24 heures pour le logement : urgence ! Un toit pour toutes et tous, toute l’année !

977 visites
2 compléments

Pour que l’hécatombe des sans-abri cesse, nous devons manifester. Rendez-vous le jeudi 10 novembre 2011 à 18h, place Carnot.

La dernière circulaire ministérielle du 21 octobre 2011 concernant le plan froid incite clairement les préfets à ne pas respecter la loi [1].

Au chapitre « la mise à l’abri et l’hébergement », elle précise en effet : « L’impératif du « zéro demande non pourvue par manque de place » s’impose dans toutes les périodes de grand froid. » Toute la subtilité réside dans « périodes de grand froid ».

Alors que pour la plupart des gens normalement constitués, il y a l’hiver et le froid, pour le gouvernement, il y a … 3 froids…
Le temps froid : entre – 5°C et – 10°C
Le grand froid : entre – 10°C et – 18°C (celui de la circulaire et de la mise à l’abri)
Le froid extrême : inférieur à –18°C

Au dessus de – 5°C, il ne fait pas froid, si, si, c’est comme ça.
En dessous de – 18°C, on appelle ça le froid extrême. De toutes façons, dans la rue, il y a de fortes chances qu’on soit déjà mort. Pour cette tranche, il y a l’annexe 4 de la circulaire. Elle s’appelle : « Décès de personnes sans domicile dans l’espace public » avec une petite fiche à remplir au cas où...

Si on relit donc la circulaire en ayant à l’esprit le subtil saucissonnage du froid en tranches, on comprend maintenant qu’au dessus de –10°C, les préfets ne sont pas tenus d’héberger toutes les personnes qui en font la demande.
A – 10° C, on vous héberge, à – 9° C, vous pouvez crever dehors.

La loi, elle, précise pourtant que « Toute personne sans abri en situation de détresse médicale, psychique et sociale a accès, à tout moment, à un dispositif d’hébergement d’urgence » (article 345-2-2 du code de l’action sociale et des familles)

Comme vous le voyez, il n’y a pas de conditions entre la mise à l’abri et les températures extérieures.

Vivre à la rue, c’est aussi mourir à la rue [2].
L’Etat n’a pas le droit de laisser des personnes dehors. C’est la loi. N’attendons pas que la rue fasse de nouvelles victimes pour nous indigner.
Exigeons le respect de la loi et la mise à l’abri de ceux qui en font la demande toute l’année, tout l’hiver et non pas quelques jours seulement, en période de « grand froid ».

Pour que l’hécatombe des sans-abri cesse, nous devons manifester. Ils ont besoin de nous.

Jeudi 10 novembre 2011, à Paris : 14 h, devant le Sénat, à Lyon : 18 h, place Carnot.

P.-S.

Cette manifestation est soutenue par le Collectif des Associations Unies qui regroupe 33 associations dont la Croix-Rouge, Emmaüs, les Enfants de Don Quichotte, la FNARS, la Fondation Abbé Pierre, France Terre d’Asile, la Ligue des Droits de l’Homme, Médecins du Monde…

Documents associés à l'article :

jeudi 10 novembre 2011

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 10 novembre 2011 à 13:43, par @EmiSaria

    Salut

    j’ai trouvé ça : Hébergement d’urgence : soutenons les sans abri. Exigeons le respect de la loi. (philippe alain, Mediapart)

    Au chapitre « la mise à l’abri et l’hébergement », elle précise en effet : « L’impératif du « zéro demande non pourvue par manque de place » s’impose dans toutes les périodes de grand froid. » Toute la subtilité réside dans « périodes de grand froid ».

    Alors que pour la plupart des gens normalement constitués, il y a l’hiver et le froid, pour le gouvernement, il y a … 3 froids…

    Le temps froid : entre – 5°C et – 10°C

    Le grand froid : entre – 10°C et – 18°C (celui de la circulaire et de la mise à l’abri)

    Le froid extrême : inférieur à –18°C

    Faudrait fouiller sur legifrance pour voir s’il y a des textes de lois là dessus.

  • Le 10 novembre 2011 à 13:36, par EmiSaria

    Le circulaire dit : "L’impératif du « zéro demande non pourvue par manque de place »
    s’impose dans toutes les périodes de grand froid. ", j’aimerai s’il vous plait que vous me donnier une référence de cette division des 3 périodes de grand froid que vous citez parce que je ne la trouve nulle part...

    Merci

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info