Plus de trente mille personnes chaque jour à la Puerta Del Sol.
Une critique grandissante de la démocratie représentative sur fond d’auto-organisation.
L’autogestion, impossible ? Chronique d’une journée à la Puerta Del Sol
Ceci est une traduction d’un article tiré de diagonalperiodico

Puerta del sol plus qu’hier mais moins que demain.

Le rassemblement de madrid ne montre pas de signe de fatigue, mais plutôt tout le contraire.
Quelque soit l’âge, ce sont plus de trente milles personnes qui ont investi la porte du soleil avec le même sentiment.

« Nous sommes plus qu’hier mais moins que demain ! » : le slogan est crié par la quasi totalité des 30000 personnes présentes. Ce slogan résume l’esprit d’un mouvement qui pour l’instant ne faiblit pas, mais qui semble plutôt se renforcer.
Il n’est pas prévu de lever le camp, la liste des volontaires grandit et l’activité du bureau de l’information du camp semble être sans fin.

Les participants ont commencé à arriver avant huit heures, heure à laquelle l’assemblée divise les groupes de travail (environnement, société, communication, action, économie entre autres) ; groupes qui se répartiront dans les rues environnantes.
Pendant ce temps les gens continuent a affluer dans cette place de plus en plus surpeuplée, dans laquelle il est difficile de se déplacer, rencontrer des visages familiers (le réseau téléphonique crash régulièrement). Jeunes et vieux, enfants, parents et grands-parents étaient là pour le même sentiment : l’indignation

Ensuite, les slogans commencent juste : « no hay pan para tanto chorizo » ! (il n’y a pas assez de pain pour tant de truands !) ; ou « que no, que no, que no nos representan » (ils ne nous représentent pas !) ; ils surgissent alors qu’on installe ça et là des banderoles autour de la place.
En même temps un groupe de jeune s’organise et couvre de banderoles l’angle de la Calle de Carmen, banderoles sur lesquelles ils demandent une véritable démocratie et la construction d’un monde meilleur. Vers 10heure l’avis de Paz Vega sur les échafaudages a cédé la place à un slogan plus selon les circonstances, qui a été un des plus applaudis de la journée, quelqu’un a mis en place une bannière qui disait "la démocratie"et a coupé le O de l’Oréal sur une pub. Résultat : une véritable démocratie. Un peu plus tôt Goebbels avec le symbole de l’euro, oreilles de Mickey et la légende de « ne nous représentent pas." En face, à travers la place, une annonce énorme invite les gens à « prendre les rues ».

Ensuite une grande partie de ceux qui comptent dormir ici, déploient des tapis sous les bâches installées auparavant.
Les groupe de travail se donnent rendez-vous à minuit étant donné le nombre de personnes présentes.
Les haut parleurs sont branchés et lisent le manifeste de l’assemblée sous les applaudissements.
Ce sont les même personnes qui ont honorées la mémoire de Patricia Heras jeune victime de la police, qui s’est suicidé il y a un mois.
L’activité ralentie mais n’est pas finie : ils sont prêts à tenir le camp aussi longtemps que nécessaire et n’ont pas l’intention d’abandonner. Même maintenant que la Junta Central Electoral a interdit les manifestations le samedi et le dimanche.

Slogans pour une révolution

« Que no, que no, que no nos representan » (non ! Non ! Ils ne nous représentent pas !), était surement le slogan le plus chanté de la journée, suivis de : « Lo llaman democracia y no lo es » (ils appellent ça la démocratie, mais c’en est pas ! »).
Mais il y en avait beaucoup d’autres : "nous sommes plus qu’hier mais moins que demain", "il n’y a pas assez de pain pour tant de truands ! », « PSOE, PP, est la même merde ! », « davantage de bourses, moins de prêts hypothécaires !" nous n’avons pas chez nous, nous allons rester sur la Place " ou des classiques comme « la porte du soleil on ne bougera pas ! », « le peuple uni ne sera jamais vaincu » ou « cette crise on ne la payera pas ! »

traduction : Malekal (lyon)

P.-S.

Il ne manque plus qu’un étincelle.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Droits sociaux - santé - services publics » :

› Tous les articles "Droits sociaux - santé - services publics"

Derniers articles de la thématique « Expression - contre-culture » :

› Tous les articles "Expression - contre-culture"

Derniers articles de la thématique « Globalisation - capitalisme » :

› Tous les articles "Globalisation - capitalisme"

Derniers articles de la thématique « Politicaillerie » :

>Le 6 mai 2007 : un troisième tour dans la rue...

Rappellez-vous, 53%, le visage de Sarko qui s’affiche sur nos écrans, et qui promettait déjà cinq ans d’inégalités, de xénophobie d’Etat, de répression. Rappellez-vous aussi, des milliers place Bellecour, quelques heures seulement après l’annonce des résultats, les CRS lâchés contre la rue en colère....

› Tous les articles "Politicaillerie"

Derniers articles de la thématique « Résistances et solidarités internationales » :

>Minneapolis : maintenant deux camps s’affrontent dans ce combat

Les manifestations de cette semaine à Minneapolis marquent un tournant historique dans l’ère du COVID-19. Comme nous l’avons fait valoir en mars, certaines choses valent la peine que nous risquions notre vie pour elles. Perpétuer le capitalisme n’en fait pas partie. Mais certain·e·s d’entre nous sont...

› Tous les articles "Résistances et solidarités internationales"

Derniers articles de la thématique « Vie des quartiers - urbanisme - initiatives » :

>Appel à dons pour soutenir le Marché Rouge de la Guillotière

Après deux mois de confinement et l’arrêt de son activité sur la Guillotière, Le Marché Rouge reprend du service au 45 rue Bechevelin, Lyon 7. Plus que jamais determiné à nous fournir des légumes pas chers. Tout les jeudis dès 17H à l’Espace Communal de la...

>Des nouvelles de l’Espace Communal de la Guillotière

Pas besoin de se le rappeler, la situation de confinement liée à l’épidémie de coronavirus n’a fait qu’accroître les inégalités qui existaient déjà. De plus en plus de personnes se retrouvent dans la galère. Plus de taf, plus d’argent qui rentre. Plus de quoi payer les loyers, plus de quoi se nourrir...

› Tous les articles "Vie des quartiers - urbanisme - initiatives"

Derniers articles de la thématique « Logement - Squat » :

>Appel à dons - nouveau lieu d’habitation Guillotière

Depuis quelques mois, un nouveau lieu d’habitation a été ouvert dans le quartier de la Guillotière à Lyon. Les habitant-es qu’il accueille sont à la fois des mères célibataires, des personnes seules et des familles. Les situations personnelles sont diverses, mais se rassemblent autour du même besoin :...

>Covid et liberté dans les squats lyonnais

Pandémie Covid 19 : soigner, détecter, ficher ? Protéger, isoler, loger ? L’état d’urgence sanitaire va être prolongé et un nouveau texte de loi va être promulgué. Comme toustes ceulles qui habitent en France, nous, les habitants du squat Maurice Scève, sommes concernés par ces mesures à venir. Jusque là,...

>Grève des loyers : détours historiques

Sur quelles luttes nous appuyer pour construire ? Que nous permettent-elles d’espérer et de construire collectivement ? En France, au Royaume-Uni, en Italie, en Espagne... retour historique sur quelques grèves des loyers pour donner de la force et des idées à celle en...

› Tous les articles "Logement - Squat"