Appel à accueillir les éxilé.es de Briançon à la gare routière de Part-Dieu dès 16h30

612 visites

Suite à une fermeture temporaire du refuge solidaire de Briançon, plus d’une centaine de personnes sont en route pour Paris. Hier, une vingtaine d’entre eux.elles ont été arrêtées par la PAF (Police aux Frontières) de Lyon a la sortie du train, quasiment toutes sont sorties au compte goutte dans la nuit, une trentaine d’autres personnes ont également été ramenées a Lyon par les flics après avoir subit des controles à Grenoble. Aujourd’hui, environ 60 personnes arrivent en bus à la gare routière de Part-Dieu : mobilisons-nous pour les accueillir et éviter les arrestations à la gare routière de Part-Dieu dès 16h30, ce mardi 26 octobre !

Il y a deux jours, le refuge solidaire qui accueille des exilé.es à Briançon a fermé temporairement. La gare a été investie pendant une nuit avec 230 exilé.es. Mais face au risque d’arrestations et de placements en CRA (Centre de Rétention Administrative) massifs, exilé.es et soutiens se sont installé.es dans une église.

La préfète des Hautes-Alpes a mis en place des navettes de bus gratuites en direction de Lyon, en disant qu’il n’y aurait pas de flics à l’arrivée. Mais nous ne pouvons pas faire confiance à la préfecture !

Hier soir, une vingtaine de personnes ont été arrêtées par la PAF soit à la sortie du train gare Part-Dieu, soit escortées par la police depuis Grenoble. Une douzaine de soutiens étaient présent.es sur le quai. Ils et elles ont filmé les flics, et les ont suivi jusqu’aux locaux de la PAF. Les personnes arrêtées sont ensuite sorties au fur et à mesure dans la nuit, mais nous ne savons pas si tout le monde a pu partir. Une trentaine d’autres personnes ont également été ramenées a Lyon par les flics après avoir et arrêtées pour subire des controles à Grenoble. La plupart ont pris le train ce matin en direction de Paris.

Aujourd’hui, les arrivées à Lyon continuent. Environ 60 personnes sont attendues à la gare routière de Part-Dieu dès 16h30. Afin d’éviter les arrestations, de limiter les risques de placements en CRA ou d’OQTF, et d’éviter les abus de la part de les flics, nous appelons à venir massivement les accueillir !

La plupart des personnes parlent farci ou kurde (d’Iran) et auront un papier qui dit qu’iels veulent demander l’asile en France et ne peuvent à ce titre pas être expulsées. Iels n’ont pas mangé en partant à midi, donc apportez à boire et à manger si vous pouvez !

Rendez-vous a la gare routière de part-dieu des 16h30, ce mardi 26 octobre.

A bas les frontières !
Liberté pour tous.tes les exile.es !

mardi 26 octobre 2021

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Migrations / Sans-papiers » :

>Guillotière : La misère ne disparait pas à coup de LBD !

Depuis plusieurs semaines une grande agitation médiatique autour de notre quartier [la Guillotière] a amené, comme c’est l’usage, une réaction politique policière bien éloignée de la réalité du terrain mais qui vise à satisfaire un électorat réactionnaire biberonné aux discours xénophobes et haineux...

› Tous les articles "Migrations / Sans-papiers"