Site collaboratif d’infos alternatives

Flouter et supprimer les informations de vos photos et vidéos avec un smartphone

Bien sur vous avez déjà lu tous les tutoriaux sécurité de Rebellyon, et vous savez bien pourquoi il faut flouter ses photos, d’ailleurs vous connaissez par cœur le tutoriel Comment flouter facilement une photo avec The GIMP. Pourtant voilà vous êtes tranquillement en train de boire un verre dehors et vous assistez à une bavure policière ou une manif spontanée (par exemple), vous sortez votre smartphone, prenez photo et vidéo, hésitez quelques minutes mais vous décidez de les poster sur Rebellyon (et votre pote à coté sur un site non sécurisé et surveillé par les gouvernements (twitter, facebook ...) ), vous savez que vous venez de commettre une grave erreur qui pourra se retourner contre les gens que vous avez photographié, mais bon tant pis vous pensez que la spontanéité prévaut sur la sécurité ...
En réalité il existe des solutions qui prennent moins d’une minute à mettre en place, en voici une que nous vous présentons ici.

Si vous souhaitez aller droit au but voici le sommaire cliquable de cet article :

Sommaire

Mise en garde générale
1 - Avertissement : Ce que vous devez savoir sur cet outil avant de commencer
2 - Comment installer ObscuraCam
3 - Prendre des photos avec ObscuraCam
4 - Masquer les visages dans des photos déjà existantes
5 - Modifier le mode « flou »
6 - Partager des photos
7 - Supprimer les fichiers multimédia d’origine


Alors on commence ce petit tuto par un première mise en garde habituelle :

Utiliser des systèmes d’exploitation appartenant à des entreprises capitalistes quand on veut lutter contre lui est une très mauvaise idée !!

Pensez qu’on peut sécuriser complétement ses données en utilisant Windows ou OSX sur ordinateur ou IOS, Android, Windows Phone sur smartphone est une bêtise, mais des portes dérobées existent.

On vous conseille donc d’utiliser des environnements libres et open source comme linux sur un PC et Replicant ou Ubuntu Phone pour les smartphone (des tutoriaux sur leur installation sortiront sur Rebellyon un de ces jours mais en attendant il y en a plein à trouver sur le net).

On sait aussi que si vous utilisez déjà un environnement libre, il y ait de fortes chances pour que vous n’ayez pas besoin de ce tuto et que vous en ayez déjà trouvé plein d’autres ailleurs.

Mais bon, on sait bien que dans la vraie vie même si vous êtes au courant peu d’entre vous passeront du jour au lendemain sur ces systèmes d’exploitation mais pensez y tout de même, ce n’est pas quand les flics perquisitionneront votre domicile pour une photo postée sur facebook qu’il faudra vous y mettre, ça sera trop tard !

Alors comme le but des rédacteurs (bah oui ya que des mecs pour l’instant donc on féminise pas ici) regroupés sous le nom de The_Invisible_Wire_Squad est de faire partager au plus grand nombre des astuces de geek, voyons comment on peut un peu mieux se protéger et protéger les autres en floutant ses photos et vidéos.

Ce tutoriel s’adresse aux possesseur.es de smartphone Android. Loin de nous l’idée d’en faire la promotion, si quelqu’un.e connait une application équivalente sous les autres OS, qu’il n’hésite pas à nous le dire dans les compléments d’info on essayera de compléter le tuto.

L’appli qu’on vous propose d’utiliser et qu’on vous présente ici est ObscuraCam.

Cette application est développée par la communauté guardianproject dont on vous a déjà parlé pour le tuto : Comment sécuriser ses conversations électroniques !.

PNG - 379.2 ko

Une grande partie de ce tutoriel provient du site SecurityInABox mais on se dit que la plupart des lectrices/lecteurs de Rebellyon ne vont pas trop sur ce genre de site de geek c’est pourquoi on le reprend ici.

1 - Avertissement : Ce que vous devez savoir sur cet outil avant de commencer

- Le système de reconnaissance faciale automatique d’ObscuraCam ne fonctionne pas toujours parfaitement surtout dans des vidéos où les personnes bougent beaucoup. Personnellement, on utilise plutôt la fonction qui permet de flouter photo et vidéo après les avoir déjà prises qui permet de facilement sélectionner et masquer les visages manuellement puis de supprimer le fichier d’origine. Mais bon la fonction automatique peut servir quand même à des moments où l’on risque de se faire confisquer son appareil.

Voici un exemple d’un floutage en temps réel un peut raté (note : la nouvelle version V2 fonctionne mieux).

- Avec certaines vieilles versions d’Android, l’option de suppression du fichier multimédia d’origine ne fonctionne pas. Si vous comptez utiliser cette option faites un test avant chez vous.

- Si votre photo est bien floutée, par contre votre adresse IP est elle bien visible si vous la publiez sur le net. On vous conseille donc d’utiliser nos autres tutos pour la cacher. (Voir : Tutoriels Sécurité Informatique)

2 - Comment installer ObscuraCam

Étape 1. Téléchargez l’application à partir de la boutique Play Store.

PNG - 194 ko
Graphique 1 : ObscuraCam dans la boutique Google Play

Étape 2. Confirmez les autorisations demandées par l’application et démarrez l’installation en appuyant sur la touche Install.

PNG - 120.9 ko
PNG - 196.3 ko
Graphiques 3, 4 et 5 : Confirmation des autorisations et de la procédure d’installation

Étape 3. Appuyez sur Open (ouvrir) pour démarrer l’application une première fois.

Étape 4. Lisez les conditions d’utilisation attentivement. Vous pouvez accepter en appuyant sur I Accept.

PNG - 92.2 ko
Graphique 6 : Conditions d’utilisation

3 - Prendre des photos avec ObscuraCam

Vous pouvez utiliser ObscuraCam pour masquer certains ou tous les visages qui apparaissent sur vos photos. Ceci fonctionne sur les photos que vous avez prises avec l’application ObscuraCam, mais vous pouvez également brouiller les visages sur d’autres photos s’il vous est possible de copier ou de déplacer les fichiers photo sur votre appareil Android.

Pour prendre une photo avec votre appareil Android sans montrer les visages des personnes, suivez les étapes suivantes :

Étape 1. Appuyez sur la touche Camera (appareil-photo)

PNG - 66.5 ko
Graphique 7 : Écran d’accueil d’ObscuraCam

Étape 2. Prenez une photo en cliquant sur :

PNG - 5.2 ko

Étape 3. Appuyez sur la touche de sauvegarde Save en cliquant sur :

PNG - 1.8 ko

ObscuraCam tentera d’identifier les visages automatiquement. Pour chaque visage qu’elle reconnaît, elle va ajouter un "tag" (un rectangle utilisé pour sélectionner le contenu à cacher).

PNG - 96 ko
Graphique 8 : Visage « taggé » automatiquement

Étape 4. Sélectionnez ou modifiez le contenu que vous souhaitez cacher

Les tags de photos peuvent être modifiés des façons suivantes :
Appuyez sur une partie de votre photo que vous souhaitez cacher pour y ajouter un tag.
Appuyez sur un tag existant (le contour devrait s’allumer en vert), puis appuyez sur Delete Tag pour le supprimer.

PNG - 70.3 ko
Graphique 9 : Options de taggage

Appuyez et faites glisser le centre d’un tag pour le déplacer (ce qui changera la partie de la photo à cacher).

PNG - 137.3 ko
Graphique 10 : Déplacement d’un tag

Appuyez et faites glisser au plus près d’un des côtés du tag (mais à l’intérieur du rectangle) pour modifier la taille et la forme du tag.

PNG - 137.3 ko
Graphique 11 : Redimensionner un tag

4 - Masquer les visages dans des photos déjà existantes

Pour cacher les visages dans une photo déjà existante, suivez les étapes suivantes :

Étape 1. Copiez ou déplacez le fichier photo souhaité sur votre appareil Android s’il n’y est pas déjà.

Étape 2. Appuyez sur la touche :

PNG - 4.6 ko

Étape 3. Sélectionnez la photo que vous souhaitez modifier.

ObscuraCam tentera d’identifier les visages automatiquement.

PNG - 96 ko
Graphique 8 : Visage « taggé » automatiquement

Étape 4. Sélectionnez ou modifiez le contenu que vous souhaitez cacher.

5 - Modifier le mode « flou »

Il existe plusieurs moyens et façons différents de brouiller un visage dans une photo. Cliquez sur le centre du contour vert de la photo pour voir les différentes options indiquées ci-dessous

Première option : Si vous cliquez sur

PNG - 2.3 ko

Votre photo ressemblera à ce qui suit :

PNG - 150.8 ko
Graphique 13 : Un visage supprimé

Seconde option : Si vous cliquez sur :

PNG - 4.5 ko

Votre photo ressemblera à ce qui suit :

PNG - 96 ko
Graphique 14 : Un visage pixelisé

Troisième option : Si vous cliquez sur :

PNG - 5.3 ko

l’espace en dehors de la sélection va être pixelisé et votre photo ressemblera à ce qui suit :

PNG - 66.3 ko
Graphique 15 : Une photo pixelisée en large

Quatrième option : Si vous cliquez sur :

PNG - 2.8 ko

Votre photo ressemblera à ce qui suit :

PNG - 176.2 ko
Graphique 16 : Un visage masqué

6 - Partager des photos

Note : Assurez-vous que vous supprimez toutes les métadonnées des photos que vous prenez avec votre téléphone Android avant de partager celles-ci avec qui que ce soit. Le fait de cacher l’identité d’une personne photographiée avec Obscuracam ne supprime pas les métadonnées qui comprennent de nombreux détails tels que la localisation, les spécifications de l’appareil-photo et d’autres informations.

Vous pouvez partager les photos que vous avez créées avec Obscuracam en suivant les étapes suivantes :

Étape 1. Cliquez sur :

PNG - 2.5 ko

Ou sur Menu puis sur Share (partager) pour ouvrir les options de partage d’images.

PNG - 158.4 ko
PNG - 45.5 ko
Graphiques 17 et 18 : Options de partage d’images

Étape 2. Choisissez le service que vous souhaitez utiliser pour partager l’image de votre choix avec votre réseau.

7 - Supprimer les fichiers multimédia d’origine

Étape 1. En cliquant sur Save (sauvegarder), une fenêtre va apparaître, vous demandant si vous souhaitez supprimer le fichier multimédia d’origine.

PNG - 61.6 ko
Graphique 18 : Option de suppression

Étape 2. Cliquez sur Yes (oui) si le fichier médiatique original se trouvant sur votre smartphone constitue un risque pour vous-même ou d’autres personnes.

Étape 3. Si vous souhaitez supprimer une photo d’une galerie ou d’un album photo, sélectionnez tout d’abord la photo que vous souhaitez supprimer de votre galerie ou toute autre application d’aperçu des images que vous utilisez.

PNG - 79.2 ko
Graphique 19 : Menu

Étape 4. Cliquez sur Delete (supprimer) comme indiqué ci-dessous

PNG - 152.7 ko
Graphique 20 : Option de suppression

Voila c’est tout bon !!

Et n’oubliez pas, aucune technologie n’est infaillible car fabriquée par des humain.es qui sont par essence faillibles. D’autre part, comme le montre bien l’image illustrative de l’article, les flics n’ont pas besoin d’être flouté... Enfin, quand vous prenez une photo, posez-vous la question de son utilité réelle, si c’est simplement pour dire j’y étais, autant piquer les photos qui sont sur Rebellyon et vous en attribuer la gloire ...

N’oubliez pas, seul.e.s celles/ceux qui luttent savent…

P.-S.

Au départ il était prévu de reprendre entièrement le tuto de Security In a Box qui n’est plus forcément très à jour et la partie floutage vidéo n’est pas détaillée. Mais le mouvement social en cours contre la loi travail et son monde nous a poussé à le publier dès maintenant et il s’agit donc d’un copié/collé. On réécrira de A à Z ce texte quand on le pourra promis (ou jamais si la révolution aboutit de ce mouvement). N’hésitez pas à proposer votre aide aussi !

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 23 avril 2016 à 17:29, par

    Je réponds donc aux réponses de mon premier commentaire :

    Ma remarque se basait très directement sur les exemples en image insérés dans l’article.

    Dans tous ces exemples ci-dessus, lorsqu’il s’agit d’un flou de pixellisation, il est parfaitement clair qu’il ne s’agit absolument PAS de destruction de pixels ! Vous voyez parfaitement qu’il s’agit d’une pixellisation d’un morceau défini de l’image : les pixels générés sont de la couleur de la peau de la personne, on voit la barbe, les cheveux, etc, il n’y a rien de détruit, c’est une transformation (l’algorithme agrège les pixels proches et les remplace par une couleur moyenne).

    Et bien dans ce cas précis où ce n’est pas une destruction (du genre remplacement brutal par du noir), mais bien une transformation en "chose pixelisée" : je le redis : la "puissance" de pixellisation des exemples d’images ci-dessus est FAIBLE, et ces images sont "dé-pixellisable" en très peu de temps avec des logiciels faciles d’accès (donc PAS JUSTE pour la police et gros moyens). Il y a des logiciels dédiés, mais il y a même des plugins Photoshop ou autre dédiés à ça, donc accessibles à n’importe qui.

    En revanche, lorsque la "puissance" de la pixellisation est très forte, comme c’est le cas dans la toute premier vidéo (mais PAS dans les images fixes ensuite), là cela produit des GROS pixels, et il devient quasi impossible de faire un effet inverse.

    Mais vraiment, quand les pixels sont "pas trop gros", ce qui est bien le cas de tous les exemples d’images fixes ensuite dans l’article : on peut assez facilement dé-pixeliser l’image.

    Je l’ai déjà vu faire sur des photos avec des visages volontairement pixelisés mais pas assez justement, et en 30min ça donnait déjà un assez bon résultat !

    Donc clairement :
    - soit si ça ne gène personne, c’est mieux de mettre juste du gros noir qui tâche
    - soit si on veut vraiment pixeliser, il FAUT pouvoir régler la puissance, et produire des très très gros pixels

    Et justement ma remarque c’était que là dans cette doc, on ne savait pas si ce logiciel permettait de régler la grosseur des pixels produits. Si c’est le cas tant mieux (et il faut le dire) ! Mais si ce n’est pas le cas, alors il vaut mieux déconseiller fortement cette méthode et conseiller de mettre du noir.

    Est-ce plus clair ? :)

  • Le 23 avril 2016 à 13:47, par Nemecle

    Petite précision rapports aux précédents commentaires : "détruire" des pixels n’a pas de sens : flouter supprime déjà en soit l’information présente sur la photo. Maintenant rapport à la récupération de donnée dans le cas d’un fichier existant, c’est effectivement possible quoique variable, mais loin d’être inaccessible. Les logiciels de récupération de donnée sont trouvables partout et utilisables par tous.
    Ensuite concernant le commentaire de RastaPopoulos, si un léger flou de mouvement ou une caméra de surveillance un peu pourrie sont rattrapables en terme d’analyse de visage, la taille des pixels employés par obscuracam rend cette tâche très compliquée voire impossible ; maintenant si vous avez la possibilité de mettre des carrés noirs faites le.

  • Le 21 avril 2016 à 02:27, par

    Salut, peut être l’article n’est pas super clair (il n’est pas entièrement terminé), mais Obscuracam ne floute pas en faite. Il détruit les pixel et les remplace soit par un carré de pixel aléatoire, soir par un carré noir soit des lunettes.

    Les pixels sont détruit donc pour reconstitué la photos il faut du matériel extrêmement couteux et c’est extrêmement long, peut être en cas d’enquête appelé "antiterroriste" les moyens seront mis, mais ce types d’intervention n’est vraiment pas à la porté du première flic venu pour un simple jet d’œufs dans une manif. Si la police française (plutôt services de renseignement en faite) à le matériel pour faire cela (la NSA américaine oui, mais en France aucune idée) elle ne doit pas en avoir plus de 1 ou 2 exemplaires.

    Le floutage sur Rebellyon est de toutes manière principalement fait pour protégé la vie privés des gens photographié, ce n’est clairement pas suffisant pour protégé de la police qui ont de toutes façon toutes et tous des caméra sur eux aidé des centaines de caméra de la villes...

    A secure camera app that can obscure, encrypt or destroy pixels within an image. This project is in partnership with WITNESS.org, a human rights video advocacy and training organization.

     [1]

  • Le 20 avril 2016 à 17:20, par RastaPopoulos

    Il faudrait rajouter : il existe des logiciels trouvables facilement, y compris pas juste pour les policiers, pour dé-pixelliser une image. Suivant la complexité de la pixellisation, au bout de 3 ou 4 passes seulement du logiciel, on retrouve quasiment le morceau d’origine (donc les visages).

    Là dans ce tutoriel, sur les images d’exemple que l’on voit, il s’agit clairement de visage PEU pixelisés. Donc en quelques heures, les policiers ou autres fouineurs auront les visages. Quand on augmente la force, ça produit des plus gros pixels, donc finalement comme un masque unique quasiment. (Dans la toute première vidéo, en mouvement, là il s’agit de plus gros pixels par exemple.)

    Je ne sais pas si on peut choisir la "puissance" de la pixellisation dans ce logiciel (ce n’est pas mentionné ici en tout cas). Mais dans le doute, il vaut donc mieux mettre un cadre TOUT NOIR, plutôt qu’une pixellisation qui ne servira à rien du tout.

    C’est à mon avis important à ajouter, pour ne pas faire croire à une fausse sécurité.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Informatique - Sécurité » :

EZLN : Un autre internet est-il possible ?

Les Zapatistes du Chiapas invitent à l’édition Cybernétique du Festival pARTage pour début aout, avec pour principale question : "un autre internet est-il possible", et invitent tous les groupes, collectifs, et organisations qui construisent un "autre" espace, de (dé)construire des réponses, et de...

> Tous les articles "Informatique - Sécurité"