Face aux baisses de moyens les profs de Villeurbanne s’organisent

861 visites
Système Scolaire

Communiqué de presse des enseignants du lycée Brossolette, dans le cadre de la Coordination Education Villeurbanne.

A Villeurbanne, la Préfecture empêche les mobilisations contre les suppressions de postes dans l’éducation.

Villeurbanne, le 6 avril 2021 La coordination éducation de Villeurbanne avait déposé des rassemblements à 16h devant le TNP occupé les mercredis 31 mars et 7 avril pour dénoncer les conditions de rentrée catastrophiques dans les établissements scolaires Villeurbannais alors que nous subissons déjà les (...)

7 avril

Suite à l’annonce des moyens alloués pour l’année scolaire 2021-2022 dans les différents établissements du second degré Villeurbannais au mois de janvier, plusieurs journées d’actions ont eu lieu, les 26 janvier et 4 février notamment. En effet, nous ne pouvons pas accepter les baisses de moyens alors que les effectifs d’élèves continuent à augmenter. Ces diminutions sont d’autant plus scandaleuses qu’elles touchent des établissements qui accueillent des publics socialement défavorisés (50% de boursiers) et cumulant les difficultés scolaires (redoublement, difficultés d’entrée dans les apprentissages).

Les conséquences pour les élèves sont désastreuses : suppression de dispositifs de remédiation pour élèves en difficulté, remise en cause des enseignements optionnels artistiques, linguistiques et sportifs, augmentation des effectifs de classe, diminution du nombre d’enseignements en effectifs allégés, etc. Alors que les conséquences de la crise sanitaire que nous sommes en train de vivre devraient pousser le rectorat à renforcer l’encadrement des élèves les plus fragiles, c’est bien l’option inverse qui a été choisie : il décide de tirer sur l’ambulance.

Au lycée Brossolette, nous avons déjà perdu un certain volume de moyens entre 2019 et la rentrée 2020.Pour le rentrée 2021 nous perdons de nouveau une quarantaine d’heures, ce qui correspond à plus de deux postes (équivalent temps plein). Cette baisse de 3% de notre dotation horaire se traduira inévitablement par une hausse moyenne des effectifs de classe alors que nous étions déjà à 34-35 élèves en seconde, première et terminale générales. Nous risquons aussi de devoir sacrifier des options (telles que cinéma ou arts plastiques) ou d’augmenter les effectifs des groupes de langues vivantes avec les conséquences négatives sur la préparation des élèves à l’oral. Enfin les groupes de sciences, indispensables aux pratiques de laboratoire pourraient disparaître ou voir leur horaire diminuer, avec les conséquences que l’on imagine pour la formation scientifique des élèves. Certaines heures d’accompagnement personnalisé risquent elles aussi d’être impactées.

C’est donc pour dénoncer ces choix et les conséquences pour nos établissements que nous décidons de nous mobiliser à Villeurbanne, dans l’espoir d’ouvrir les yeux des décideurs rectoraux. Nous appelons les parents et les élèves à une

Réunion publique place Lazare Goujon (place du TNP occupé) mercredi 31 mars à 16 heures :
nous y présenterons, établissement par établissement la réalité des coupes dans les heures d’enseignements et les conséquences spécifiques pour les élèves.

Par ailleurs, nous appelons à un
Rassemblement place Lazare Goujon mercredi 7 avril à 16 heures : :
(éventuellement à une déambulation dans les rues de Villeurbanne) pour manifester notre colère face à une politique antisociale car il n’y a pas d’autre mot pour qualifier une politique qui repose sur la force et l’attaque envers les plus faibles.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Système Scolaire » :

> Suspicion et incitation aux signalements : les IPR en roue libre

Communiqué de sud éducation 69 adopté par l’assemblée Générale du syndicat à propos des épreuves d’Histoire Géographie EMC du DNB 2021 où des IPR d’histoire-géographie/EMC du Rhône ont demandé à des correcteurs et correctrices de signaler les copies « contenant des propos tendancieux » relevés dans les...

> AESH : jeudi 3 juin, toutes et tous en grève !

Le 8 avril dernier, après un rassemblement réunissant plus de 200 personnes, nous nous donnions rendez-vous pour poursuivre la mobilisation contre les PIAL, pour un vrai statut et un vrai salaire. La date est tombée : Le jeudi 3 juin sera une journée de grève nationale des AESH ...

>Démission d’une AESH parmi tant d’autres

Je suis Accompagnante d’élève en situation de handicap dans un collège et j’ai décidé de démissionner. Voici le mail adressé à ma hiérarchie directe et qui, bien qu’il soit bref et non-exhaustif, tente de rendre compte des formes concrètes que peut prendre la violence institutionnelle. Il s’agit-là d’un...

› Tous les articles "Système Scolaire"

Derniers articles de la thématique « Services public / Droits sociaux » :

>L’hôpital militaire Desgenettes de Bron, bientôt réservé aux militaires

En pleine pandémie du COVID, la casse du service publique de santé continue. L’hôpital militaire Desgenettes acceuille depuis maintenant des décennies les populations civiles, offrant souvent une alternative de proximité, et de réactivité aux populations de Bron et de l’est lyonnais face à des hôpitaux...

› Tous les articles "Services public / Droits sociaux"