5e assemblée à Oullins contre le pass sanitaire, mercredi 25 Août

592 visites

Nous, assemblée d’Oullins réunie les 30 juillet et 04 Août 2021, appelons à nous rejoindre et à s’organiser collectivement partout où c’est possible pour échanger/agir contre le Pass Sanitaire.

5e assemblée à Oullins contre le pass sanitaire
Appel Assemblée de lutte contre le Pass Sanitaire

Nous, assemblée d’Oullins réunie les 30 juillet et 04 Août 2021, appelons à nous rejoindre et à s’organiser collectivement partout où c’est possible pour échanger/agir contre le Pass Sanitaire.

De nombreuses personnes vaccinées comme non vaccinées sont ébranlées dans leur conception d’une société solidaire et démocratique mais aussi dans leur vie quotidienne.

C’est pourquoi il est important de créer un espace d’échange pour prendre du recul, dépasser la division imposée par le gouvernement Vacciné/Non Vacciné qui s’ajoute aux divisions existantes de religions, d’origines etc…Il s’agit de construire des analyses et revendications communes par nous-même en dehors de toute récupération politique notamment celle de l’extrême droite.

Le Pass Sanitaire en généralisant massivement le traçage humain par le numérique (QR code) dans les actes du quotidien fait sauter le secret médical
en rendant accessible des données sensibles jusque-là confidentielles à des tiers tels que les employeur-euses, commerçant-es, agent-es de sécurité…C’est un pouvoir dangereux qui repose sur la connaissance de l’état de santé des personnes et pouvant engendrer de graves discriminations notamment à l’embauche.

Le Pass Sanitaire met en place un contrôle d’identité continu et une surveillance de masse pouvant servir à d’autres fins en lien avec des lois et mesures sécuritaires déjà bien lourdes (pérennisation de l’état d’urgence, Loi Sécurité Globale, lois sur le renseignement, projet d’installation de caméras à reconnaissance faciales dans les gares d’Auvergne Rhône Alpes).

Le Pass Sanitaire stigmatise des populations en les privant de quoi vivre (privation de salaire, menace de licenciement ou pression à la démission), en les excluant des soins et de l’ensemble des services publics notamment des établissements scolaires pour les enfants et les adolescent-es non vacciné-es.

Il expose la population à la précarité et les mets en dangers avec des mesures anti-sociales qui s’inscrivent dans la continuité des politiques de contrôles, comme dans les quartiers populaires, les lieux d’enfermement, ou sur les personnes qui n’ont pas les bons papiers. Cela s’ajoute à la réforme assurance chômage prévue pour septembre (baisse historique du montant des allocations chômage) et à celle des retraites pour nous faire travailler toujours plus vieux (âge de départ à la retraite repoussé, précarisation accrue des futur-es retraité-es).

Dans cette logique de contrôle total, le gouvernement est même prêt à sacrifier la scolarité des enfants non-vaccinés, en envisageant de leur interdire l’accès à l’un des droits les plus fondamentaux : celui d’aller à l’école. Il confisque la responsabilité parentale pour les adolescent-es de 16 ans et 17 ans. Pourquoi faire peser autant de pression sur cette tranche d’âge ?

Comme si tout cela ne suffisait pas, le Pass Sanitaire s’attaque particulièrement aux soignant-es passant du statut de héro-ïnes à celui de mauvais exemple sans aucun ménagement.

Il crée deux types de citoyen-nes les « bon-nes » qu’il faut tout de même contrôler à tout instant et les « mauvais-es » privé-es de droits sociaux et de libertés fondamentales. C’est un renversement du système social qui octroie des droits en fonction de son état de santé et sous réserve d’être considéré comme « bon-ne » citoyen-ne par l’Etat. Cela n’est pas sans rappeler la logique du crédit social exercé par l’état chinois.1

Face à une société basée sur le profit au détriment de l’humain et du vivant en général, le Pass Sanitaire apporte de manière autoritaire des réponses sécuritaires/anti-sociales aux problèmes que le système crée lui-même. Nous assistons à une fuite en avant et à un cumul des problématiques sociales, écologiques et maintenant sanitaires au lieu de s’attaquer aux causes profondes de ces dernières.

Ce système techno-capitaliste impose un contrôle continu de masse par le numérique, accroît les inégalités sociales et économiques, démantèle les protections sociales et réprime les contestations  : révoltes dans les quartiers populaires, Loi travail, Gilets jaunes, réformes assurance chômage/ retraites, luttes des sans-papiers, mouvements écologistes et mouvements contre les lieux d’enfermement…

A chaque « crise » qu’il crée il se renforce pour déployer encore plus sa domination sur tous les aspects de la vie. Il est plus que temps de proposer des alternatives anti-autoritaires, sociales et autogestionnaires.

La solution n’est pas dans le contrôle continu des populations et la contrainte mais dans le débat ouvert, les questionnements légitimes des populations face aux dérives industrielles et aux scandales sanitaires.

Le manque de transparence, le refus de la levée des brevets des vaccins en disent long sur les intentions mercantiles des laboratoires pharmaceutiques.

Nous, Assemblée d’Oullins, demandons :

• Le retrait immédiat du Pass Sanitaire
• L’arrêt de l’obligation vaccinale induite par la contrainte, la privation de libertés et de droits sociaux mis en place par le Pass Sanitaire. La vaccination est un acte médical qui doit être déontologiquement libre et éclairé dans le respect de l’intégrité physique des personnes.
• La création de lits supplémentaires pour un système de santé digne de ce nom, la fin de la fermeture des lits des hôpitaux (1800 lits fermés pendant la crise), la réouverture des services et des hôpitaux supprimés.
• Des moyens humains comme matériels pour les hôpitaux, les EHPAD et les services de réanimation.
• La possibilité pour les médecins de ville de prescrire des traitements en prévention et en curatif
• La levée des brevets des vaccins pour plus de transparence, d’accessibilité et de solidarité

Nous, Assemblée d’Oullins, appelons :

• A rejoindre notre assemblée et à s’organiser collectivement face à ces projets liberticides et anti-sociaux
• A multiplier les actions contre le Pass Sanitaire
• A soutenir et rejoindre la mobilisation des soignants
• A échanger sur la nécessité d’un autre choix de société solidaire et protecteur pour le vivant, la planète ; à se réappropier les questions de santé et permettre une diversité de choix pour sa santé
• Les individus/associations/collectifs/mouvements engagés pour l’écologie, la justice sociale, le maintien des libertés, la défense des salarié-es à rejoindre la mobilisation contre le Pass Sanitaire.

L’assemblée d’Oullins / mercredi 4 août 2021


Mercredi 25 Août à Oullins.– Rendez-vous à 18h à l’espace Michel Debré à Oullins (à côté de la boulangerie à 2min à pied de l’arrêt de métro B Gare d’Oullins)

Contact : assemblee-lutte-passsanitaire(arobase)framalistes.org

mercredi 25 août 2021

5e assemblée à Oullins contre le pass sanitaire

18h00 - 20h00
près Métro Gare d’Oullins, espace Debré

près de la boulangerie face à la médiathèque La Mémo

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Surveillances / Fichages » :

>Souriez lors de votre prochain contrôle TCL, vous êtes filmé !

Un centaine de « caméra de protections individuelles » en cours de déploiement parmi les contrôleurs et agents de sécurité SYTRAL / TCL sur le réseau de transport « en commun » lyonnais. Face à la crise sociale, toujours plus de surveillance et de contrôle ...

>Dérive en Smart-city ou Visite de la ville-machine

Dans le cadre de la sortie de notre brochure de dé-codage de la smart-city lyonnaise, nous proposons un rendez-vous au départ de Perrache pour visiter le quartier emblématique de la ville-machine qu’est la Confluence afin d’y déceler, à partir des dispositifs et appareils que nous y rencontrerons, les...

› Tous les articles "Surveillances / Fichages"

Derniers articles de la thématique « Santé / Soins » :

› Tous les articles "Santé / Soins"