Outrage

L433-5 du code pénal

Constituent un outrage puni de 7500 euros d’amende les paroles, gestes ou
menaces, les écrits ou images de toute nature non rendus publics ou l’envoi
d’objets quelconques adressés à une personne chargée d’une mission de
service public, dans l’exercice ou à l’occasion de l’exercice de sa mission, et de
nature à porter atteinte à sa dignité ou au respect dû à la fonction dont elle est
investie. Lorsqu’il est adressé à une personne dépositaire de l’autorité publique, l’outrage est puni de six mois d’emprisonnement et de 7500 euros d’amende...

Petit guide lyonnais

Brèves métropole

■ Les berges au Kärscher
Jeudi 2 juillet : opération de police massive sur les berges du Rhône, pour lutter « contre la consommation d’alcool et le tapage ». Le maire du 3e est de la partie : il distribue des tracts rappelant les « risques encourus en cas de tapage, bris de vers, abandon de détritus et consommation d’alcool ». Un citoyen-fêtard s’insurge : « mais les berges, c’est fait pour faire la fête ! Les gradins ont été conçus pour ça ! Fallait pas les faire pour nous tomber dessus après… ». Comme il y a (...)

Petit guide lyonnais

Main basse sur la ville

La métropole ça n’est pas seulement les caméras de vidéo-surveillance, les circulations accélérées et les projets pharaoniques, c’est aussi un nom, une manière de se dire et de se définir, de se vendre sur le marché impitoyable des grandes villes mondiales. Depuis peu Lyon a choisi le sien : Only Lyon, un anagramme anglicisé qui, sur le modèle d’ I Amsterdam,
inaugure une nouvelle ère de la ville moderne, la branding city, la ville faite marchandise.

Petit guide lyonnais

TCL : FIN DE SERVICE

« C’est la lutte maintenant, pour de bon, ou alors on est morts »
Petite phrase prononcée sur le piquet du dépôt de La Soie.
Retour sur la lutte des TCL du mois d’octobre 2009 paru dans Outrage n°7 du mois de novembre 2009.

Petit guide lyonnais

Le centre de rétention en lutte

Le 15 octobre 2009 à Lyon, 68 sans-papiers enfermés au Centre de Rétention Administratif de Saint-Exupéry entament une grève de la faim. Ils l’annoncent et l’expliquent dans une lettre au directeur du CRA. Voici cette lettre.
À l’attention de M. Le Directeur du Centre de Rétention, Lyon, le 15 octobre 2009
Monsieur,
On vous informe qu’à partir de ce Jour on a entamé une Grève de la Faim, pour les raisons suivantes :
1 - Le Gouvernement empêche la CIMADE de faire son devoir selon la loi.
2 - On conteste (...)

Petit guide lyonnais

Brèves rencontres

IL Y A COMME un embarras. On veut être là avec les grévistes, être solidaires, dire qu’on est pas dupe, qu’il n’y a pas que des usagers-en-colère-avec-le-sentiment-d’être-pris-en-otage. Alors des gens passent sur les piquets, et pas simplement pour ramener leur soupe même pas comestible (le dernier tract crypto-gauchiste, la bonne parole façon LO ou LCR). L’envie peut-être de participer ou de s’organiser ensemble, relayer la lutte et la parole des grévistes, amener à grailler sur les piquets, ou monter (...)

Petit guide lyonnais

La mort au bout du fil

LUNDI 28 SEPTEMBRE au matin, Jean-Paul Rouanet, 51 ans, s’est jeté du haut d’un pont près d’Annecy. Sur le siège avant de sa voiture, il a laissé une lettre destinée à ses proches. Sa femme a directement mis en cause ses conditions de travail : « Il m’avait parlé de son mal-être. Mais avant il était très bien. C’est sa dernière mutation au centre d’appels de France Telecom qui l’a fait passer à l’acte. Il ne comprenait plus le sens de son travail, pourquoi on l’avait forcé à changer de site ». Le centre d’appel (...)

Petit guide lyonnais

Grève du lait

LE MOUVEMENTMARRE LE 10 septembre. 200 producteurs, sur les 1 000 que compte le département du Rhône, lancent la grève. « On en arrive là parce qu’on a pas le choix. Les cours sont trop bas, la situation est intolérable pour de plus en plus d’entre nous ». Certains agriculteurs n’arrivent plus à se verser leur salaire depuis plus de trois mois (800 euros nets pour se lever tous les jours à 5 heures du mat’ et enquiller leurs 10 heures de boulot). L’objectif du mouvement : obtenir le contrôle des prix et (...)

Petit guide lyonnais

Les raisons de la colère

Au printemps dernier, la direction des TCL a pris l’initiative de dénoncer les accords d’entreprise : comme elle ne touche pas à la grille des salaires ni aux 35 heures, il n’y aurait pas d’atteinte « aux acquis fondamentaux ». Sauf que la gestion des pauses, des congés et l’organisation même du travail sont remises en cause. Comme s’il n’y avait rien de scandaleux à devoir faire des heures supplémentaires payées au tarif normal ; comme s’il n’y avait aucun problème à se faire imposer ses périodes de (...)

Petit guide lyonnais

Chronique de grève

Chronologie TCL
20 avril : grève aux TCL et perturbation de l’inauguration du T4 pour protester contre la remise en cause, par la direction, des accords d’entreprise.
Fin juin : grève tournante de 59 minutes par jour sur les lignes de tram, aux horai- res les plus vicieux… Le mouvement dure 15 jours. Dans ce cadre un syndicaliste de Sud prend l’initiative de bloquer à lui tout seul la circulation sur la ligne T4, en installant des chaises sur un aiguillage. Il est poursuivi en correctionnelle par (...)

Petit guide lyonnais

OTAN y aller armés

L’OTAN célèbre ses 60 ans les 3 et 4 avril, à Strasbourg. On va lui faire sa fête. Il y a une occasion à saisir, une certaine invite à entendre. Contre-sommet à Strasbourg : nous n’avons pas rendez-vous avec le pouvoir, mais avec la situation.

Petit guide lyonnais

On a les vedettes qu’on mérite : Olivier Brachet

Olivier Brachet prend sa retraite. Après 23 ans à la tête de Forum Réfugiés. D’ici peu, grâce au Ministre de l’Immigration et de l’Identité Nationale, cette association devrait pouvoir participer à la gestion des affaires courantes dans les centres de rétention administrative (l’idée étant de disputer le monopole de la Cimade, jugée un peu trop conciliante envers les étrangers en situation irrégulière).
Et à entendre les derniers propos publics de Brachet, ça n’est pas un hasard si Forum Réfugiés verse dans (...)

Petit guide lyonnais

La ville au carré

« Le but du projet urbain du Carré de Soie s’inscrit
dans une dynamique de reconquête de la première couronne Est
de l’agglomération lyonnaise. » (Communiqué du Grand Lyon)

Petit guide lyonnais

Les armes de l’ennemi (Part. 6) : « Le téléphone portable »

Il n’y a pas si longtemps encore, les écoutes téléphoniques se faisaient à partir des sous-sols de la tour Maubourg à Paris. Le protocole était compliqué à mettre en place et assez facile à repérer. Aujourd’hui, les temps ont singulièrement changé. La technologie est passée par là. Vendus à plus d’un milliard d’exemplaires à travers le monde chaque année, le téléphone portable a transformé de fond en comble la pratique policière de l’écoute téléphonique. (Attention, les lignes fixes restent faciles à mettre sur (...)

Petit guide lyonnais

Des durs à Caluire, échos d’une occupation d’usine

La crise, c’est pas que
des nouvelles qui tombent
à la radio. Le capitalisme a muté
pour adopter des formes
de production éclatées :
moins de grosses unités
de production et des ribambelles
de sous-traitants ;
des dizaines de boîtes et filiales
se cassent la gueule : réaction
en chaîne. Il faut dégraisser,
réduire les charges.

Petit guide lyonnais

Cater, phase terminale ?

7 mois de conflit à Caterpillar (Grenoble). 7 mois de lutte, de grèves, d’occupations, de manifestations.
Des blocages de voies ferrées, des actions dans les supermarchés, la séquestration de l’équipe
de direction du groupe France pendant plus de 24 heures… Et à l’arrivée pas grand chose.

Petit guide lyonnais

Reconquérir la ville

Voilà l’été, et avec lui le retour de toutes sortes
d’attroupements plus ou moins festifs : l’apéro,
les barbecues à l’arrache, la rouille ; le soir, en de
multiples points de la métropole, les gens se mettent à
traîner, discuter, faire du bruit. Se pose évidemment
la question du contrôle de ces formes de sociabilité
toujours un peu suspectes aux yeux des pouvoirs publics.

Petit guide lyonnais

Carton rouge

« Lors du ramassage des poubelles de tri (vertes), un contrôle visuel du
contenu est fait. Si un bac contient beaucoup de déchets inappropriés,
une note d’information expliquant les consignes de tri et les erreurs
à éviter sera laissée aux habitants. » (Le Grand Lyon, Mars 2009)

Petit guide lyonnais

Un pénitencier en technicolor

Le 3 mai, 436 détenus ont été déménagés depuis la prison
Saint-Paul de Perrache, l’antique « Marmite du diable », vers l’enfer
ultra-moderne de Corbas. 900 flics, matons et gendarmes
ont été mobilisés dans le cadre de ce transfert sans précédent :
quatre rotations, pendant plus de dix heures, sous la surveillance
de gardiens cagoulés et armés ; ils avaient même sorti les hélicos.

| 1 | 2 | 3 | 4 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info