Ces boucs émissaires qui conduisent à l’abattoir

28012 visites

Article du monde libertaire sur la question notamment des notions de justice et de punition à partir des récents évènements autour de l’affaire Tony Meilhon.

Il s’appelait Nabil. Il avait 16 ans. Condamné à six mois fermes pour trafic de stupéfiants et conduite sans permis, il avait été incarcéré dans le quartier des mineurs de la Maison d’arrêt de Metz-Queuleu. C’est là, dans sa cellule, que les surveillants l’avaient retrouvé. Pendu. D’après Jean-François Krill, un des matons, par ailleurs délégué de l’Union fédérale autonome pénitentiaire (Ufap), il aurait utilisé le « chantage au suicide » pour obtenir un changement de cellule. « Il a été encouragé par la coursive et ça a mal tourné », ajoutait le syndicaliste, expliquant que certains détenus utilisent la pendaison comme moyen de pression auprès des surveillants.
On se défend comme on peut. À quel degré de désespoir Nabil était-il parvenu pour mettre sa vie en jeu, et la perdre ? Avant lui, dans la même taule, quatre suicides réussis, et trois tentatives qui avaient laissé leurs candidats dans un état plus ou moins critique.
C’était en octobre 2008. Rachida Dati, alors ministre de la Justice, avait pointé l’index. Enquête administrative pour faire la lumière sur cette vague de suicides, mais aussi convocation des procureurs généraux concernant leurs statistiques « décevantes » sur l’application des peines plancher. Protestation immédiate des intéressés, magistrats comme personnels pénitentiaires, contre l’aveuglement de la Garde des Sceaux et le manque de moyens qui, selon eux, installait une « justice au rabais ». Déjà, le palmarès établi par la Commission européenne sur l’efficacité de la justice (CEPEJ) faisait passer la France du 29e au 35e rang.
Aujourd’hui, qui s’en souvient ?

...

La suite à lire sur : https://monde-libertaire.net/?page=archives&numarchive=14291

P.-S.

Article du Monde Libertaire

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info