Chronique théâtre - Homme pour Homme

4327 visites

« Homme pour Homme »
du mardi 11 au samedi 22 mars au théâtre de la croix-rousse, _ 14 €uros (!)
Texte : Bertolt Brecht
Mise en scène : Philippe Vincent

Monsieur Bertolt Brecht affirme : « Un homme est un homme »
Et ça chacun peut l’affirmer en somme.
Mais monsieur Bertolt Brecht prouve aussi bien
Qu’on peut faire ce qu’on veut avec un être humain.
Ce soir un être humain comme une auto sera démonté (B.Brecht : « Homme pour homme », 1938).

« Homme pour homme » est l’ histoire de Galy Gay, l’homme qui ne sait pas dire non. Parti acheter un poisson, il rencontre trois soldats qui ont perdu leur quatrième camarade pendant des pillages. Pour ne pas avoir de problèmes avec les autorités, ils ont besoin de Galy Gay qui doit le remplacer. Ils décident de le démonter comme une voiture. Gay perd de plus en plus son identité. Niant connaître sa femme, mettant en scène sa propre mort, il devient de plus en plus une véritable machine de guerre.

Philippe Vincent nous présente une nouvelle lecture contemporaine de la comédie anti-guerre de Bertolt Brecht après plusieurs relectures notamment de Thomas Ostermeier et la « Schaubühne de Berlin » représentée au TNP Villeurbanne il y a quelques années. Ostermeier, qui a présenté en février de cette année au TNP la trash-sur-soap-persiflage « Supermarket », a transcrit la pièce dans le monde du commerce avec une mise en scène sobre et bruyante.

Que « Homme pour homme » (écrit en 1926, deuxième version en 1938) soit relue aujourd’hui n’est pas étonnant, car la pièce montre qu’autogestion individuelle et société capitaliste sont incompatibles. Refus ou adoption sont les seuls comportements possibles et l’adoption est le comportement demandé par le collectif. La conséquence est la perte de l’identité. Mais certes le fascisme et la guerre ne sont pas causés par quelques petits bourgeois qui ont pris goût à la guerre, mais par le grand capital qui peut régner avec les moyens de la démocratie bourgeoise et qui pour ces raisons appelle aux instincts les plus bas de l’homme pour préparer le peuple à la guerre. Les raisons du comportement de Galy Gay ne sont pas explicitées par Brecht mais la pièce montre que les guerres sont lancées pour des raisons économiques, ce qui donne certainement à cette représentation une actualité immédiate.

S.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Contre-cultures / Fêtes » :

>Restaurant de la Caisse de solidarité mardi 13 octobre

Cette année la formule du Bistrot de la Caisse sera légèrement modifiée, en réduisant la fréquence des événements, mais aussi en naviguant entre différents lieux. Pour le premier, nous vous donnons rendez-vous à l’Amicale (31 rue sébastien Gryphe), mardi 13 octobre, avec un repas sous le thème « mange du...

>3 Rencontres-débats autour du livre « Espoirs déçus »

Rencontre débat autour du livre Espoirs déçus sur l’engagement libertaire de Bernard Pensiot lors de la « transition démocratique espagnole » le vendredi 25 septembre à 19h à la Plume Noire, le samedi 26 à 17h à l’Abergement de Varey (01) et le dimanche 27 à 16h30 au Salon du livre libertaire de Cluny...

› Tous les articles "Contre-cultures / Fêtes"