Résistons Ensemble n° 191 : « Vérité et justice » pour les victimes de l’État français

246 visites

Bulletin no 191 du 15 juin 2020, du réseau Résistons Ensemble. Formé en 2002, Résistons Ensemble a pour but d’informer, de briser l’isolement des victimes des violences policières et sécuritaires et de contribuer à leur auto organisation

« Vérité et justice » pour les victimes de l’État français : Résistons Ensemble n° 191

Bonjour,
Le bulletin no 191 du 15 juin 2020, du petit journal mobile recto-verso A4 « RESISTONS ENSEMBLE » du réseau contre les violences policières et sécuritaires est sorti. Il est destiné à être photocopié et à être diffusé localement, si le journal vous plaît. Vous êtes invitEes à participer à son élaboration, à sa rédaction, à se joindre à l’équipe de rédaction. Nous attendons vos contributions, propositions, critiques ...
À bientôt.
L’équipe de rédaction
Lire l’intégralité et télécharger ce bulletin mis en page au format pdf.



« Vérité et justice » pour les victimes de l’État français
Des milliers de personnes bravant l’interdiction de se rassembler à plus de 10 personnes à Argenteuil pour Sabri et à Paris avec la marche des sans papiers du 30 mai puis, avec la manifestation monstre du 2 juin devant le Tribunal de Paris à l’appel du comité Adama, des dizaines et des dizaines de milliers dans la rue partout en France et partout dans le monde contre les violences et le racisme policiers. La priorité de ce combat est entrée dans la conscience de millions de gens.
Mais les chacals ont commencé à se jeter sur le corps tout jeune de ce mouvement.
Aux USA les démocrates essayent de faire dévier la lutte pour Floyd vers les enjeux de l’élection présidentielle, comme si l’oppression qui frappe les Noirs avait été plus douce sous la présidence du démocrate et noir Obama.
En France la gôche fouille dans les poubelles de l’histoire. En 1983 une lutte puissante, aboutissant à une marche immense « pour l’Egalite et contre le racisme » a été étouffée, transformée en une inoffensive « Marche des beurs », grâce à un manoeuvre montée de toute pièce par le « SOS racisme » du président « socialiste » Mitterrand. Le mardi 9 juin les mêmes qu’il y a 37 ans : SOS racisme, le PC, le PS, des bureaucraties syndicale nous posent le même piège en appelant à manifester pour George Floyd sans s’élever contre les violences policières en France.
Sauf qu’aujourd’hui nous sommes forts d’une nouvelle expérience : l’Etat et sa police mutile, emprisonne et tire dans le tas du moment que, noirs ou pas, on est pauvre et on relève la tête. Les 30 mutilés des GJ prouvent que violence raciste et violence sociale sortent, toutes les deux, de la bouche puante de l’Etat des riches.
Malgré les apparences, les dernières batailles perdues contre la loi travail, les réformes de l’assurance chômage, de l’éducation, des retraites, nous ont laissé des richesses. Contrairement aux espoirs du pouvoir le confinement n’a pas pu effacer les résistances nées de ces luttes collectives. Pour des millions d’habitants de ce pays la preuve a été faite que l’Etat était incapable de remplir ses fonctions élémentaires de protection : masques, médicaments, tests, lits en réanimation et soins d’hôpitaux corrects. À leur place on a eu droit au confinement punitif, aux amendes, à l’interdiction arbitraire de manifs sous prétexte d’« état d’urgence sanitaire », à des flics partout et du sang versé par la police dans les rues des quartiers populaires.
La vision de cet Etat démasqué doit maintenant nous être utile. Macron n’a pas abandonné la destruction des retraites ni des autres droits sociaux ; sous le prétexte de la pandémie, le pouvoir agit ouvertement comme une sous-commission du Medef en refilant des milliards de nos poches aux cotés en Bourse, alors que ses sbires, entraînés en banlieue et contre les GJ, fourbissent déjà leurs armes contre les millions de pauvres qui seront jetés à la rue.
Alors « Vérité et justice » pour les victimes de l’Etat français et vigilance pour nous tous !




Au sommaire :

- « Vérité et justice » pour les victimes de l’État français
- Lumière(S) pour Sabri
- Histoires de « crimes de rodéos »
- Violences policières racistes et anti-pauvres avant et après le confinement
- La vie des Rroms compte !
- Technopolice, la réponse du gouvernement au Covid
- Agir – Commémoration Lamine Dieng
- Maurice Rajfus n’est plus là

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info