:19, par sandow

    curieusement aucune information au Mexique sur cet évènement. Je n’ai rien trouvé ni dans la presse de là-bas, ni par ma famille mexicaine. Avez vous davantage de sources et de précisions ?

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Oaxaca » :

>Il y a 15 ans : la commune d’Oaxaca

Alors qu’en 2021 nous fêtons le 150e anniversaire de la Commune de Paris, il y a quinze ans, en 2006, le Mexique connaissait un mouvement social d’une ampleur sans précédent depuis la révolution mexicaine de 1910. Une grève enseignante allait embraser l’État d’Oaxaca pour déboucher sur une remise...

>[VIDEO] Lutte de classe à Oaxaca 2016

Vidéo en provenance de camarades du Mexique. Cette vidéo a été élaborée par des militants mexicains au moment où les faits se produisaient, juste après le massacre de Nochixtlan, dans l’état d’Oaxaca, le 19 juin 2016, quand la police a ouvert le feu contre des manifestants qui bloquaient une...

› Tous les articles "Oaxaca"