L’abécédaire de bell hooks

760 visites

« Lutter de manière révo­lu­tion­naire sur tous les fronts » : tel était le mot d’ordre de bell hooks tan­dis qu’on annon­çait, il y a près de trente ans, « la fin de l’Histoire » et le triomphe pla­né­taire du libé­ra­lisme. Née dans le Kentucky au sein d’une famille afro-amé­ri­caine de la classe ouvrière, celle qui a emprun­té son nom de plume à sa grand-mère publia son pre­mier ouvrage — de poé­sie — en 1978. Depuis, comme ensei­gnante, mili­tante et essayiste, bell hooks s’é­chine à pen­ser la mul­ti­pli­ci­té des oppres­sions à l’œuvre dans nos socié­tés. C’est donc en « parti­sane du socia­lisme démo­cra­tique » qu’elle s’a­vance et invite à déman­te­ler le racisme, le patriar­cat et le mode de pro­duc­tion capi­ta­liste. « Ne regar­dons pas ces choses sépa­ré­ment. Regardons com­ment elles convergent. » Une porte d’en­trée en vingt-six lettres.


Analyses :
« Les ana­lyses fémi­nistes du sta­tut de la femme ont ten­dance à se concen­trer uni­que­ment sur le genre et ne pro­posent pas de base solide sur laquelle construire de la théo­rie fémi­niste. Elles reflètent la ten­dance domi­nante de la pen­sée patriar­cale occi­den­tale à mys­ti­fier la réa­li­té de la femme en insis­tant sur le genre comme seul déter­mi­nant du des­tin d’une femme. » (De la marge au centre : théo­rie fémi­niste, Cambourakis, 2017 [1984])

Blanches :
« De nom­breuses femmes blanches ont trou­vé dans le mou­ve­ment des femmes une façon de se libé­rer de leurs dilemmes per­son­nels. Du fait d’avoir direc­te­ment béné­fi­cié du mou­ve­ment, elles sont peu enclines à le cri­ti­quer ou à s’engager dans une ana­lyse rigou­reuse de sa struc­ture, contrai­re­ment aux femmes pour qui il n’a pas eu d’impact révo­lu­tion­naire, que ce soit par rap­port à leur vie per­son­nelle ou à celle de la majo­ri­té des femmes dans notre socié­té. » (De la marge au centre : théo­rie fémi­niste, Cambourakis, 2017 [1984])

Contre-cou­rant :
« Une part du cœur de l’a­nar­chie est d’o­ser aller à contre-cou­rant des manières conven­tion­nelles de pen­ser nos réa­li­tés. Les anar­chistes sont tou­jours allés à contre-cou­rant, et ça a été un lieu d’es­poir. » (Entretien paru dans le numé­ro 15 de la revue Northeastern Anarchist, en 2011 [nous traduisons])

Dignité  : « Condamner le tra­vail domes­tique comme étant ingrat ne rend pas à la ména­gère la fier­té et la digni­té au tra­vail dont elle est pri­vée par la déva­lo­ri­sa­tion patriar­cale. » (Ne suis-je pas une femme ?, Cambourakis, 2015 [1981])

La suite à lire sur : https://www.revue-ballast.fr/labecedaire-de-bell-hooks

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Genres / Sexualités » :

› Tous les articles "Genres / Sexualités"

Derniers articles de la thématique « Racismes / Colonialismes » :

› Tous les articles "Racismes / Colonialismes"

Derniers articles de la thématique « Féminismes / Anti-patriarcat » :

>Coucou les goudous... Le Megagouinefest débarque du 24 au 26 juin !

Déferlement de gouines à Cusset ! Ce week-end du 24 au 26 juin 2022 aura lieu le Megagouinefest, un festival par et pour les gouines, dans le merveilleux squat de l’Île Egalité. Le festival devait se tenir en janvier mais a été décalé pour raisons de covid - entre temps, sa programmation s’est bien...

› Tous les articles "Féminismes / Anti-patriarcat"