Gigantesque manifestation antifasciste en Grèce après la mort de Pavlos Fyssas

2267 visites

La Grèce a connu ce mercredi 25 septembre une des plus grandes manifestations anti-fasciste de son histoire récente suite au meurtre commis par un néonazi de l’Aube Dorée, parti d’extrême droite, du chanteur de Hip-hop Pavlos Fyssas.

Dès 17 heures, les grecs-ques affluent en masse vers les différents lieux de rendez-vous, dans différentes villes grecques ; Athènes, Ioannina, Chaina, Thessaloniki, Serres, Volos, Heraklion, Katerini, et ailleurs. La police anti-émeute procède d’emblée à des intimidations : contrôles d’identité, filtre, réprime,fouille et arrête des personnes sous différents prétextes : port de masques à gaz, de bannières, bâtons, etc... Rocinante, groupe anarchosyndicaliste, subira une fouille en règle.

Dès 18 heures, on dénombre 15 000 manifestants présents sur la Place Syntagma à Athènes qui scandent des slogans antifascistes et anti-gouvernementaux : « Pavlos vit, brisez les nazis ! » « Démolir l’Etat et les nazis » « Le peuple n’oublie pas, il pend les fascistes » « Ça suffit avec Aube Dorée. On exige la fermeture de tous ses bureaux, dans chaque ville, dans chaque village. Qu’ils aillent vraiment en prison, et pas seulement ceux qui sont directement impliqués, mais l’ensemble de cette organisation » réclamait Takis Yanopoulos, un manifestant... .

La police anti-émeute protège les locaux de l’Aube Dorée qui, à première vue, semblent déserts, devant lesquels elle forme un bloc qui sera bientôt rejoint par les manifestants ; elle provoque ceux-ci. Les anarchistes forment un bloc devant l’ambassade américaine subissent des provocations de la police anti-émeute. Des arrestations arbitraires sont effectuées sans qu’il y ait eu de provocations de la part des manifestants ; une première vague est opérée, une quinzaine, parmi lesquels il y a un journaliste qui couvre la manifestation antifasciste. La foule grossit de plus en plus et afflue de toutes les rues adjacentes à la Place où se situe le Parlement grec ; des membres des différents partis politiques sont également présents ainsi que des différents syndicats. Aux gaz lacrymogènes et grenades assourdissantes lancées par les flics répondent des jets de pierres, de cocktails molotov et de poubelles incendiées lancés par les manifestants.

Le quartier Exarchia est encerclé par la police anti-émeute qui a camouflé une vingtaine de motos. La presse officielle est huée par les manifestants qui refusent de se voir filmer ou photographier par les journalistes. Plus tard, alors que la police anti-émeute protège toujours les locaux de l’Aube Dorée, des néonazis sont aperçus au balcon ou discutant avec les flics.

Ailleurs dans la ville, on rapporte que la police anti-émeute asperge de gaz lacrymogènes les intérieurs des voitures qui circulent mettant en danger les occupants, pourchasse les manifestants dans les rues adjacentes.

Vers 20 heures les estimations parlent de 20 000 à 50 000 manifestants présents. L’unité anti-émeute passe à l’attaque de la foule, traverse celle-ci sur les motos, asperge de gaz lacrymogènes les manifestants, lance des grenades assourdissantes, des coups de matraque sont distribués et arrestations effectuées : 65 détentions. Les manifestants ripostent. L’atmosphère s’épaissit et devient irrespirable. Les combats de rue s’amplifient.


Voir vidéo sur FranceTvInfo

Retour sur la manifestation par Le Chat Noir Emeutier

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Résistances et solidarités internationales » :

>Cantine de soutien à la révolution soudanaise a l’Île Égalite

Rendez-vous dimanche 12/12 de 12h à 16h à l’Île Egalité (6, rue de l’égalité, Villeurbanne, métro Cusset) pour un repas soudanais, accompagné d’une discussion publique sur les mobilisations révolutionnaires en cours au Soudan. Un événement co-organisé par le Réseau des Activistes Soudanais-e-s de Lyon et...

>Soutien et solidarité avec les Guadeloupéen.ne.s

Le gouvernement, comme aux pires heures coloniales, entend répondre par la force et la violence pour écraser la contestation. Ce ne sera en rien une solution. L’urgence est à la mise en place de moyens et d’investissements massifs pour les services publics, en particulier de santé et d’éducation, à...

› Tous les articles "Résistances et solidarités internationales"

Derniers articles de la thématique « Extrême-droites / Réactionnaires » :

>La propagande de Bolloré n’est pas la bienvenue à la Guillotière

Après plus d’une semaine de délire médiatique et sécuritaire à la Guillotière, Jean Marc Morandini le pointeur et Jordan Bardella le raciste veulent venir pavaner place du pont pour alimenter cette polémique lancée entre autres par l’association réactionnaire la Guillotière en colère. Donnons leur...

>[Genève] Manifestation contre la venue de Zemmour

Aux groupes, collectifs, associations, partis et individu.e.x.s qui ont à cœur de lutter contre la normalisation du fascisme et de l’extrême-droite et leur présence à Genève, rendez-vous le 24 novembre à 18h.

› Tous les articles "Extrême-droites / Réactionnaires"