Violences de la part de contrôleurs TCL le 25 juillet 2017

3318 visites
1 complément

A l’heure où une nouvelle campagne anti-fraude des TCL criminalise des gestes de solidarité (laisser son ticket sur une borne, tenir un portique), petit rappel de certains agissements des agents TCL, avec le témoignage de violences subies par un voyageur en juillet et septembre 2017.

Le 25 juillet 2017, en fin de matinée, Monsieur B. prend le métro à la Part-Dieu, en direction de Charpennes. Il composte son ticket et passe les portiques, lorsqu’un contrôleur en civil, posté juste derrière le portique, lui arrache le ticket des mains, l’accusant de fraude, en arguant que ce ticket n’est pas à lui. Monsieur B proteste de sa bonne foi. Le contrôleur, qui porte autour du cou un badge TCL, lui ordonne de présenter une pièce d’identité, ce que M. B se refuse à faire, ne s’estimant pas en tort.
Le contrôleur insulte alors Monsieur B, en ces termes : « Petit enculé, tu vas me donner ta pièce d’identité ! » et le pousse violemment contre le portique. Monsieur B, choqué, s’enfuit hors du métro.
Il se rend à l’agence TCL de recouvrement des amendes toute proche, raconte ce qui vient de lui arriver et leur demande d’appeler les pompiers : M. B a en effet une plaie saignante de 10 cm sur le tibia et craint de perdre connaissance. Les agents présents le dissuadent d’appeler des secours et estiment qu’aucune violence ne peut émaner de la part de contrôleurs TCL. M. B se tourne vers le service d’aide aux victimes des TCL, qui finit par appeler les pompiers, qui lui apposent un pansement et repartent. M. B ne se sent pas très bien, et devant son incapacité physique à partir et le fait qu’il accuse publiquement un contrôleur de l’avoir molesté, les agents TCL ne trouvent rien de mieux à faire que de faire sortir Monsieur B. de leurs bureaux. Dérangés par le fait que Monsieur B demande de l’aide aux passants en expliquant son agression juste devant l’agence TCL, les agents appellent la police pour le faire quitter les lieux.
Monsieur B se rend chez le médecin qui prononce une ITT de 5 jours.
Au-delà de la cicatrice toujours visible, M. B reste traumatisé par cette agression : il consulte régulièrement un psychiatre et a été placé sous anti-dépresseurs.
M. B a déposé plainte contre X. La police a retrouvé les images de vidéosurveillance de la scène et donc du contrôleur, mais n’a visiblement pas donné suite. Quant aux TCL, ils n’ont jamais répondu aux courriers de M. B.

Le mardi 12 septembre 2017, Monsieur B a une nouvelle fois affaire avec les contrôleurs TCL. Un contrôle se déroule à la station Charpennes vers 10h30, dans les escaliers qui passent sous la voie A. Monsieur B est en règle, il leur tend son ticket puis s’écarte d’eux rapidement, encore traumatisé par les violences qu’il a subies fin juillet. C’est alors que ceux-ci le poussent et qu’il tombe dans les escaliers qui comptent 17 marches. La scène se déroule à l’abri des caméras. M. B finit à nouveau chez le médecin, avec de multiples contusions.

Ce n’est pas la première fois qu’il est fait état de violences de la part de contrôleurs TCL, par exemple ici : Trois contrôleurs TCL entendus pour une agression sur un client
Les contrôleurs, appuyés par un arsenal législatif anti-fraude renforcé (voir : Bus, métros et trains, terrains d’expérimentation de l’ultra-répressif ), sont très rarement sanctionnés pour violences, à l’instar de leurs collègues policiers.

N’hésitez pas à nous transmettre vos témoignages de violences émanant de contrôleurs TCL ou de policiers, dans les transports ou ailleurs.

La caisse de solidarité
06.43.08.50.32
caissedesolidarite@riseup.net

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 12 février 2018 à 21:47, par I

    https://twitter.com/PJanuel/status/962987096628760576

    L’Assemblée vient de rendre un rapport sur l’application de la loi « Savary » du 22 mars 2016. Cette loi méconnue a considérablement renforcé les moyens des forces de sécurité privées des transports (SUGE et GPSR)

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Répression - prisons » :

>Promotion pour un flic reconnu coupable de violence : la BAC recrute !

Petite rebellion au Progrès ! Notre bon journal local de préfecture est bien obligé, parfois, de faire le relais des condamnations de violences policières quand la justice daigne les condamner. Les faits remontent à la nuit du 21 au 22 février 2019 : deux jeunes se font frôler par une voiture de police...

>Procès de compagnon.nes : appel à manifester à Gap le 17 octobre

Jeudi 17 octobre, trois compas sont jugé•es pour « menaces de commettre un crime ou un délit contre les biens d’une personne dépositaire de l’autorité publique ». Il s’agit de l’adaptation d’une chanson des gilets jaunes entonnée lors de la manif non-autorisée du 26 février 2019 à Montgenèvre, dénonçant les...

>[Villier-le-Bel] Ibrahima est mort

Dur de poser une réaction à chaud et pourtant quasiment tous les médias le font. Twitter déborde de messages dégueulasses à l’encontre d’Ibrahima, mort dimanche 6 octobre à Villiers-le-Bel, alors qu’il fuyait la police.

› Tous les articles "Répression - prisons"

Derniers articles de la thématique « Transport » :

>Du Grabuge chez TCL ! Sortie du n°0 du zine le 21 septembre

Après huit mois de travail, quelques réunions et un certain nombre de choses liquides et solides ingurgitées, le collectif Grabuge est heureux de vous annoncer la parution de son premier fanzine, disponible le 21 septembre lors de la soirée de soutien à Rebellyon, au Grrrnd...

› Tous les articles "Transport"