Etre à la rue n’est pas une vie : appel à rassemblement le vendredi 3 mai avec le collectif Solidarité entre femmes à la rue

687 visites

Avoir un toit c’est pas juste un rêve... C’est un droit.
Marre d’être à la rue !

Nous appelons à un rassemblement devant la Métropole de Lyon (20 rue du Lac),
VENDREDIMAI À 17H.

Venez nous soutenir !

Communiqué du 1er mai

Etre à la rue n’est pas une vie
Collectif solidarité entre femmes à la rue, 01.05

Nous, solidarité Femmes à la rue, lançons nos cris de détresse avec les larmes aux yeux. Nous venons toquer aux portes des décideurs, nous sommes à la rue, nous subissons de violences morales, physiques, psychologiques, des viols, etc. Nous sommes harcelées, sans appui, seules, ou avec enfants. En tant que femmes, nous avons droit au logement, notre place n’est pas à la rue. Nous en avons marre, une solution urgente pour nous est indispensable. Nous avons droit à la vie, droit à la liberté, droit à la santé, droit à l’insertion, droit au logement !

Ça fait bientôt un an que le collectif Solidarité entre femmes à la rue existe.
Nous avons déjà eu plusieurs victoires : nous avons fait ouvrir un lieu d’hébergement après l’occupation du gymnase Bellecombe à Lyon, et deux autres après l’occupation du CCVA de Villeurbanne. Par la lutte on a obtenu beaucoup d’hébergement ou au moins des solutions temporaires. Mais la situation ne fait qu’empirer : de plus en plus de personnes sont à la rue, dont des femmes, des enfants, des personnes malades... Les dernières lois votées sur l’immigration ou les squats rendent la vie toujours plus difficile. On peut pas louer, on peut plus accéder à l’hébergement, on peut plus squatter, qu’est ce qu’il nous reste comme option pour pas être à la rue ?

L’Etat doit nous héberger mais ne le fait pas, on a passé l’hiver dehors et ça fait une semaine qu’on dort sous la pluie. On n’en peut plus ! On demande aux autres institutions, la Mairie et la Métropole, de se mobiliser. On sait que la ville de Lyon attaque l’Etat en justice pour non-respect du droit à l’hébergement. Des procès, c’est bien mais c’est long. II faudrait des actions plus visibles pour faire réagir l’Etat multiplier les tentatives de réquisition, mettre à disposition les gymnases de la ville, faire des choix budgétaires axés sur l’hébergement, des rassemblements devant la préfecture... c’est à l’Etat de payer nos hébergements, c’est ce que dit la loi, mais l’Etat ne le fait pas ! On espère que l’Etat sera reconnu coupable au tribunal et paiera pour nos hébergements ; en attendant on habite ici, on travaille ici, on étudie ici, alors notre situation concerne aussi la mairie et la métropole, elles doivent nous aider et elles ont le pouvoir de nous aider !

Rassemblement le 3 mai à 17h, devant la métropole
(20 rue du lac, Lyon 3)
Pour soutenir le collectif solidarité entre femmes à la rue !
solidaritefemmesrue[at]proton.me

vendredi 3 mai 2024

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Logement / Squat » :

>Un site pour répertorier nos expériences face à la loi Kasbarian

Salut, en fait on a fait un site Internet pour parler de la loi Kasbarian contre les squats et les locataires précaires, mais on a oublié de le dire, du coup maintenant on le dit ! https://loi-kasbarian.squat.net Sur ce site, il y a des ressources pour mieux comprendre la loi et mieux se...

>A bas la DETS, vive les logements pour toustes

Dans la nuit du 22 mai on a fait voler en éclats les vitres de la DETS en soutien à toutes les personnes à la rue. La DETS c’est l’organisme d’Etat qui finance l’hébergement d’urgence et le logement pour les personnes à la rue. C’est eux qui en lien avec la préfecture, font le choix de laisser...

› Tous les articles "Logement / Squat"

Derniers articles de la thématique « Féminismes / Anti-patriarcat » :

>Soirée Donna Summerway à l’Amicale du Futur

Soirée Donna Summeraway en soutien à la réedition collective et mystérieuse du Manifeste cyborg de Donna Haraway. Concerts à 20H / Entrée prix libre / grignotage sur place ☼ Azurite Sun ♫ Anaïs Borie ◊ Mona Chelou

› Tous les articles "Féminismes / Anti-patriarcat"