Expulsion du Squat : « La Toxik »

565 visites

Peu d’info sur cette nouvelle expulsion qui se serait déroulée le jeudi 2 juillet, mais en tous cas c’est une nouvelle fois un squat d’habitation et d’activité qui tombe avec la clé de nouvelles personnes à la rue, à cramer sous le soleil de la canicule, la responsabilité du préfet sera engagée en cas de mort dans la rue ...

JPEG - 515.9 ko

1 Squat de Fermé, 10 Squat d’Ouvert !!

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Logement - Squat » :

>Caravanes, yourtes, camions habités... Un projet de loi veut les chasser

L’article 14 de la loi Engagement et proximité est un « outil d’exclusion massive » selon les auteurs de cette tribune, qui demandent aux députés de retirer cette mesure « anti-pauvres ». Elle permettrait aux maires de faire payer une astreinte de 500 euros par jour aux occupants de caravane, yourte, camion...

>Deux écoles occupées pour mettre à l’abri des enfants sans toit

Plusieurs familles sont dans la détresse au sein de la Métropole Lyonnaise. Les différents comités fédérés au sein du collectif « Jamais sans Toit » sur la Métropole de Lyon, les dénombrent jour après jour. Alors que le droit au logement est de plus en plus remis en cause, des écoles sont de nouveau occupées...

>[Marseille] Insalubrité, gentrification : même combat !

Un an après l’effondrement de deux immeubles rue d’Augagne à Marseille, le 5 novembre 2018, retour sur les mécanismes d’abandon des quartiers populaires. De Noailles à la Plaine, en passant par la Belle-de-Mai et Belsunce, c’est toujours le même plan que la mairie de Marseille et la Soléam imposent :...

› Tous les articles "Logement - Squat"