400 homophobes manifestent, avec l’extrême droite

2523 visites
1 complément

Dans les grandes villes de France, les anti-mariage gay ont encore donné de la voix ce jeudi soir, alors que le texte de loi sur le mariage pour tous était présenté dans la journée au Sénat.

A Lyon, les manifestants avaient déposé un parcours reliant la place de la République à la place des Terreaux. Au plus fort du rassemblement, 400 à 800 personnes (selon les chiffres des organisateurs ou de la police) se sont rassemblés à l’appel du collectif Manif pour tous.

[---]

L’extrême droite radicale toujours bien représentée

A 21 h, alors que la manifestation se dispersait, une vingtaine de militants du GUD ont de nouveau fait parler d’eux. Selon la police, un Gudard a frappé une passante qui marquait son opposition à cette manif. Elle n’a pas été blessée. Aucune arrestation n’a eu lieu.

Comme pour la venue de la ministre de la Justice, le 27 mars, ou pour le rassemblement du lendemain, le GUD n’était pas la seule organisation de l’extrême droite radicale présente dans les rues. Quelques dizaines de militants de Génération identitaire et des Jeunesses nationalistes avaient fait le déplacement.

[---]

Anne Lorne, porte-parole du collectif de « En Marche pour l’enfance », avait déclaré à Lyon Capitale, avant la manif de ce jeudi, que la présence de l’extrême droite ne « décrédibilise en rien le mouvement de la Manif pour tous » :

« Cette manifestation appartient à tout le monde, ces gens sont des citoyens qui ont le droit de venir manifester et donner leur avis ».
Elle explique qu’elle se donne le « droit de dégager les identitaires ou les nationaliste s’ils ne respectent pas l’ordre établi par les organisateurs ».

Et d’ajouter que ces derniers « ne sont pas particulièrement agressifs ». Pour elle, seule « une minorité peut être parfois un peu plus vindicative ». Et donner quelques coups de poing, donc.

Source et article entier : Rue89Lyon

JPEG - 67.5 ko
sans commentaire

Sur les marches dominant la place de la comédie, une petite centaine de personnes s’étaient en opposition rassemblées derrière deux banderoles pour l’égalité des droits.

Lire aussi sur Rebellyon.info :
- Les fascistes en première ligne du mouvement Manif pour tous
- Plus de 20 000 personnes pour l’égalité des droits
- Le GUD appelle à des ratonnades d’homosexuels pendant les Gay Prides
- Lyon : dernier bastion de l’homophobie et de la lesbophobie (com­mu­ni­qué de presse Collectif uni­taire pour l’Egalité - Lyon - 4/4/2013)

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 5 avril 2013 à 21:54, par pidum

    et vu ce qu’ils se racontent sur facebook ils remettent ça demain aprem place carnot. La haine réactionnaire et homophobe quotidienne (après ils demanderont l’interdiction de l’IVG et du PACS, non ?)

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Extrêmes droites » :

>12 septembre 1948 : tentative d’attentat aérien contre Franco

Le 12 septembre 1948, une tentative d’attentat aérien contre Franco est entreprise par un petit groupe d’exilés anarchistes à Paris. Les audacieux choisissent la voie des airs pour tenter de bombarder la tribune officielle d’une course de bateaux depuis un petit avion de tourisme qui décolle du pays...

>Des Conseils de Bavière à la montée du nazisme

Si l’insurrection spartakiste de Berlin est maintenant connue, les révolutions - car on peut employer le pluriel en raison de leur manque de coordination - qui agitèrent le reste de l’Allemagne le sont moins. Parmi elles, la République des conseils de Bavière, proclamée le 7 avril 1919, fut l’une des...

› Tous les articles "Extrêmes droites"

Derniers articles de la thématique « Rapports sociaux de genre » :

› Tous les articles "Rapports sociaux de genre"