Site collaboratif d’infos alternatives

Une personne abattue lors de l’expulsion de son logement

Ce mardi 26 septembre, à Draguignan dans le Var, la police a utilisé ses armes et abattu un homme de 55 ans alors que celui-ci devait être expulsé de son logement. Selon le procureur Ivan Auriel, il aurait "ouvert le feu et blessé un commissaire" avant d’être tué.

Cette expulsion était le fruit d’une décision de justice, et le "concours de la force publique" avait été autorisé pour procéder à son application. C’est-à-dire que l’huissier, accompagné de forces de l’ordre, pouvait contraindre les locataires à quitter leur logement. C’est ce qu’il se passe généralement en cas de contentieux, d’impayés ou de résiliation du bail et que les parties en présence ne sont pas d’accord.

Selon l’expression de la plupart des médias, qui reprennent l’AFP, cette expulsion a "mal tourné". Défendre sa maison les armes à la main n’est en effet pas banal, tout du moins en France. Et nous ne sommes plus au temps des grandes grèves de loyers et des autoréductions collectives où l’on résistait farouchement aux expulsions.

Aujourd’hui, c’est plus vraisemblablement seul que l’on est expulsé. Et on est de plus en plus à être seul.
En quinze ans, le nombre d’expulsions locatives a progressé de plus de 80%, allant chercher autour des 15.000 expulsions par an (une grosse quarantaine par jour). En parallèle, une paupérisation accrue et une précarité au travail de plus en plus importante rendent l’accès au logement toujours plus complexe. Les propriétaires demandent toujours plus de garanties. Un travail en CDI, par exemple. Ce qui devient de plus en plus difficile à obtenir. Les procédures s’entassent. Et une demi-douzaine de millions de personnes sont considérées mal logées en France, tandis que pour une dizaine d’autres, tout reste très compliqué. Les taux d’endettement sont en hausse constante et le nombre de personnes à la rue explose.

La suite à lire sur : http://mars-infos.org/une-personne-abattue-lors-de-l-2608

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Répression - prisons » :

Mégaphone ! : message pour les prisonnières/prisonniers !

Laissez des messages téléphoniques aux détenu⋅e⋅s de la région lyonnaise. L’émission La Petite Cuillère, sur Radio Canut de 20h à 21h les 2e, 4e et 5e jeudis du mois, diffuse des messages aux détenu⋅e⋅s de la région lyonnaise. Mode d’emploi...

Appel à soutien au procès en appel d’un militant antifasciste

Le 2 juin 2017, un rassemblement antifasciste était appelé place des Jacobins à Lyon, par le groupe antifasciste de Lyon et relayé par le milieu militant de Lyon, des environs et de France, pour dénoncer l’instrumentalisation de la misère par les fascistes du GUD. Un camarade antifa a alors et arrêté...

> Tous les articles "Répression - prisons"

Derniers articles de la thématique « Logement - Squat » :

Une personne abattue lors de l’expulsion de son logement

Ce mardi 26 septembre, à Draguignan dans le Var, la police a utilisé ses armes et abattu un homme de 55 ans alors que celui-ci devait être expulsé de son logement. Selon le procureur Ivan Auriel, il aurait "ouvert le feu et blessé un commissaire" avant d’être...

Back to Oblik Planet : soirée de soutien le 7 octobre

2 ans après : invitation intergalactique à une soirée de soutien à l’Oblik le 7 octobre 2017 : les gestionnaires de Villeurbanne ont la rancune tenace et 2000 € d’amende sont demandés aux anciens habitant-e-s.

> Tous les articles "Logement - Squat"