Grève et rassemblement jeudi 10 octobre des personnels de l’éducation contre la précarité des AESH

1927 visites

Appel intersyndical (SUD, CGT, SNES, CNT, SNALC...) à l’ensemble des personnels de l’éducation nationale à se mettre en grève le jeudi 10 octobre, à venir en AG à 11h à la bourse du travail et à se rassembler à 14h devant le rectorat contre les conditions de travail inacceptables des AESH !

Les AESH, c’est quoi ??

Ce sont les Accompagnants d’élèves en situation de handicap
Depuis 2014, les AESH ce sont les anciens AVS.
Ce changement de nom s’accompagne d’un nouveau statut d’accompagnant professionnalisé (éligible à un contrat à durée indéterminée et reconnu par un diplôme).

Comme son prédécesseur, un accompagnant d’élèves en situation de handicap est affecté auprès d’un enfant ou d’un adolescent handicapé dans une école, un collège ou un lycée dont le projet prévoit l’accueil régulier d’élèves handicapés dans les classes ordinaires de l’Education Nationale.

Mais malgré les alertes répétées, nombre d’AESH n’ont toujours pas de contrat de travail à ce jour. Contrairement à ce qu’affirmait les DSDEN au début du mois, nombre d’AESH se sont retrouvés avec des quotités non demandées, ce qui entraîne de nombreux désagréments ( études, garde d’enfants, perte de salaires…). Les salaires restent bloqués. Les personnels ne bénéficient pas d’une formation à hauteur des besoins, permettant un accompagnement de qualité. Les personnels voient leurs conditions de travail se dégrader suite aux conséquences de l’installation des PIAL sur les conditions de travail des AESH : multiplication des lieux de travail, augmentation du nombre d’élèves à accompagner au détriment du respect des notifications MDPH, instabilité des Emplois du Temps qui rendent impossible un suivi de qualité.
Le traitement fait aux personnels montre un mépris inacceptable pour la prise en charge du handicap, qui ne peut se faire sans que les personnels qui en ont la charge soient reconnus, rémunérés correctement et formés.

Nous revendiquons :

  • Que le temps de travail soit calculé non pas sur 41 semaines mais sur 45 semaines.
  • Le respect des quotités demandées par les AESH, la fin des temps partiels imposés
  • La garantie pour toutes et tous de pouvoir formuler des voeux d’affectation et que ces voeux soient respectés
  • Un véritable plan de formation qui permette d’accéder à un diplôme niveau IV.
  • l’application de la circulaire de 2019 qui préconisait l’augmentation du salaire au bout d’un an, puis de trois puis à la CDIsation.
  • Le gel des PIAL

Nous appelons les personnels AESH ainsi que tous les personnels à :

  • se mettre en grève le jeudi 10 octobre 2019
  • Se réunir en assemblée générale le jeudi 10 octobre au matin à 11 h à la Bourse du travail de Lyon ,Salle E
  • se rassembler devant le Rectorat à 14h.
jeudi 10 octobre 2019
jeudi 10 octobre 2019

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Salariat - précariat » :

>Avant de se révolter, les canuts avaient créé leurs moyens d’information

Voici un extrait de l’Écho de la Fabrique n°3 du 13 novembre 1831, quelques jours avant la révolte des canuts... : « Au commencement d’octobre, les ouvriers avaient eu déjà des réunions partielles, quand fut résolue une grande assemblée sur la place de la Croix-Rousse, à l’effet de nommer des délégués et...

› Tous les articles "Salariat - précariat"

Derniers articles de la thématique « Droits sociaux - santé - services publics » :

>[Marseille] Insalubrité, gentrification : même combat !

Un an après l’effondrement de deux immeubles rue d’Augagne à Marseille, le 5 novembre 2018, retour sur les mécanismes d’abandon des quartiers populaires. De Noailles à la Plaine, en passant par la Belle-de-Mai et Belsunce, c’est toujours le même plan que la mairie de Marseille et la Soléam imposent :...

› Tous les articles "Droits sociaux - santé - services publics"

Derniers articles de la thématique « Éducation - partage des savoirs » :

>Pour notre camarade, faire barrage à l’indifférence

Vendredi dernier, un de nos camarades étudiant et militant a commis l’impensable par désespoir. Par son geste, il cherchait à dénoncer la précarité de sa situation mais aussi l’impasse dans laquelle place de trop nombreux étudiants le système d’enseignement supérieur et les gouvernements néolibéraux...

› Tous les articles "Éducation - partage des savoirs"