Villefranche-sur-Saône : des militants syndicaux frappés par la police à la fin de la manif du 9 janvier

737 visites
Villefranche Réforme des retraites 2019-2020

Communique de presse de la CNT-F Syndicat Interprofessionnel Villefranche-Beaujolais-Val-de-Saône, suite à l’intervention de la police au cours de la manifestation du jeudi 9 janvier à Villefranche.

Jeudi 9 janvier 2020, vers 17 heures, à Villefranche-sur-Saône, non loin de la bourse du travail, alors que la manifestation n’est pas terminée, mais que les forces répressives souhaitent disperser le mouvement, un militant CNT du syndicat interprofessionnel de Villefranche-sur-Saône est bousculé par des agents de la police nationale ; un autre militant cénétiste, R., protestant verbalement contre le comportement des agents de l’Etat, a reçu, sans sommation et à bout portant le contenu d’un spray au gaz de poivre dans le visage.

Rappelons que la réglementation prévoit que l’emploi de la force doit répondre au principe d’absolu nécessité et de proportionnalité. L’usage de telle arme n’est permis qu’à plus d’un mètre de la cible et après sommations.
Rappelons également que la France est championne d’Europe dans l’usage des gaz neurotoxiques contre sa population et aussi un des principaux pays producteur de ces mêmes gaz (L’entreprise CIVIPOL est reconnu par son conseil sa formation et son savoir faire)

Mis hors d’état par la douleur, R. a reçu les premiers soins à la bourse du travail mais n’est pas complètement remis à cette heure.

Nous n’oublierons pas le comportement de cet agresseur, qui, goguenard, suite à l’utilisation de cette arme chimique (gaz de combat), n’a pas semblé être inquiété par sa hiérarchie. Son geste, gratuit, et nullement défensif, n’avait visiblement pour but que de réprimer le droit de manifestation.

Cela montre une fois de plus, que cette institution (la police) et l’Etat qu’elle soutient à bout de bras n’est pas qu’un simple auxiliaire du capital : elle est le problème, le bras armé des exploiteurs et de la classe dominante, portant dans son ADN la haine des travailleurs et du syndicalisme militant.

Documents associés à l'article :

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Réforme des retraites 2019-2020 » :

>Violences policières dans les lycées : la matraque comme pédagogie

Lors de l’année scolaire 2019-2020, les lycéens et lycéennes de l’agglomération lyonnaise ont pris part aux mouvements sociaux. En réponse, ils ont été victimes d’une répression policière approuvée par le rectorat et par certaines directions de lycées. Quand des responsables de l’éducation nationale...

>Semaine Noire : Suivi de la semaine du 16 au 21 mars

Après près de 3 mois de grève et de lutte, et alors que devait s’engager une « Semaine Noire » de luttes, dans les transports et la fonctions publiques afin d’accentuer la pression pendant l’entre deux tours des municipales, le gouvernement annonce le confinement de la population, pour au moins 15...

>Les Misérables rejoignent Victor Hugo pour l’acte national 69 des GJ

Il fallait faire confiance à la logique des chiffres : l’acte 69 des gilets jaunes dans le 69 a été une belle réplique au 49.3. Alors que cela fait plusieurs mois, dans le cadre de la mobilisation contre la réforme des retraites, qu’il semblait impossible de déborder le dispositif policier à Lyon, ce...

› Tous les articles "Réforme des retraites 2019-2020"