Contre le FMI et la Banque Mondiale, journée d’action à Prague, c’était le 26 septembre 2000

5506 visites

La mobilisation contre la tenue du sommet conjoint du FMI et de la Banque Mondiale fut un grand moment de mobilisation. En tout cas, Strauss-Kahn a refusé de le comprendre...

Dans la logique des contre-sommets de ces dernières années, la mobilisation contre la tenue du sommet conjoint du FMI [1] et de la Banque Mondiale [2] fut un grand moment de mobilisations à travers toute la planète.

JPEG - 46.9 ko

Côté hexagone, la caravane anticapitaliste fit partie des nombreuses initiatives. Elle partit des Alpes de Haute Provence fin août 2000 à la rencontre des gens sur tout l’hexagone afin de faire connaitre l’importance de lutter contre les politiques du FMI et de la Banque Mondiale et aussi de proposer des alternatives au développement capitaliste.

JPEG - 37.5 ko

Les manifestations qui eurent lieu à Prague dès les premiers jours du sommet montrèrent la capacité d’organisation et de résistances des différents mouvements : centre de médias alternatifs, ateliers et activités diverses (techniques de contestation sur la voie publique par ex. : comment rendre visible la contestation), hébergement et restauration auto-organisés, solidarité active...

GIF - 64.8 ko

Ce contre-sommet rassembla plusieurs mouvements aux origines diverses et variées côté aspirations et critiques soit du mondialisme, soit du capitalisme (pour résumer...). L’organisation des différents cortèges respecta ces logiques d’appartenance et surtout d’objectifs (bloquer le sommet, faire entendre des revendications...).

JPEG - 50.5 ko

La journée du 26 septembre fut la grande journée de manifestations même si l’État tchèque tenta, avec le soutien de différentes polices européennes et américaines, de contrôler tous les passages de frontière afin de filtrer la venue de la contestation.

Ce sont plusieurs dizaines de milliers de manifestant-e-s qui furent au rendez-vous ce 26 septembre 2000 à Prague. La répression policière fut féroce : plus d’un millier de personnes arrêtées ; les conditions de détention ne respectèrent pas, dans la plupart des cas, les lois tchèques (ou plus basiquement les droits humains) : privation d’eau, de nourriture, de médicaments (pour des maladies chroniques comme le diabète). Des violences physiques, parfois très graves, furent exercées sur les personnes arrêtées.

JPEG - 121.6 ko

Malgré tout, la mobilisation fut un succès car dès les premiers jours, beaucoup de représentants officiels partirent du sommet, ou ne purent s’y rendre... Des banquets luxueux furent annulés, les travaux des participant-es au sommet officiel furent perturbés à plusieurs reprises en raison des manifestations et des actions de blocage menées à l’extérieur.

P.-S.

- le Comité pour l’Annulation de la Dette du Tiers-Monde (CADTM) livre nombre d’analyses et de critiques sur les politiques menées par le FMI et la Banque Mondiale, ça permet de débrousailler le chemin quand on veut en savoir plus, comprendre ...

Notes

[1FMI : Fonds Monétaire International, « il a pour mission de promouvoir la coopération monétaire internationale, de garantir la stabilité financière, de faciliter les échanges internationaux, de contribuer à un niveau élevé d’emploi et à la stabilité économique et de faire reculer la pauvreté » (dixit la plaquette officielle), la réalité est toute autre !!!

[2Banque Mondiale : « la mission du groupe de la Banque Mondiale est de combattre la pauvreté et d’améliorer le niveau de vie des gens dans les pays en développement » (dixit la plaquette officielle), la réalité est toute autre, également !!!.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Globalisation - capitalisme » :

>Avant de se révolter, les canuts avaient créé leurs moyens d’information

Voici un extrait de l’Écho de la Fabrique n°3 du 13 novembre 1831, quelques jours avant la révolte des canuts... : « Au commencement d’octobre, les ouvriers avaient eu déjà des réunions partielles, quand fut résolue une grande assemblée sur la place de la Croix-Rousse, à l’effet de nommer des délégués et...

› Tous les articles "Globalisation - capitalisme"

Derniers articles de la thématique « Mémoire » :

>Autriche 1918-1938 : des Conseils à l’Anschluss

Ou comment la social-démocratie n’a pas stoppé le fascisme. Dans l’entre-deux guerres, l’Autriche est le seul pays où la Social-démocratie avait des armes pour s’opposer à l’extrême-droite. Elle aura été plus habile pour briser le mouvement...

>Tarnac, une affaire d’État

Retour sonore sur une affaire qui aura défrayé la chronique : manipulations politiques, dérives policières, curée médiatique, création d’un ennemi intérieur : « l’ultra-gauche mouvance anarcho-autonome » ... tous les ingrédients d’une affaire d’État qui débutta le 11 novembre...

>11 novembre, la guerre de 1914-1918 : le creuset des totalitarismes

Les commémorations du 11 novembre 1918 occultent toujours le souvenir du carnage et préfèrent exalter le martyre des soldats en sacralisant leurs combats. Elles fabriquent le mythe de la guerre nationale, la mémoire des combats est déformée, le culte du soldat est quasi religieux et s’incarne dans les...

› Tous les articles "Mémoire"

Derniers articles de la thématique « Résistances et solidarités internationales » :

› Tous les articles "Résistances et solidarités internationales"